La Forteresse de l'Authion

  • Thématique Historique, patrimoine
  • Mis à jour le 14/08/2015
  • Identifiant 35148
Placement du signalement : Annuler   Terminer
Sélectionner le fond de carte
PLAN IGN
PHOTOS AERIENNES
CARTES IGN MULTI-ECHELLES
TOP 25 IGN
CARTES DES PENTES
PARCELLES CADASTRALES
CARTES OACI
CARTES 1950 IGN
CARTE DE L’ETAT-MAJOR (1820-1866)
TOPO MONDE ESRI
Afficher les points d'intérêt à proximité
Hébergements
Hôtel
Hébergements divers
Auberge de jeunesse
Refuge
Camping
Relais château
Gîte/chambre d'hôtes
Village vacances
Informations
Infos tourisme / Office de tourisme
Arrivée
Point de rencontre
Départ
Autres informations
Etape, fanion
Lieux d'intérêts
Château
Eglise, Abbaye, monastère
Lieu historique
Parc d'attractions
Point d'intérêt naturel
Lieux d'intérêt divers
Chute d'eau
Gorge
Monument & architecture
Patrimoine industriel
Réserve naturelle
Zone de pratique
Col
Histoires et légendes
Parcs et jardins
Patrimoine Mondial de l'Unesco
Point Shopping
Art & Musées
Lac / Etendue d'eau
Lieux de mémoire
Parc animalier, Zoo
Points de vue, panorama
Patrimoine religieux
Producteurs
Boulangerie / Pâtisserie
Produit de la ferme
Dégustation
Viande et charcuterie
Alcool
Ferme bio
Artisans
Poisson
Restauration
Fast-Food
Pique-Nique
Restaurants / Brasserie
Tables d'hôtes
Cafés, Bars
Services et Commerces
Transport
Garage / Réparation
Banques / Distributeurs
Revendeur cartes IGN
Parking
Commerces
Location
Autre
Autre
Echelle  
durée / niveau
Rando pédestre
04h30 - N/A
distance
11,8 km
type parcours
altitude
2062 m 752 m 1689 m -750 m
Voir le profil altimétrique »
Lieu de départ
La bollene-vesubie
accessibilite
prestations payantes
Non
type(s) de sol

Photos & vidéos (2)

description

Revivez l'histoire de la forteresse de l'Authion sur ce sentier historique ou subsiste encore aujourd'hui les vestiges de la seconde guerre mondiale

À la balise 31, emprunter le GR52 et le suivre jusqu'à Cabanes Vieilles. La vue sur la vallée de la Bévéra est magnifique : enchevêtrement de croupes boisées que nimbe une légère brume matinale. À Cabanes Vieilles, des casernes en ruine évoquent la violence des combats de 1945. Sur l'aire de stationnement, des tables proposent des informations.Au détour de la croupe le circuit se poursuit à travers un clair mélézin d'ubac, en contrebas du fort des Mille Fourches.Après avoir franchi le torrent de Crep, la route monte doucement. Sur un replat, le fort enterré de Plan Caval guette un hypothétique ennemi. Entre les casernements en ruine, la pelouse est percée de profonds trous qu'obstruent en partie des cubes de béton. Prendre la plus grande attention, cet endroit est dangereux. Continuer sur le GR52 qui grimpe jusqu'à la Redoute de la Pointe des Trois communes. De là restant à niveau, une piste passe devant des casernes en ruine ; elle suit la crête de la Forca, enjeu de combats, et arrive au fort de la Forca. descendre en contrebas et prendre à droite la route de la "Cabane de Tueis". Retrouver point de départ après la maison du parc.

Départ

Balise 238, parking

Arrivée

Balise 238, parking

Ambiance

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, le massif est défendu les troupes de montagne allemandes retranchées.
Le 10 avril 1945, l'armée française lance l'assaut sur les positions allemandes par le sud. Après des combats difficiles, le fort de Mille Fourches tombe le 11 avril 1945, suivi du fort de la Forca et du fort du Plan Caval. Le 12 avril, enfin, le fort de la Redoute des Trois Communes est pris d'assaut.

Accès routier

Depuis le col de Turini, la route 68 s'élève en lacets vers la station de ski de Camp d'Argent. Se garer au parking près du gîte d'étape.

Parking conseillé

Parking du gîte d'étape

Recommandations

Prévoir de bonnes chaussures certains passages dans les ruines peuvent être dangereux.

