Vent des Forêts, Circuit du Gros Caillou

  • Thématique Culturel
  • Mis à jour le 26/07/2018
  • Identifiant 257886
Placement du signalement : Annuler   Terminer
Sélectionner le fond de carte
PLAN IGN
PHOTOS AERIENNES
CARTES IGN MULTI-ECHELLES
TOP 25 IGN
CARTES DES PENTES
PARCELLES CADASTRALES
CARTES OACI
CARTES 1950 IGN
CARTE DE L’ETAT-MAJOR (1820-1866)
TOPO MONDE ESRI
Afficher les points d'intérêt à proximité
Hébergements
Hôtel
Hébergements divers
Auberge de jeunesse
Refuge
Camping
Relais château
Gîte/chambre d'hôtes
Village vacances
Informations
Infos tourisme / Office de tourisme
Arrivée
Point de rencontre
Départ
Autres informations
Etape, fanion
Lieux d'intérêts
Château
Eglise, Abbaye, monastère
Lieu historique
Parc d'attractions
Point d'intérêt naturel
Lieux d'intérêt divers
Chute d'eau
Gorge
Monument & architecture
Patrimoine industriel
Réserve naturelle
Zone de pratique
Col
Histoires et légendes
Parcs et jardins
Patrimoine Mondial de l'Unesco
Point Shopping
Art & Musées
Lac / Etendue d'eau
Lieux de mémoire
Parc animalier, Zoo
Points de vue, panorama
Patrimoine religieux
Producteurs
Boulangerie / Pâtisserie
Produit de la ferme
Dégustation
Viande et charcuterie
Alcool
Ferme bio
Artisans
Poisson
Restauration
Fast-Food
Pique-Nique
Restaurants / Brasserie
Tables d'hôtes
Cafés, Bars
Services et Commerces
Transport
Garage / Réparation
Banques / Distributeurs
Revendeur cartes IGN
Parking
Commerces
Location
Autre
Autre
Echelle  
durée / niveau
Rando pédestre
04h - Moyen
distance
12,3 km
type parcours
Boucle
altitude
351 m 240 m 223 m -240 m
Voir le profil altimétrique »
Lieu de départ
2 r des vignes
55300 Dompcevrin
accessibilite
prestations payantes
Non
type(s) de sol
Graviers
Terre
Herbe
Mots clés
nature, art, forêt, famille, bois, oeuvre, Meuse, ventdesforets, vdf

Photos & vidéos (3)

description

Rencontrez des pins enguirlandés de lianes et du bois mort plein de vie. Ramassez des cailloux vosgiens. Croquez les baies du genévrier et humez le bois-joli. Croisez un Rhinocéros, adorez la déesse Lilith puis levez la tête vers un nuage de laine de 7 m de haut.

Vent des Forêts est un espace d’art contemporain qui sort des sentiers battus, un projet atypique, une aventure portée par la volonté et l’audace d’une association et des habitants.
Au cœur de la forêt meusienne, six villages agricoles et forestiers invitent, depuis 1997, des artistes d’aujourd’hui à expérimenter en toute liberté des processus de création en prise directe avec la forêt.

ENTIÈREMENT LIBRE ET GRATUIT

Les sentiers sont libres et gratuits tout au long de l'année.
D'octobre à mars, la saison de chasse est ouverte, consultez donc bien le calendrier de chasse disponible sur http://ventdesforets.com

Une carte des sentiers est disponible gratuitement devant la mairie de Fresnes-au-Mont.

Points d'interêt (24)

A

053, Eunhee Choo, 2000.

Art & Musées
Essence-Existence, de Eunhee Choo (kr). Vent des Forêts, 2000.

Eunhee Choo emprisonne un arbre déraciné par la tempête de 1999 en partie enseveli sous un amoncèlement de pierres calcaires blanches. Seules les branches et les racines dépassent du cube, leur forme tortueuse et leur couleur sombre contrastent avec celle de la masse minérale compacte et éclatante pour immortaliser un évènement qui a profondément affecté le paysage local.

