Lac Autier

  • Thématique Fluviale
  • Mis à jour le 01/07/2015
  • Identifiant 35130
Placement du signalement : Annuler   Terminer
Sélectionner le fond de carte
PLAN IGN
PHOTOS AERIENNES
CARTES IGN MULTI-ECHELLES
TOP 25 IGN
CARTES DES PENTES
PARCELLES CADASTRALES
CARTES OACI
CARTES 1950 IGN
CARTE DE L’ETAT-MAJOR (1820-1866)
TOPO MONDE ESRI
Afficher les points d'intérêt à proximité
Hébergements
Hôtel
Hébergements divers
Auberge de jeunesse
Refuge
Camping
Relais château
Gîte/chambre d'hôtes
Village vacances
Informations
Infos tourisme / Office de tourisme
Arrivée
Point de rencontre
Départ
Autres informations
Etape, fanion
Lieux d'intérêts
Château
Eglise, Abbaye, monastère
Lieu historique
Parc d'attractions
Point d'intérêt naturel
Lieux d'intérêt divers
Chute d'eau
Gorge
Monument & architecture
Patrimoine industriel
Réserve naturelle
Zone de pratique
Col
Histoires et légendes
Parcs et jardins
Patrimoine Mondial de l'Unesco
Point Shopping
Art & Musées
Lac / Etendue d'eau
Lieux de mémoire
Parc animalier, Zoo
Points de vue, panorama
Patrimoine religieux
Producteurs
Boulangerie / Pâtisserie
Produit de la ferme
Dégustation
Viande et charcuterie
Alcool
Ferme bio
Artisans
Poisson
Restauration
Fast-Food
Pique-Nique
Restaurants / Brasserie
Tables d'hôtes
Cafés, Bars
Services et Commerces
Transport
Garage / Réparation
Banques / Distributeurs
Revendeur cartes IGN
Parking
Commerces
Location
Autre
Autre
Echelle  
durée / niveau
Rando pédestre
05h - N/A
distance
6,6 km
type parcours
altitude
2269 m 659 m 1686 m -662 m
Voir le profil altimétrique »
Lieu de départ
Belvedere
accessibilite
prestations payantes
Non
type(s) de sol

Photos & vidéos (4)

description

Randonnée d'altitude dans un environnement sauvage, minéral et aquatique, proche des hauts sommets du Mercantour. 

Depuis le pont du Countet (balise 411), prendre le sentier qui longe le torrent de la Gordolasque. À droite, le Grand Capelet (2935m) domine la vallée de sa masse imposante, et la Tête du lac Autier (2740m) à la cime plate, indique la direction à suivre. Dépasser ensuite un amoncellement de gros blocs détachés de la montagne, où peut se pratiquer l'escalade.
À la balise 413, repérer le verrou glaciaire et ses roches polies que le torrent franchit en cascades. Franchir la rivière par la passerelle de bois et remonter sur l'autre rive. Suivre alors le torrent de l'Autier jusqu'à la balise 414, et prendre à droite. Le sentier franchit le torrent à gué,et chemine dans le vallon de l'Autier. Peu avant le dernier ressaut, remarquer les captages d'eau qui alimentent la centrale électrique située à l'aval du parking du Countet.Voici enfin le lac Autier (2275m), ceinturé de gauche à droite par la Cime Niré (2666m), la Tête du lac Autier (2740m), Têtes Nord et Sud du Basto respectivement 2794m et 2767m, la Cime de Muffié (2866m) et le Caïre Cabri (2649m). Rhododendrons, myrtilles et airelles parsèment la pelouse. Les linaigrettes (ou joncs des marais) bordent l'eau.
Le retour se fait par le même itinéraire.

Départ

Pont du Countet

Arrivée

Lac Autier

Ambiance

Le lac Autier se découvre au creux d'un cirque modelé par les glaciers, territoire des bouquetins et des chamois.

Accès routier

De Belvédère, prendre la route de la Gordolasque sur 12 kilomètres, stationnement au parking du Countet, terminus routier de la vallée de la Gordolasque.

