IGNrando, compagnon de vos découvertes  

 Découvrez tout le potentiel et les dernières nouveautés de l'application IGNrando' pour vos activités de plein air. En savoir plus »

 

Le Rocher du Lion

  • Thématique Historique, patrimoine
  • Mis à jour le 24/02/2023
  • Identifiant 153304
Placement du signalement : Annuler   Terminer
Sélectionner le fond de carte
PLAN IGN
PHOTOS AERIENNES
CARTES IGN MULTI-ECHELLES
TOP 25 IGN
CARTES DES PENTES
PARCELLES CADASTRALES
CARTES OACI
CARTES 1950 IGN
CARTE DE L’ETAT-MAJOR (1820-1866)
Open Street Map
Afficher les points d'intérêt à proximité
Hébergements
Gîte/chambre d'hôtes
Village vacances
Hôtel
Hébergements divers
Auberge de jeunesse
Refuge
Camping
Relais château
Informations
Etape, fanion
Infos tourisme / Office de tourisme
Arrivée
Point de rencontre
Départ
Autres informations
Lieux d'intérêts
Art & Musées
Lac / Etendue d'eau
Lieux de mémoire
Parc animalier, Zoo
Points de vue, panorama
Patrimoine religieux
Château
Eglise, Abbaye, monastère
Lieu historique
Parc d'attractions
Point d'intérêt naturel
Lieux d'intérêt divers
Chute d'eau
Gorge
Monument & architecture
Patrimoine industriel
Réserve naturelle
Zone de pratique
Col
Histoires et légendes
Parcs et jardins
Patrimoine Mondial de l'Unesco
Point Shopping
Producteurs
Artisans
Poisson
Boulangerie / Pâtisserie
Produit de la ferme
Dégustation
Viande et charcuterie
Alcool
Ferme bio
Restauration
Cafés, Bars
Fast-Food
Pique-Nique
Restaurants / Brasserie
Tables d'hôtes
Services et Commerces
Commerces
Location
Transport
Garage / Réparation
Banques / Distributeurs
Revendeur cartes IGN
Parking
Autre
Autre
Echelle  
durée / niveau
Rando pédestre
03h - N/A
distance
5,9 km
type parcours
altitude
855 m 404 m 565 m -402 m
Voir le profil altimétrique »
Lieu de départ
La bastide-pradines
accessibilite
prestations payantes
Non
type(s) de sol

Photos & vidéos (3)

description

De superbes panoramas sur le village de La Bastide-Pradines, déployé sur son éperon rocheux, jalonnent ce parcours larzacien que domine le Rocher du Lion, un ruiniforme aisément reconnaissable !Du parking (à 400 m du tunnel, en venant de La Bastide-Pradines), revenir vers le tunnel sur 300 m, puis bifurquer à droite sur 150 m pour arriver jusqu’à l’ancienne gare de La Bastide-Pradines.Suivre à droite la voie ferrée désaffectée sur 600 m (de chaque côté,  remarquer les arcades des murs de soutènement).Faire attention à la circulation du train touristique « Sur les Rails du Larzac » de Pâques à Toussaint.Emprunter à droite la piste qui s’élève en pente douce à travers bois le long du vallon avant de le franchir pour rester en rive droite.Franchir le portillon et remonter le vallon par une jolie « bouissière » (chemin bordé de buis). Le chemin vire à gauche, traverse un premier ravin, puis s’élève en pente raide le long d’un second ravin. Emprunter la piste à droite jusqu’à la grotte des Résistants.Continuer à grimper dans la même direction. Peu après, la piste se transforme en sentier abrupt et caillouteux qui grimpe vers le plateau (bien suivre le balisage).Longer le bord du plateau à droite vers les rochers (panorama sur la vallée du Cernon, La Bastide-Pradines et les rochers ruiniformes du causse du Larzac ; anémones pulsatiles, aspholèdes, orchidées, selon la saison) et déboucher sur la piste (voie romaine) qui monte de la vallée.Possibilité de gagner le Roc de Fabre (rocher du Lion) en 20 mn aller-retour.Descendre par la piste à droite.A l’intersection, obliquer à gauche, s’engager dans la « bouissière » à flanc de coteau, traverser des pelouses rases et poursuivre par le chemin dans la pinède. Suivre la piste à droite pour retrouver le parking. 