Matériaux utilisés : pierre, acier, arbre.

L'artiste Eunhee Choo est née en 1970, elle vit et travaille à Milan (Italie).
Informations complémentaires

55300 Dompcevrin
kilomètre 0,41
latitude 48.9301
altitude 215 m
longitude 5.49324
Voir la fiche du point d'intéret »
B

155, Vincent Mauger, 2009.

Art & Musées
Le théorème des dictateurs, de Vincent Mauger (fr). Vent des Forêts, 2009.

Vincent Mauger érige une sphère autoritaire et défensive composée de pics menaçants jaillis d'un unique point, le principe d'assemblage complexe de cette sculpture engendrant de fortes contraintes de construction. La troublante structure du Théorème des Dictateurs emprunte son nom à l’économiste américain Arrow qui a théorisé les rapports entre mathématique et politique.

Matériaux utilisés : acier, pin, vernis, gravier.

L'artiste Vincent Mauger est né en 1976, il vit et travaille à Montfaucon-Montigné (France).
Informations complémentaires
Parcelle privée
55300 Dompcevrin
kilomètre 0,88
latitude 48.9338
altitude 296 m
longitude 5.47773
Voir la fiche du point d'intéret »
C

086, Byoung-Tak Moon, 2002.

Art & Musées
Dreaming Rebirth of Nine Dragons, de Byoung-Tak Moon (kr). Vent des Forêts, 2002.

Byoung-Tak Moon fait émerger du sol une structure métallique tressée de tiges de bois telle la queue d'un gigantesque dragon enfoui dans les entrailles de la Terre. Figure mythologique des légendes asiatiques qui symbolise les forces de la nature et ses richesses, il est prêt à resurgir à tout moment pour rappeler aux hommes l'attention qu'ils doivent porter à leur environnement, leurs traditions, leur histoire.

Matériaux utilisés : acier, bois.

L'artiste Byoung-Tak Moon vit et travaille à Busan (Corée du Sud).
Informations complémentaires
Parcelle forestière privée
55300 Dompcevrin
kilomètre 1,60
latitude 48.9358
altitude 297 m
longitude 5.4701
Voir la fiche du point d'intéret »
D

193, Damien Deroubaix, 2015

Art & Musées
Lilith, de Damien Deroubaix (fr). Vent des Forêts, 2015.

Damien Deroubaix grave à la gouge le tronc d’un chêne encore sur pied, encré de noir, d’où émergent en négatif un ensemble de motifs et de sentences énigmatiques. Squelette, constellations, mot en arabe et haïkus en morse martèlent cette colonne crépusculaire. La déesse hermaphrodite aux seins multiples érigée au sommet et le titre de l’œuvre convoquent Lilith, personnage mythologique qui cristallise, dans la culture judéo-chrétienne, les angoisses d’un monde ténébreux et désespéré.

Matériaux utilisés : chêne, encre taille douce, résine, fibre de verre.

L'artiste Damien Deroubaix est né en 1972, il vit et travaille à Meisenthal (France).
Informations complémentaires
Bois de Bannoncourt
55260 Lahaymeix
kilomètre 2,93
latitude 48.9417
altitude 330 m
longitude 5.45596
Voir la fiche du point d'intéret »
E

163, Evariste Richer, 2010

Art & Musées
La molécule du territoire, de Evariste Richer (fr). Vent des Forêts, 2010.

Evariste Richer emprunte sa logique à la cartographie et au "théorème des quatre couleurs". Avec La molécule du territoire, il colore symboliquement les terrains du cadastre sans que deux couleurs identiques ne se juxtaposent. Le quadripode en équilibre se situe à la croisée de plusieurs parcelles et interroge ainsi la notion de frontière et les usages du territoire.

Matériaux utilisés : acier, peinture de carrosserie.

L'artiste Evariste Richer est né en 1969, il vit et travaille à Paris (France).
Informations complémentaires
Forêt domaniale de Marcaulieu
55260 Lahaymeix
kilomètre 3,45
latitude 48.945
altitude 320 m
longitude 5.45206
Voir la fiche du point d'intéret »
F

211, Nayel Zeaiter, 2017.