Parking conseillé

Parking au bout de la route de la vallée de la Gordolasque ( D171 ) - Pont du Countet -

Transport en commun

En juillet et août, une navette rejoint la vallée de la Gordolasque. Renseignements à l'office de tourisme de Belvédère (04 9303 51 60).

Points d'interêt (4)

A

La saxifrage à mille fleurs (saxifraga florentula)

Point d'intérêt naturel
La saxifrage à mille fleurs : Jusqu'en 1990, le Parc National adopta pour emblème cette fleur belle et rare du massif de l'Argentera-Mercantour.
Cette superbe rosette de feuilles pousse dans les falaises et les crevasses et ne fleurit qu'une fois, au ternie d'une vie comprise entre 10 à 70 ans.
Le classement en espèce protégée préserve cette fleur endémique du parc de l'extinction.
Informations complémentaires


kilomètre 2,09
latitude 44.0852
altitude 1981 m
longitude 7.40666
Voir la fiche du point d'intéret »
B

L'aigle royal (Aquila chrysaetos)

Point d'intérêt naturel
Un couple d'aigles royaux fréquente la haute Gordolasque. Il évolue dans les cieux montagnards et parcourt son territoire à la recherche d'une proie pour nourrir ses petits. La marmotte est la base de l'alimentation de l'aigle royal. En hiver, quand celle-ci hiberne, l'oiseau devient en grande partie charognard.
Au début du printemps, la femelle pond deux oeufs et se relaye avec le mâle pour couver (43 à 45 jours).
Dans les premières semaines, il se peut qu'un aiglon empêche l'autre de se nourrir. On appelle "Caïnisme" ce comportement agressif. Les jeunes quittent le nid après 65 à 70 jours, mais demeurent dépendants trois mois encore.
Informations complémentaires


kilomètre 3,02
latitude 44.0896
altitude 2243 m
longitude 7.41352
Voir la fiche du point d'intéret »
C

Les lichens

Point d'intérêt naturel
Ces organismes primitifs résultent de l'association d'un champignon et d'une algue. On en repère certains à la couleur jaunâtre qu'ils donnent aux rochers.
Les lichens peuvent se développer grâce aux seules substances minérales nutritives présentes dans l'air et les pluies. Ce sont d'ailleurs des indices de pollution atmosphérique, car ils absorbent de minuscules quantités de polluants et les accumulent.
Sur l'image ci-dessous : Rhizocarpon gr. geographicum (détermination au niveau spécifique seulement par examen des spores). Photo : Franck Guigo

Informations complémentaires


kilomètre 3,19
latitude 44.0902
altitude 2269 m
longitude 7.41505
Voir la fiche du point d'intéret »
D

Les lacs de montagne

Lac / Etendue d'eau
Les lacs de montagne : nombreux en Vésubie (une vingtaine), les lacs se sont formés il y a environ 10 000 ans. Ils occupent les dépressions creusées par les glaciers, ou l'amont des barrages de moraines abandonnées lors de leur retrait. Malgré leur couverture de glace persistant plusieurs mois, les lacs abritent des populations d'invertébrés : vers, mollusques, crustacés, insectes.La présence de poissons (principalement des truites} est due à l'intervention de l'homme qui les a introduits pour la pêche. 
Informations complémentaires


kilomètre 3,23
latitude 44.0904
altitude 2267 m
longitude 7.41548
Voir la fiche du point d'intéret »
Note moyenne
  • Imprimer »
  • Commenter /
    Evaluer »
  • Exporter sur GPS »
  • Signaler une anomalie »
  • Synchroniser sur mobile »
    Synchroniser sur mobile

      • Le parcours ou point d'intérêt est disponible pour être synchronisé avec un application mobile compatible.


    Consultez la liste des applications compatibles avec IGNrando‘.



    Consultez le processus de synchronisation.


  • Ajouter aux favoris »
  • Partager
    Partager

    Sur les réseaux sociaux


    Par mail