Départ

La Bastide-Pradines

Arrivée

La Bastide-Pradines

Ambiance

La Bastide-Pradines, nid d’aigle surplombant la vallée du Cernon, vous accueille pour une échappée sur les sentiers du Larzac. Orchidées et asphodèles au printemps, cheveux d’ange en juin, teintes rougeoyantes à l’automne, agrémenteront cette randonnée dont le summum est l’imposant ruiniforme dit Rocher du Lion, bien campé sur ses pattes avant

Accès routier

A 25 km au sud de Millau par les D992 et D77

Parking conseillé

400m après le tunnel sur la route de l'ancienne gare (route étroite).

Transport en commun

Se déplacer en bus ou en train, en covoiturage Aires de covoiturage, en autostop Rezopouce

infos parcours (4)

1

L'ancienne voie de chemin de fer

Cette ancienne voie de chemin de fer reliait Le Vigan à Tournemire en escaladant les contreforts du Larzac. Elle fut concédée à la Compagnie du Midi en 1883, les travaux débuteront en 1881 et dureront 11 ans. Sur 60km, cette ligne compte 32 tunnels, 12 viaducs et plusieurs kilomètres de murs de soutènement.En 1896, le trafic des voyageurs est mis en place : 3 trains par jour circulent dans les 2 sens. Il faut 2h15 pour faire Le Vigan - Tournemire et seulement 2h00 dans le sens inverse.La première guerre mondiale fit planer les premières menaces sur cette ligne, dès 1917, il fut question de démonter les rails entre Le Vigan et Nant-Comberedonde. Le trafic reprit peu à peu pour atteindre son point culminant en 1922, avec 372 voyageurs par jour et 33 000 tonnes pour l’année.Le trafic marchandises resta seul sur la totalité du parcours jusqu’en juin 1951.Fermée à tout trafic en 1952, la voie entre Avèze et l’Hospitalet est déposée en 1955. En 1960, on retire les rails entre L’Hospitalet et Tournemire, puis on décida de les remettre en 1977 dans le cadre du projet d’extension du camp militaire de La Cavalerie. Le projet étant abandonné en 1981,  aucun convoi n’emprunta ce tronçon. Il est utilisé aujourd’hui par le Vélorail de Ste-Eulalie de Cernon.
Informations complémentaires


kilomètre 0,39
latitude 43.9951
altitude 573 m
longitude 3.04316
2

La Baoumasse ou grotte des Résistants

La grotte des Résistants (ou grotte des Maquisards) est une cavité naturelle située en bordure du plateau.Aussi appelée "la baoumasse" ou "jas méjié" au 17ème siècle, elle servait de bergerie d'Estive pour les troupeaux de La Bastide... Il se raconte ici une histoire qui se transmet de génération en génération:Au temps jadis, une souris demanda l'hospitalité à une hirondelle qui avait bâti son nid dans la baoumasse de La Bastide et y couvait ses œufs.Elle accepta à condition que la souris couve à sa place pendant 3 jours. La souris accomplit sa tâche, puis elle partit.Voilà les petits éclos, mais ils étaient couverts de poils au lieu de plumes et ils avaient une tête et un corps de souris, avec des oreilles et des ailes crochues comme le diable.L'hirondelle en mourut de chagrin. Après ses funérailles, la reine des hirondelles fit enfermer les orphelins dans la baoumette et leur défendit de sortir à la lumière du soleil sous peine de mort.Voilà pourquoi il ne faut pas déranger les chauves-souris pendant le jour.
Informations complémentaires


kilomètre 2,52
latitude 43.9872
altitude 792 m
longitude 3.06019
3

L'asphodèle

L'asphodèle est une grande plante vivace qui dépasse souvent 1 m et qui pousse dans les pelouses rocailleuses, les côteaux secs et les rochers... Au printemps, on peut en voir sur le plateau en direction du rocher du Lion.
Informations complémentaires


kilomètre 3,14
latitude 43.9856
altitude 833 m
longitude 3.05541
4

Rocher du Lion

Les Hospitaliers ont tracé un chemin muletier reliant La Bastide-Pradines à la commanderie de Saint-Félix-de-Sorgues et passait par le Viala-du-Pas-de-Jaux.Cette voie médiévale, dont le vrai nom est « carrière cave » (chemin encaissé), accède au plateau près d’un grand rocher ayant la forme d’un lion accroupi jouant avec un rat (le rocher du lion…)  
Informations complémentaires


kilomètre 4,02
latitude 43.9864
altitude 834 m
longitude 3.04494

Points d'interêt (4)