Art & Musées
Le mur Ligier Richier, de Nayel Zeaiter (fr). Vent des Forêts, 2017.

Nayel Zeaiter compose un travail graphique, sculptural et narratif s’inspirant de la redécouverte d’une œuvre attribuée au sculpteur de la renaissance Ligier Richier, une sainte Elisabeth offerte à la ville de Saint-Mihiel. Au milieu des bois, un mur en pierres maçonnées est le support d’une affiche qui, à grand renfort de dessins, de flèches et de textes, nous fait le récit, mêlant art et histoire, de cette œuvre retrouvée. Un travail didactique, un cours d’histoire locale en pleine nature. Un autre exemplaire de cette œuvre est exposé au Musée d’Art Sacré de Saint-Mihiel (55).

Matériaux utilisés : pierres de ramassage, mortier de chaux, béton, affiche papier.

L'artiste Nayel Zeaiter est né en 1988, il vit et travaille à Paris (France).
Informations complémentaires
Forêt domaniale de Marcaulieu
55260 Lahaymeix
kilomètre 3,56
latitude 48.9444
altitude 313 m
longitude 5.45094
Voir la fiche du point d'intéret »
G

128, Lorentino, 2006.

Art & Musées
Cachée, de Lorentino (fr). Vent des Forêts, 2006.

Lorentino a recours au procédé de représentation le plus direct : un grand miroir panoramique en plexiglas dont il extrait les lettres du mot "CACHÉE". C'est paradoxalement grâce à la partie évidée, absente, que l'oeuvre est visible, elle apparaît grâce à la réflexion du paysage sur la surface. Les lettres issues de la découpe sont dispersées dans une autre partie de la forêt, ce qui crée un espace virtuel, un lien entre les deux œuvres et questionne habilement l'idée de vide et de plein.

Matériaux utilisés : contreplaqué hydrofuge, dibond miroir extérieur.
Informations complémentaires
Forêt domaniale de Marcaulieu
55260 Lahaymeix
kilomètre 4,74
latitude 48.9373
altitude 322 m
longitude 5.44186
Voir la fiche du point d'intéret »
H

218, Beat Lippert, 2018.

Art & Musées
Nul caillou n'est un faux, de Beat Lippert (ch). Vent des Forêts, 2018.

Béat Lippert assemble trois blocs d’aspect brut bien que taillées pour coïncider parfaitement, évoquant un dolmen. Il s’approprie la pierre de Senonville en dressant une sculpture mégalithique de plus de 7 tonnes au cœur de la forêt de Marcaulieu. Ce geste architectural qui fait référence à une pratique culturelle et et rituelle ancestrale est porteur de valeurs symboliques. Ancré dans un lieu, cet acte artistique primitif - dresser des pierres, produit du sens, né d'abord de l'énergie collective de ceux qui ont participé à sa réalisation. Cet imposant "caillou" suscitera au fil du temps un récit mêlé de réalité et de fiction qui inventera et alimentera sa propre légende.

Matériaux utilisés : pierre calcaire de Senonville (55), acier.

L'artiste Béat Lippert est né en 1977, il vit et travaille à Genève.
Informations complémentaires
Forêt domaniale de Marcaulieu
55260 Lahaymeix
kilomètre 4,86
latitude 48.9374
altitude 331 m
longitude 5.44024
Voir la fiche du point d'intéret »
I

132, Sanaz Azari, 2007.

Art & Musées
Immigrare I, de Sanaz Azari (ir). Vent des Forêts 2007.

Sanaz Azari aligne 150 paires de chaussures prêtes pour une marche aux allures militaires mais figées dans l’attente d'un hypothétique départ, les migrants étant sans cesse partagés entre le mouvement et l’impossibilité de se déplacer. Dégradées par le temps qui passe et les intempéries, elles symbolisent le tragique associé à l’exode et soulignent toutes les pertes engendrées par l’immigration que l’artiste iranienne a connue.

Matériaux utilisés : chaussures, clous, gravier.

