Cité médiévale de Marcolès

  • Mis à jour le 01/07/2021
  • Identifiant 150440
Placement du signalement : Annuler   Terminer
Sélectionner le fond de carte
PLAN IGN
PHOTOS AERIENNES
CARTES IGN MULTI-ECHELLES
TOP 25 IGN
CARTES DES PENTES
PARCELLES CADASTRALES
CARTES OACI
CARTES 1950 IGN
CARTE DE L’ETAT-MAJOR (1820-1866)
TOPO MONDE ESRI
Afficher les points d'intérêt à proximité
Hébergements
Auberge de jeunesse
Refuge
Camping
Relais château
Gîte/chambre d'hôtes
Village vacances
Hôtel
Hébergements divers
Informations
Arrivée
Point de rencontre
Départ
Autres informations
Etape, fanion
Infos tourisme / Office de tourisme
Lieux d'intérêts
Chute d'eau
Gorge
Monument & architecture
Patrimoine industriel
Réserve naturelle
Zone de pratique
Col
Histoires et légendes
Parcs et jardins
Patrimoine Mondial de l'Unesco
Point Shopping
Art & Musées
Lac / Etendue d'eau
Lieux de mémoire
Parc animalier, Zoo
Points de vue, panorama
Patrimoine religieux
Château
Eglise, Abbaye, monastère
Lieu historique
Parc d'attractions
Point d'intérêt naturel
Lieux d'intérêt divers
Producteurs
Dégustation
Viande et charcuterie
Alcool
Ferme bio
Artisans
Poisson
Boulangerie / Pâtisserie
Produit de la ferme
Restauration
Pique-Nique
Restaurants / Brasserie
Tables d'hôtes
Cafés, Bars
Fast-Food
Services et Commerces
Banques / Distributeurs
Revendeur cartes IGN
Parking
Commerces
Location
Transport
Garage / Réparation
Autre
Autre
Echelle  
durée / niveau
Rando pédestre
01h - Facile
distance
1,3 km
type parcours
altitude
690 m 37 m 678 m -36 m
Voir le profil altimétrique »
Lieu de départ
La Capelle
15220 MARCOLÈS
accessibilite
prestations payantes
Non
type(s) de sol

Photos & vidéos (9)

description

Bienvenue à MARCOLES, au cœur de la Châtaigneraie cantalienne. Ici, entre LOT et Volcans, notre commune s’étend sur 5289 ha, de 430 à 830 m d’altitude, 680m au centre bourg… Aujourd’hui région d’élevage par excellence où se côtoient les producteurs de lait et de viande, les vaches rouges de Salers et les noires et blanches holstein, mais aussi limousines ou Aubrac, notre région fut longtemps dédiée à une polyculture vivrière où le Châtaignier, l’arbre roi a forgé l’identité du territoire, permettant aussi à des générations de «  Castanhaïres » de supporter les périodes de disette. Les quelques 650 marcolésiens vous remercient de votre visite et sont heureux de vous faire découvrir le joyau patrimonial que représente notre village millénaire.

infos parcours (8)

1

Les maisons fortifiées et le mur d'enceinte

Village circulaire, dont la dernière enceinte date du 14eme S.,les origines du « Pagus marculiscus » remontent au moins au 10eme S. C’est ainsi qu’il est dénommé dans un ouvrage consacré à la Vie de St Géraud d’Aurillac. C’est d’ailleurs cet illustre cantalien qui créa ici un prieuré à l’origine de notre cité. Le développement de cette petite communauté villageoise conduisit au cours des siècles à la construction de plusieurs périmètres de défense de la cité jusqu’à celle que vous pouvez encore voir aujourd’hui et dont les anciens fossés, comblés à la révolution ont donné le tour de ville actuel, notre périphérique.Observez les hautes maisons devant vous, de l’autre côté de la rue. C’est sur ces murailles du 15eme s que se sont construites les vieilles maisons du rempart dont les plus caractéristiques de dressent entre la Fausse porte et le monument aux morts érigé sur la place de la Fontaine en 1920 pour rendre hommage aux quelques 65 enfants de MARCOLES tombés au champ d’honneur pendant la grande guerre.
Informations complémentaires
La Capelle
15220 MARCOLÈS
kilomètre 0,02
latitude 44.7823
altitude 685 m
longitude 2.35217
2

La fausse porte

Vous allez pénétrer dans la cité par la Fausse-Porte face au parking,. Cette brèche dans le rempart aurait été créée par les anglais pendant la guerre de cent ans. En remontant d’une quinzaine de mètres ,la rue de la Fausse Porte, vers la place de l’église, arrêtez-vous au fond de la première ruelle à droite . Le long de ce carriéron del ven-nègre tel que nous le dénommons en occitan, regardez l’alignement des 4 façades. La plus lointaine est un produit de la rénovation des années 60 ou le crépit ciment et le pavé de verre étaient signe de modernité en un temps où le respect du patrimoine ancien n’avait guère droit de cité. La suivante est l’une des plus belles du village, avec ses pierres apparentes, sa charpente ancienne et ses corbeaux apparents, ses petites ouvertures sous le toit, les superbes fenêtres à meneaux et au rez de chaussée, les belles portes à arcades, caractéristiques des échoppes médiévales. Plus près de vous, une façade en décrépitude –la seule du village- mais dont on devine la beauté qu’elle retrouvera, le jour où son tour viendra. Enfin, à la sortie du carriéron, une façade plus banale mais respectée dans ses matériaux et ses ouvertures. Sur la gauche, dans le jardin public, où une mosaïque représente le plan du village, vous apercevez les vestiges des anciens remparts.
Informations complémentaires
La Capelle
15220 MARCOLÈS
kilomètre 0,02
latitude 44.7823
altitude 685 m
longitude 2.35254
3