A

L'ancienne voie de chemin de fer

Histoires et légendes
Cette ancienne voie de chemin de fer reliait Le Vigan à Tournemire en escaladant les contreforts du Larzac. Elle fut concédée à la Compagnie du Midi en 1883, les travaux débuteront en 1881 et dureront 11 ans. Sur 60km, cette ligne compte 32 tunnels, 12 viaducs et plusieurs kilomètres de murs de soutènement.En 1896, le trafic des voyageurs est mis en place : 3 trains par jour circulent dans les 2 sens. Il faut 2h15 pour faire Le Vigan - Tournemire et seulement 2h00 dans le sens inverse.La première guerre mondiale fit planer les premières menaces sur cette ligne, dès 1917, il fut question de démonter les rails entre Le Vigan et Nant-Comberedonde. Le trafic reprit peu à peu pour atteindre son point culminant en 1922, avec 372 voyageurs par jour et 33 000 tonnes pour l’année.Le trafic marchandises resta seul sur la totalité du parcours jusqu’en juin 1951.Fermée à tout trafic en 1952, la voie entre Avèze et l’Hospitalet est déposée en 1955. En 1960, on retire les rails entre L’Hospitalet et Tournemire, puis on décida de les remettre en 1977 dans le cadre du projet d’extension du camp militaire de La Cavalerie. Le projet étant abandonné en 1981,  aucun convoi n’emprunta ce tronçon. Il est utilisé aujourd’hui par le Vélorail de Ste-Eulalie de Cernon.
Informations complémentaires


kilomètre 0,39
latitude 43.9951
altitude 573 m
longitude 3.04316
Voir la fiche du point d'intéret »
B

La Baoumasse ou grotte des Résistants

Histoires et légendes
La grotte des Résistants (ou grotte des Maquisards) est une cavité naturelle située en bordure du plateau.Aussi appelée "la baoumasse" ou "jas méjié" au 17ème siècle, elle servait de bergerie d'Estive pour les troupeaux de La Bastide... Il se raconte ici une histoire qui se transmet de génération en génération:Au temps jadis, une souris demanda l'hospitalité à une hirondelle qui avait bâti son nid dans la baoumasse de La Bastide et y couvait ses œufs.Elle accepta à condition que la souris couve à sa place pendant 3 jours. La souris accomplit sa tâche, puis elle partit.Voilà les petits éclos, mais ils étaient couverts de poils au lieu de plumes et ils avaient une tête et un corps de souris, avec des oreilles et des ailes crochues comme le diable.L'hirondelle en mourut de chagrin. Après ses funérailles, la reine des hirondelles fit enfermer les orphelins dans la baoumette et leur défendit de sortir à la lumière du soleil sous peine de mort.Voilà pourquoi il ne faut pas déranger les chauves-souris pendant le jour.
Informations complémentaires


kilomètre 2,52
latitude 43.9872
altitude 792 m
longitude 3.06019
Voir la fiche du point d'intéret »
C

L'asphodèle

Point d'intérêt naturel
L'asphodèle est une grande plante vivace qui dépasse souvent 1 m et qui pousse dans les pelouses rocailleuses, les côteaux secs et les rochers... Au printemps, on peut en voir sur le plateau en direction du rocher du Lion.
Informations complémentaires


kilomètre 3,14
latitude 43.9856
altitude 833 m
longitude 3.05541
Voir la fiche du point d'intéret »
D

Rocher du Lion

Point d'intérêt naturel
Les Hospitaliers ont tracé un chemin muletier reliant La Bastide-Pradines à la commanderie de Saint-Félix-de-Sorgues et passait par le Viala-du-Pas-de-Jaux.Cette voie médiévale, dont le vrai nom est « carrière cave » (chemin encaissé), accède au plateau près d’un grand rocher ayant la forme d’un lion accroupi jouant avec un rat (le rocher du lion…)  
Informations complémentaires


kilomètre 4,02
latitude 43.9864
altitude 834 m
longitude 3.04494
Voir la fiche du point d'intéret »
Note moyenne
  • Imprimer »
  • Commenter /
    Evaluer »
  • Exporter sur GPS »
  • Signaler une anomalie »
  • Synchroniser sur mobile »
    Synchroniser sur mobile

      • Le parcours ou point d'intérêt est disponible pour être synchronisé avec un application mobile compatible.


    Consultez la liste des applications compatibles avec IGNrando’.



    Consultez le processus de synchronisation.


  • Ajouter aux favoris »
  • Partager
    Partager

    Sur les réseaux sociaux


    Par mail


Cartes associées