L'artiste Sanaz Azari est née en 1981, elle vit et travaille à Bruxelles (Belgique).
Informations complémentaires
Forêt domaniale de Marcaulieu
55260 Lahaymeix
kilomètre 4,98
latitude 48.9379
altitude 330 m
longitude 5.4388
Voir la fiche du point d'intéret »
J

194, Nicolas Floc'h, 2015.

Art & Musées
Bee's Bunker, de Nicolas Floc'h (fr). Vent des Forêts, 2015.

Nicolas Floc'h s'installe dans une clairière du massif de Marcaulieu huit blocs de pierre brute transformés en habitats-forteresse hébergeant des colonies d’abeilles noires. Il pense une architecture à l’échelle de la ruche, aménage un espace de vie conçu comme un refuge hermétique auquel l’homme n’a plus accès. Œuvre fonctionnelle et poétique, sculpture et lieu d’expérimentation, Bee‘s Bunker deviendra, à terme, un sanctuaire pour cette espèce rustique indigène du Nord-Est de la France.

Matériaux utilisés : pierre calcaire de Savonnières-en-Perthois, acier, abeilles.

L'artiste Nicolas Floc'h est né en 1970, il vit et travaille à Paris et Vouvray (France).
Informations complémentaires
Forêt domaniale de Marcaulieu
55260 Lahaymeix
kilomètre 5,36
latitude 48.9381
altitude 309 m
longitude 5.43622
Voir la fiche du point d'intéret »
K

202, Daniel Nadaud, 2016.

Art & Musées
Colvmbarii, de Daniel Nadaud (fr). Vent des Forêts, 2016.

Au centre d’une clairière, Daniel Nadaud évoque les pigeons voyageurs, héros et médaillés sans l’avoir souhaité. Mêlés à la fournaise, ils participèrent en nombre à la Grande Guerre. Le dessin d’une mire de mitrailleuse, au sol prend figure de cible et de boussole, les points cardinaux orientent la position de trois colombiers et d’une table d’envol. Ces abris en chêne découpé et métal n’hébergeront vraisemblablement aucun volatile, ils évoquent le désastre avec pudeur.

Matériaux utilisés : chêne, acier Corten, enduit à froid, brique, béton.

L'artiste Daniel Nadaud est né en 1942, il vit et travaille à Paris (France).
Informations complémentaires
Forêt domaniale de Marcaulieu
55260 Lahaymeix
kilomètre 5,72
latitude 48.9359
altitude 335 m
longitude 5.43935
Voir la fiche du point d'intéret »
L

043, Maire et Schneider, 1999.

Art & Musées
Dédale, de Françoise Maire (fr) et Michèle Schneider (fr). Vent des Forêts, 1999.

Françoise Maire et Michèle Schneider créent en forêt un parcours labyrinthique, appelant la curiosité du marcheur. Invité à se saisir d'une petite pierre posée dans une vasque puis à s'orienter grâce aux bornes qui jalonnent le chemin, il déposera après son errance son petit caillou sur une dalle de calcaire blanche gravée d'une sentence, payant ainsi son tribut au Minotaure du Dédale.

Matériaux utilisés : pierre calcaire d'Euville, cailloux.

L'artiste Françoise Maire est née en 1975. L'artiste Michèle Schneider est née en 1949.
Informations complémentaires
Forêt domaniale de Marcaulieu
55260 Lahaymeix
kilomètre 6,13
latitude 48.9338
altitude 345 m
longitude 5.44096
Voir la fiche du point d'intéret »
M

192, Douglas White, 2014.

Art & Musées
Enraciné, de Douglas White (gb). Vent des Forêts, 2014.

Douglas White met à jour le système racinaire de deux grands arbres. Il révèle subtilement des interactions microscopiques et l’architecture des réseaux invisibles qui tissent la forêt. Par soustraction de l’humus, il rend visible sans le manipuler l’écheveau de racines, structure vivante qui apparaît à la surface en un tapis inextricable et fragile, matrice essentielle de la vie végétale d’un sous-bois.

