Découvrir l'origine des cartes

Quelques 250 ans se sont écoulés depuis la 1ère carte de base du territoire français, la carte de Cassini de Paris.
Aujourd’hui, l’IGN retrace pour vous l’origine de l’histoire des cartes et vous ouvre les portes de son patrimoine d’une valeur inestimable !

De la dynastie Cassini aux cartes de l'état-major

Dressée par ordre du roi Louis XV, la carte de Cassini est la plus ancienne carte de France à une échelle topographique. Elle a été utilisée jusqu'au milieu du XIX siècle. Elle a été élaborée par la famille Cassini durant quatre générations :

  • Né en Italie en 1625, l'arrière grand-père Jean-Dominique, spécialiste des étoiles, vint en France à la demande du Roi-Soleil pour diriger l'Observatoire de Paris. Il commença à mesurer la Terre, le long d'un méridien, entre Amiens et La Ferté Alais.
  • Jacques, le grand-père, lui emboîta le pas et entreprit la création en France, d'un réseau de 1000 triangles, dits géodésiques, dont les sommets étaient autant de points de repères pour pouvoir dessiner une carte.
  •  César-François, le père, acheva le réseau de points de repères et pu ainsi commencer, pour la première fois, une carte détaillée de la France. Une première dans l'Histoire de l'humanité.
  •  Jacques-Dominique, le fils, acheva la carte qui porte aujourd'hui le nom illustre de la famille.

Une fois gravées sur cuivre et imprimées sur parchemin, les 180 cartes de Cassini assemblées, dessinaient une France miniature de onze mètres cinquante sur onze mètres cinquante.

Au XIXè siècle, cette carte fut modifiée, on y ajouté des rivières, des routes, des maisons, des noms. Les reliefs furent alors représentés par des hachures… Toutes ces améliorations furent faites sur le terrain par des officiers du corps de l'état-major, d'où son nom, carte de l'état-major.

Passionnés d'histoire et de généalogie ou tout simplement amoureux de beaux documents, les cartes anciennes vous combleront. Laissez-vous surprendre par leur charme suranné et n'hésitez pas à les encadrer.

Cartothèque :
trésors, humour et fantaisie …

Si vous souhaitez découvrir encore plus de trésors insoupçonnés, rendez-vous à la Cartothèque de l’IGN.

Riches de milliers de documents historiques, la Cartothéque constitue un patrimoine d’une valeur inestimable !

Vous y découvrirez quelques curiosités comme la feuille n° 42 de la carte de Cassini sur la région de Cambrai. Le graveur s’est livré à quelques fantaisies en truffant les bois de personnages et d’animaux variés. On dit même qu’il y a eu des planches grivoises avant que la deuxième édition ne les corrige.

Plus récemment, Philippe Favier, parodiant une carte de Mauritanie, littéralement désertique, a dessiné la carte au 1:300 du plan d’eau du parc de la Tête d’Or à Lyon, avec des croisillons kilométriques rigoureusement placés sur un fond uniformément bleu. Plus inquiétante, une carte de Châlons-sur-Marne au 1:10 000 rédigée par des espions russes en 1974, avec des sites militaires classifiés décrits en caractères cyrilliques.

Le Saviez-vous ?

Quelques chiffres et une date historique

Dans les sous-sols de l’IGN, à Saint-Mandé, sur 3 niveaux et 1,2 kilomètre de rayonnages, sont conservées :
– 500 000 cartes,
– 1 million de documents cartographiques : minutes de terrain avec grattage de correction, calques avec réseaux complétés, calques avec courbes de niveau…

Le plus ancien document détenu par la Cartothèque date de 1643 et son signataire, Vauban, le caractérise implicitement comme un document militaire.

Cartothèque : 73, avenue de Paris – 94165 St Mandé Cedex
Tél : 01 43 98 80 00
Ouverte du Lundi au vendredi de 9h00 à 17h00

 

Légende carte du Sahara :
Cet extrait de la carte du Sahara au 1 : 200 000 montre le Guelb er Richat, en Mauritanie. Il représente un des plus beaux accidents circulaires du monde.
Avec ses neuf crêtes di
ssymétriques, cette dépression, d’un diamètre de 50 km et d’une profondeur de 80 à 100 mètres, rompt l’uniformité du plateau du Dharb.

Légende carte Chine :
Levée en 1900 sous la direction du capitaine Bonnin de l’infanterie de marine, cette carte du territoire de Quang-Tchéou-Wan, en Chine, relate une étrange histoire : cette région fut achetée par la France pour contrer l’acquisition de Hong Kong par les Anglais. Elle ne fut restituée qu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale
.

 

Catalogue produits IGN 2021

Nouveau catalogue produit

Consultez »

Des idées de balades près de chez vous ?

Des idées de balades près de chez vous ?

En savoir plus »

 

Newsletter

Inscription à la newsletter

S'abonner »