Randonnez dans les forêts d'Ile-de-France

 

Les forêts d’Île-de-France sont une belle occasion de profiter de l'été indien pour randonner autour de Paris, découvrir la richesse de notre biodiversité et ces paysages imprégnés par l'histoire des rois de France, des peintres ou des philosophes. Explorez les forêts d'Île-de-France avec IGNrando' »

 

Balisage et signalisation : se repérer en randonnée

 

 

Connaître la signalisation en randonnée est indispensable. Même si la signalisation est d’apparence très simple et bien lisible. Quelques explications sur les symboles rencontrés peuvent vous éviter toute confusion qui pourrait vous entrainer sur un mauvais sentier. 

Vous verrez en chemin différents marquages pour les randonnées VTT, pour les randonnées équestres, pour la chasse, pour les bûcherons, pour les pistes de ski de fond et la liste n’est pas exhaustive.

Les sentiers de grande randonnée sont gérés par la fédération française de randonnée (FFRandonnée) dont l’une des missions est de maintenir leur état ainsi que leur balisage. Plus de 8 500 bénévoles balisent ces sentiers et veillent à ce que les symboles soient toujours bien lisibles et intelligibles.

Il existe aujourd'hui plus de 300 GR® en France à retrouver sur le site MonGR.fr, le site de la randonnée itinérante proposé par la FFrandonnée. Retrouvez également notre article vous proposant de découvrir les GR® les plus emblématiques de France. De la Corse à la Bretagne en passant par les Alpes ou les Cévennes… Découvrez  ces itinéraires mais aussi leur spécificités en matière de patrimoine naturel et culturel.

 

 

Facilement reconnaissables, les GR sont balisés avec des traits horizontaux blancs et rouges (voir photo ci-dessus).

Trois symboles peuvent apparaitre : 

Balisage GR - deux traits parallèles   2 traits parallèles indique la continuité du sentier. Vous êtes dans la bonne direction.

Balisage GR - trait blanc fléché à gauche ou à droite   Un trait blanc fléché à gauche ou à droite surmonté du précédent symbole indique un changement de direction.

Balisage GR - Signalisation GR mauvaise direction Une croix indique une mauvaise direction. Rebroussez chemin pour retrouver la bonne voie.

 

Vous pourrez également tomber sur des symboles similaires de couleurs jaune et rouge , il s'agit de sentier de Grande Randonnée de Pays "GRdP" ou encore ces mêmes symboles mais de couleur jaune qui indiquent une promenade de randonnée  ou "PR" . Ce sont la plupart du temps des sentiers en boucle, plus petits qu’un GR et destinés à favoriser la découverte de sites naturels et de paysages ruraux en développant la pratique de la randonnée.

 

Pour les GR qui traversent plusieurs pays, le balisage peut changer, comme en Suisse, au Luxembourg et en Italie. D’autres pays limitrophes comme la Belgique, l’Espagne et les Pays-Bas ont adopté le balisage français.

Attention à ne pas confondre le balisage de randonnée pédestre avec les balisages équestre et VTT. Le balisage équestre est le même que pour les PR mais en orange. Le balisage VTT est constitué d’un triangle et de deux ronds.

 

Voici les différents types de supports utilisés pour la signalisation : 

 

  • Les panneaux : Ils peuvent être au départ ou au milieu de l’itinéraire. Au départ, ils donnent des informations utiles pour l’orientation – comme le temps de marche, l’altitude, les points de repère ou le balisage à suivre. Au milieu du parcours, ils indiquent le plus souvent la direction à suivre et l’endroit où vous vous trouvez.
  • Les marquages peints : Ce sont les marquages les plus courants. Le balisage peut être peint sur des arbres, des murs, des poteaux, des rochers ou autres. Soyez attentif et observez le paysage.
  • Les cairns : Ce sont des monticules de pierres qui sont érigés par les randonneurs pour indiquer le chemin à suivre ou le haut d’un sommet. Ils sont très utiles car peuvent être aperçus de loin. Ils sont souvent utilisés dans les endroits où le marquage est difficile. C’est souvent le cas dans les pierriers. Certainsplaisantins s’amusent parfois à construire des cairns un peu n’importe où. Ne leur faites pas aveuglement confiance et vérifiez que vous êtes dans la bonne direction.
  • Les poteau : Des poteaux sont fréquemment utilisés dans les endroits déserts (pas d’arbres, pas de rochers). Ils peuvent être aux couleurs du balisage. Ils sont faciles à suivre de loin, là où des marquages au sol ne seraient pas visibles.

 

 

Ce petit rappel effectué, vous pouvez désormais choisir votre itinéraire de Grande Randonnée à parcourir sur une portion ou dans son intégralité. Renseignez-vous bien sur sa difficulté, sa longueur totale, le panorama qu’il offre et surtout n’oubliez pas de prendre connaissance des conditions météorologiques. Enfin nos derniers conseils : 

Lisez les panneaux au début des randonnées car ils fournissent souvent des informations sur le balisage ou le manque de balisage. Ils donnent également toutes sortes d’informations utiles pour votre randonnée, comme la durée ou le kilométrage.

Suivez régulièrement le balisage. Des randonneurs se perdent fréquemment en suivant un chemin tracé mais qui n’est pas leur itinéraire. Si vous êtes attentif la signalisation, vous éviterez de vous perdre.

Sachez toujours où vous allez. Pour cela utilisez une carte, une boussole et regardez autour de vous pour vous repérer.

Vérifiez à échelle globale que vous êtes au bon endroit. Cela permet d’éviter de grosses erreurs comme se retrouver sur un autre chemin.

Soyez patient, si vous n’avez pas vu de panneaux pendant les 10 dernières minutes. La fréquence du balisage dépend du terrain, d’où l’importance de la carte et de la boussole.