Matériaux utilisés : terre, racines, érable et hêtre sur pied.

L'artiste Douglas White est né en 1977, il vit et travailles à Londres (Grande-Bretagne).
Informations complémentaires
Forêt communale de Dompcevrin
55300 Dompcevrin
kilomètre 7,37
latitude 48.9261
altitude 343 m
longitude 5.44376
Voir la fiche du point d'intéret »
N

127, Frédérique Lecerf, 2006.

Art & Musées
Pierre dorée, de Frédérique Lecerf (fr). Vent des Forêts, 2006.

Frédérique Lecerf grave une pierre commémorant deux moments chaleureux partagés avec les habitants : un feu d’artifice monochrome or et un banquet proposant des mets dorés. Cette œuvre immortalise un souvenir collectif à chérir, un instant de nostalgie, une fête païenne qui évoque un « Âge d’Or » possible mais révolu dont il ne reste que l’empreinte.

Matériaux utilisés : pierre calcaire, feuille d'or.

L'artiste Frédérique Lecerf vit et travaille à Paris et Berneval-le-Grand (France)
Informations complémentaires
Forêt communale de Dompcevrin
55300 Dompcevrin
kilomètre 7,58
latitude 48.9244
altitude 343 m
longitude 5.44427
Voir la fiche du point d'intéret »
O

160, Sébastien Lacroix, 2010.

Art & Musées
Aire cellulaire, de Sébastien Lacroix (fr). Vent des Forêts, 2010.

Sébastien Lacroix a planté dans un espace dégagé 49 conifères issus de graines recueillies dans sept villes européennes situées sur le 7e méridien : Turin (it), Berne (ch), Strasbourg (fr), Luxembourg (lx), Liège (be), Essen (de) et Groningen (nl). Sélectionnées et mises en germination avec l’aide de l’INRA, implantées selon un schéma géométrique, elles visent à créer avec le temps de façon expérimentale un conservatoire de pins des villes, une « forêt urbaine », une forteresse végétale.

Matériaux utilisés : conifères, acier, plastique.

L'artiste Sébastien Lacroix est né en 1977, il vit et travaille à Genève (ch).
Informations complémentaires
Forêt communale de Dompcevrin
55300 Dompcevrin
kilomètre 7,59
latitude 48.9243
altitude 344 m
longitude 5.44427
Voir la fiche du point d'intéret »
P

096, Emmanuel Perrin, 2003.

Art & Musées
La ballade des pendus, de Emmanuel Perrin (fr). Vent des Forêts, 2003.

Emmanuel Perrin suspend 12 squelettes désarticulés à de hauts branchages à la croisée de deux chemins. Animés par le vent, altérés par les intempéries, ces pendus métalliques couverts de rouille évoquent une danse macabre, une destinée tragique illustrée par le graveur nancéien du XVème siècle Jacques Callot et le poète médiéval François Villon dans sa Ballade des pendus.

« (…) Quant à notre chair, que nous avons trop nourrie, Elle est depuis longtemps dévorée et pourrie

Et nous, les os, devenons cendre et poussière (…) »

François Villon, La balade des pendus, extrait, (1489).

Matériaux utilisés : acier, corde.

L'artiste Emmanuel Perrin est né en 1967.
Informations complémentaires
Forêt communale de Dompcevrin
55300 Dompcevrin
kilomètre 8,11
latitude 48.9201
altitude 338 m
longitude 5.44474
Voir la fiche du point d'intéret »
Q

205, Arnaud Rochard, 2016.

Art & Musées
Shrapnel Galeries, de Arnaud Rochard (fr). Vent des Forêts, 2016.

Arnaud Rochard grave un groupe de figures fantomatiques qui composent en forêt une scène apocalyptique, celle d’après la bataille. Des planches, poutres, piquets surgissent squelettes, crânes, et arbres comme déchiquetés par les éclats des obus à balles dit Shrapnel. Ce paysage de guerre qui cite Otto Dix figure cent ans après et sur une terre meurtrie les combats de 14/18, préfiguration d’autres catastrophes contemporaines.