Les vestiges de remparts

du 13ème et du 14ème siècle (12 m de long, 1.40 m de haut, 1.20 m de large).
Informations complémentaires
La Capelle
15220 MARCOLÈS
kilomètre 0,04
latitude 44.7822
altitude 688 m
longitude 2.35282
4

L'église Saint Martin

Inscrite à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques. L’église Saint-Martin, du 14eme S. est de style gothique méridional. Elle a largement été remaniée au cours des siècles. A ses origines le clocher se situait sur le porche d’entrée. Déplacé ensuite sur le pignon est, il fut raccourci pendant la révolution. A l’origine, l’église abritait seulement la nef et le chœur . Les huit chapelles latérales furent édifiées au cours des 15eme et 16eme S par de riches et nobles familles de la paroisse pour y avoir droit de banc et de sépulture, autrement dit pour y faire dire des messes et s’y faire enterrer. Ce n’est qu’au 18eme S que l’ensemble de l’édifice fut réuni sous le même toit. Une travée, celle des fonds baptismaux actuels, fut rajoutée. Remarquez le porche construit en pierre de Volvic (pierre volcanique).Entièrement rénové, l'édifice présente un ensemble varié de fresques et peintures murales (du 15ème au 19ème siècle), une statuaire et des tableaux (MH) d'une grande qualité, notamment un ensemble de 4 statues en pierre polychrome du 15ème siècle, et dans le choeur un grand tableau (MH), copie d'atelier de J. Jouvenet.La Chapelle Saint Martin : statue reliquaire en majesté du Saint Patron de la paroisse (reliques authentifiées); vitrail et tableau retraçant la vie du Saint..
Informations complémentaires
place de l'église
15220 MARCOLÈS
kilomètre 0,06
latitude 44.7821
altitude 689 m
longitude 2.35304
5

La maison de la Tour (maison carrée) et Rue du four

Reprenant votre promenade entre porches et carriérons, dirigez vous vers la Poste. Vous remarquerez la Maison carrée, édifiée en 1824 sur les ruines de la tour seigneuriale construite à cet endroit en 1203 par Astorg de Conros. Prenez maintenant la première ruelle à gauche, appelée rue du Four ou rue du vieux fossé. C’est la limite de la première enceinte . Observez les vielles maisons de granit, les toits de lauze, le tout à l’égout , les signatures des tailleurs de pierre.
Informations complémentaires
Rue des Dames
15220 MARCOLÈS
kilomètre 0,09
latitude 44.7819
altitude 690 m
longitude 2.35261
6

Le portail Bas

Vous arrivez inévitablement au « Portail bas ». C’est l’une des deux portes en arcade située à chacune des extrémités de la Rue-Longue. Ce porche datant du 15ème siècle et situé à l’ est, inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques, était autrefois vraisemblablement surmonté d’une horloge. L’escalier d’accès au sommet, le passage de la herse, les gonds de la vieille porte y restent très visibles. En ressortant de la cité, on y verra le blason de la famille de Boisset, seigneurs du lieu en 1437, marqué des 2 fleurs de lys et les archères permettant le tir à l’arc ou à l’arbalète.
Informations complémentaires
6 D66
15220 MARCOLÈS
kilomètre 0,22
latitude 44.7819
altitude 680 m
longitude 2.35378
7

Rue longue et Maison Destain

Pénétrez dans la ville en remontant la Rue-Longue . Vous pouvez admirer les belles façades des maisons des notables aux beaux appareillages de pierre de taille, une très belle façade avec fenêtres à meneaux caractéristiques de l’époque renaissance.Arrivé au bout de la rue Longue, sous la boulangerie, vous pouvez descendre dans une cave publique. C’est une des multiples caves où s’entreposaient les marchandises à l’époque où cette ville , située sur les axes de communication, à une journée de marche environ du Rouergue ou du Quercy mais aussi des montagnes d’Auvergne était un lieu d’échanges majeur entre les produits du midi et ceux du volcan cantalien.
Informations complémentaires
Rue Longue
15220 MARCOLÈS
kilomètre 0,28
latitude 44.7815
altitude 685 m
longitude 2.35319
8

Portail Haut et place de la fontaine

Le portail haut date du 15ème siècle, époque durant laquelle se construisent les fortifications sur l'enceinte actuelle (2ème enceinte de 730m environ). Le porche, détruit par un incendie a été reconstruit au 14ème siècle . La place de la fontaine constitue un bel ensemble valorisant les façades qui l'entourent.
Informations complémentaires
6 Rue Longue
15220 MARCOLÈS
kilomètre 0,36
latitude 44.7814
altitude 690 m
longitude 2.3521
Note moyenne
  • Imprimer »
  • Commenter /
    Evaluer »
  • Exporter sur GPS »
  • Signaler une anomalie »
  • Synchroniser sur mobile »
    Synchroniser sur mobile

      • Le parcours ou point d'intérêt est disponible pour être synchronisé avec un application mobile compatible.


    Consultez la liste des applications compatibles avec IGNrando‘.



    Consultez le processus de synchronisation.


  • Ajouter aux favoris »
  • Partager
    Partager

    Sur les réseaux sociaux


    Par mail