La vallée de la Garonne, voie naturelle vers Compostelle

04 Mar. 2016
L'histoire de la vallée de la Garonne comme voie de passage vers Saint-Jacques est riche et pourtant méconnue.
Voie naturelle, aménagée par les romains de Toulouse au pied des Pyrénées, les liens avec Compostelle sont anciens puisque au tout début du pèlerinage, à la fin du XIè, l'église de Compostelle y possède un établissement. Par la suite, il existe des témoignages de passage tout au long des 6 siècles qui vont suivre. Des pelotons de pèlerins en 1495 et des bandes de pèlerins en 1667 sont signalés. Domenico Laffi, célèbre pèlerin italien, décrit son passage en 1666 et 1673.
Plusieurs hôpitaux Saint-Jacques, les ordres militaires comme les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem et les Templiers offrent l'hospitalité pour les pèlerins.
Avec 28 confréries Saint-Jacques et près d'une centaine de lieux liée au saint, cette région est aussi remarquable pour sa forte dévotion à saint Jacques.

Un article complet sur Saint Jacques en vallée de Garonne a été publié dans la Revue de Comminges 2015-2.
Pour se la procurer, il faut s'adresser à
Société des Etudes du Comminges - Médiathèque - 3, place Saint-Jean - BP10015 - 31801 Saint-Gaudens Cedex
http://www.comminges.org/