Matériaux utilisés : chêne, acacia.

L'artiste Arnaud Rochard est né en 1986, il vit et travailles à Bruxelles (Belgique).
Informations complémentaires
Forêt communale de Dompcevrin
55300 Dompcevrin
kilomètre 8,24
latitude 48.919
altitude 350 m
longitude 5.4443
Voir la fiche du point d'intéret »
R

072, Aleksey Sorokin, 2001.

Art & Musées
La source escamotée, de Aleksey Sorokin (by). Vent des Forêts, 2001.

Aleksey Sorokin capte à l'aide d'une grille et d'une plaque de ciment une source qui prend naissance non loin. L'emprise de l'homme sur cette ressource naturelle est passagère, modeste, n'interrompt pas son parcours, et révèle tout autant qu'elle dissimule le petit ruisseau qui reprend son cours normal.

Matériaux utilisés : grille d'acier, dalle en ciment, tube de canalisation.

L'artiste Aleksey Sorokin vit et travaille à Slonim (Biélorussie).
Informations complémentaires
Bois de Dompcevrin
55300 Dompcevrin
kilomètre 8,79
latitude 48.9209
altitude 301 m
longitude 5.44839
Voir la fiche du point d'intéret »
S

200, G. Conilh de Beyssac et J. Guissart, 2016.

Art & Musées
Labours A, B, C, de Gabrielle Conilh de Beyssac (ca) et Jules Guissart (fr). Vent des Forêts, 2016.

Gabrielle Conilh de Beyssac et Jules Guissart proposent aux promeneurs un ensemble de trois sculptures mobiles en acier Corten aux silhouettes géométriques. Pivotant sur un axe central, ces structures qui évoquent tour à tour un soc, un foret ou un racloir creusent le sol meuble du sous-bois, l’arasent, dessinent. Les traces circulaires créées, réactivées par le visiteur, se lisent comme un ABC de signes élémentaires, évoquent le geste répétitif, le labeur, autant qu’une chorégraphie agraire née de l’action mécanique des formes.

Matériaux utilisés : acier Corten.

L'artiste Gabrielle Conilh de Beyssac est née en 1986 à Ottawa, l'artiste Jules Guissart est né à Cannes en 1986. Ils se sont rencontrés à la Villa Arson en 2005 et poursuivent leurs études aux Beaux-Arts de Paris. Ils travaillent ensemble sur des projets communs, développant des recherches qui s'enrichissent de leur proximité. Ils vivent et travaillent dans le Gard.
Informations complémentaires
Forêt communale de Dompcevrin
55300 Dompcevrin
kilomètre 8,97
latitude 48.9216
altitude 288 m
longitude 5.4501
Voir la fiche du point d'intéret »
T

021, S. Buttier et F. Crémel, 1998.

Art & Musées
Notre stère qui est aux cieux, de Stéphanie Buttier (fr) et Françoise Crémel (fr). Vent des Forêts, 1998.

Stéphanie Buttier et Françoise Crémel construisent un tas de bois démesuré, un stère gigantesque qui s'élève entre les arbres de la forêt. Les proportions inhabituelles de cet amoncèlement de rondins parfaitement rangés obstruent la vue, le passage, et rendent leur utilisation impossible. Cette construction évoque à la fois le labeur, terrestre, parfois vain, et les aspirations de l'homme à s'élever vers les hauteurs, peut-être jusqu'au ciel.

Matériaux utilisés : bois.

L'artiste Stéphanie Buttier est née en 1974. L'artiste Françoise Crémel est née en 1973, elle vit et travaille à Paris.
Informations complémentaires
Forêt communale de Dompcevrin
55300 Dompcevrin
kilomètre 9,47
latitude 48.9242
altitude 262 m
longitude 5.45547
Voir la fiche du point d'intéret »
U

187, Yuhsin U Chang, 2014.

Art & Musées
Intrusion, de Yuhsin U Chang (tw). Vent des Forêts, 2014.

Yuhsin U Chang sculpte la matière vivante de la laine brute, sorte de toison d'or sur le chemin de Champey. Les volutes compactes de cette impressionnante forme verticale émergent du paysage. Elles l'animent d'une énergie nouvelle, organique, promesse d'une métamorphose à venir.

Matériaux utilisés : toisons de laine de moutons mérinos, bois, grillage métallique, tiges filetées.

L'artiste Yuhsin U Chang est née en 1980, elle vit et travaille à Paris.
Informations complémentaires
Forêt communale de Dompcevrin
55300 Dompcevrin
kilomètre 9,63
latitude 48.924
altitude 258 m
longitude 5.4576
Voir la fiche du point d'intéret »
V

036, Roger Gaudreau, 1999.

Art & Musées
La migration du rhinocéros, de Roger Gaudreau (ca). Vent des Forêts, 1999.

Roger Gaudreau installe dans la forêt près d'un sentier un rhinocéros à taille réelle. D'autres spécimens sont ainsi disséminés de par le monde (Québec, Allemagne, Italie, Australie, Malaisie…). La structure grillagée pérenne renferme des brindilles de noisetier collectées aux alentours et amenées à disparaître avec le temps. L'animal, mélange de puissance et de fragilité devient fantomatique, symbole d'une espèce en voie d'extinction.

Matériaux utilisés : grillage métallique, noisetier.

L'artiste Roger Gaudreau est né en 1956, il vit et travaille à Saint-Etienne-des-Grès (Canada).
Informations complémentaires
Forêt communale de Dompcevrin
55300 Dompcevrin
kilomètre 9,77
latitude 48.9239
altitude 255 m
longitude 5.45955
Voir la fiche du point d'intéret »
W

110 bis, Miguel-Angel Molina, 2004.

Art & Musées
Dehors dedans, de Miguel-Angel Molina (sp). Vent des Forêts, 2004.

Miguel-Angel Molina plante et peint deux plaques d’acier au bord d’un chemin en lisière de forêt. Le motif camouflage fait écho à une seconde œuvre de l’artiste, 3x4-12, installée dans une autre parcelle. Ces plaques de limite d’agglomération anonyme évoquent aussi bien l’entrée et la sortie d’une zone de chasse qu’une frontière absurde, le passage incessant d’un territoire à l’autre comme le titre de l’œuvre le suggère.

Matériaux utilisés : acier, peinture.

L'artiste Miguel-Angel Molina vit et travaille à Paris (France).
Informations complémentaires
Forêt communale de Dompcevrin
55300 Dompcevrin
kilomètre 9,98
latitude 48.9239
altitude 247 m
longitude 5.46243
Voir la fiche du point d'intéret »
X

015, Marek Borsanyi, 1997.

Art & Musées
Gardien, de Marek Borsanyi (cz). Vent des Forêts, 1997.

Marek Borsanyi installe à l’entrée de la forêt un guetteur, ni humain ni animal, qui se dresse vers le ciel pour voir au-dessus des arbres, jusqu’à Dompcevrin ; il observe la forêt et ses alentours. Le titre annonce un Gardien, protecteur et bienfaisant, fétiche ou totem des promeneurs.

Matériaux utilisés : acacia.

L'artiste Marek Borsanyi est né en 1966, il vit et travaille à Cesky Krumlov (République Tchèque).
Informations complémentaires
Bois de Dompcevrin
55300 Dompcevrin
kilomètre 10,81
latitude 48.925
altitude 234 m
longitude 5.47287
Voir la fiche du point d'intéret »
Publié par Vent des Forêts

Vent des Forêts

Note moyenne
  • Imprimer »
  • Commenter /
    Evaluer »
  • Exporter sur GPS »
  • Signaler une anomalie »
  • Synchroniser sur mobile »
    Synchroniser sur mobile

      • Le parcours ou point d'intérêt est disponible pour être synchronisé avec un application mobile compatible.


    Consultez la liste des applications compatibles avec IGNrando‘.



    Consultez le processus de synchronisation.


  • Ajouter aux favoris »
  • Partager
    Partager

    Sur les réseaux sociaux


    Par mail