Points d'interêt (6)

A

L'Authion

Lieu historique
Gloire et exaltation, mais aussi souffrance et mort. l'Authion vit s'achever tragiquement bien des existences. En avril 1794, l'Armée d'Italie, dirigée par les généraux Bonaparte et Masséna, affronte les troupes austro-sardes : au prix de combats d'une extrême violence, l'Authion est emporté. La route du Piémont est ouverte aux Français !Puis le printemps 1945 met l'Authion sous le feu des armes et de l'actualité. Malgré le débarquement de Provence d'août 1944, le Front des Alpes, englobant le poste avancé de l'Authion, est tenu solidement par les armées allemandes.Le 1er mars, le général de Gaulle crée alors le détachement de l'Armée des Alpes chargée de défendre les lignes de communication.
Informations complémentaires


kilomètre 0,16
latitude 43.988
altitude 1716 m
longitude 7.4021
Voir la fiche du point d'intéret »
B

Une forteresse naturelle

Lieu historique
L'Authion est une forteresse naturelle quasi imprenable à l'abri de ses immenses versants abrupts qui "dominent de 1500m les vallées du Caïros, de la Roya et de la Bévéra".
Le relief n'offre aucun refuge, aucune cachette à l'assaillant dont la situation est alors très vulnérable. "Il suffit de très peu d'hommes retranchés en position dominante pour en barrer l'accès" (Général Y. Gras).
Couronnant l'ensemble, des sommets dépassant 2000m d'altitude sont équipés de fortifications que "les gigantesques travaux de campagne et des réseaux de mines" rendent apparemment inexpugnables.
Un seul point faible : le Sud !
Informations complémentaires


kilomètre 2,52
latitude 43.9919
altitude 1767 m
longitude 7.42247
Voir la fiche du point d'intéret »
C

Le grès

Point d'intérêt naturel
Constitué de grains de sable soudés par la silice très légèrement soluble dans l'eau, le grès est une roche sédimentaire. Il s'est formé au fond des océans avec l'accumulation de sables provenant de l'érosion de vieux massifs. On le retrouve maintenant en altitude, depuis la surrection des Alpes.
Informations complémentaires


kilomètre 3,27
latitude 43.9722
altitude 1425 m
longitude 7.36598
Voir la fiche du point d'intéret »
D

22 mars 1945

Lieu historique


Ordre est reçu "d'étudier les possibilités d'attaquer le massif fortifié de l'Authion". Ce sera "une puissante attaque frontale de l'Authion que deux colonnes, le contournant de part et d'autre, prendraient à revers, l'une par le col de Raus, l'autre par l'Ortighea Giagiabella.
Le 9 avril, c'est l'offensive générale des Alliés sur le front italien. L'ennemi doit être fixé sur l'Authion.
Le ciel se met de la partie : neige et brouillard enveloppent l'Authion, contraignant chacun à l'angoisse du silence et de l'attente.
Le 10 avril, le réveil est brutal : l'aviation de chasse bombarde les forts, la France passe alors à l'attaque et s'empare de la crête de Forca.

Informations complémentaires


kilomètre 4,27
latitude 43.9849
altitude 1776 m
longitude 7.43564
Voir la fiche du point d'intéret »
E

11 avril 1945

Lieu historique
À 3h du matin, les Allemands contre-attaquent et tentent, sans succès, de reprendre la crête de la Forca et le col de Raus.
À 8h, les Français prennent Cabanes Vieilles et la Tête de Vaiercaout puis à 20h le fort des Mille Fourches.
"Le fort illuminé par le feu qui sort de toutes les embrasures a un aspect terrifiant... Les pertes se multiplient, impression de flottement... Nous rampons dans la boue... Les flammes jaillissent et convergent vers la caponnière qui flambe... Nous grimpons sur le toit du Fort...jetant nos grenades à phosphore dans toutes les bouches d'aération. Bientôt, toute la garnison s'aligne d'une manière impeccable."(Lieutenant-colonel Lichwitz).
Informations complémentaires


kilomètre 6,59
latitude 43.9885
altitude 1808 m
longitude 7.44427
Voir la fiche du point d'intéret »
F

12 avril 1945

Lieu historique
L'Authion tombe. À 13h30 le Fort de la Forca attaqué depuis les Mille Fourches est pris, sans perte. À 19h, le Fort de Plan Caval encerclé se rend.
Reste la Redoute de la Pointe des Trois Communes : "À peine ordre est-il donné d'attaquer qu'un char de fusiliers marins, se détachant des autres, se dirige seul et sans infanterie vers la Redoute... de sa propre initiative". Il "gravit lentement les lacets. Il s'arrête devant le pont-levis. Un drapeau blanc apparaît à une meurtrière".
A 20h30, "la conquête de l'Authion s'achève ainsi par le spectacle insolite d'un char conduit par des fusiliers marins s'emparant d'une redoute au sommet d'une montagne à 2000m d'altitude!" (Général Y. Gras).
Dans le cimetière de l'Escarène, un mausolée a été érigé en mémoire des 273 soldats qui ont payé de leur vie la prise de la forteresse de l'Authion.
Informations complémentaires


kilomètre 7,66
latitude 43.9969
altitude 1912 m
longitude 7.44124
Voir la fiche du point d'intéret »
Note moyenne
  • Imprimer »
  • Commenter /
    Evaluer »
  • Exporter sur GPS »
  • Signaler une anomalie »
  • Synchroniser sur mobile »
    Synchroniser sur mobile

      • Le parcours ou point d'intérêt est disponible pour être synchronisé avec un application mobile compatible.


    Consultez la liste des applications compatibles avec IGNrando‘.



    Consultez le processus de synchronisation.


  • Ajouter aux favoris »
  • Partager
    Partager

    Sur les réseaux sociaux


    Par mail


Vous aimerez aussi

De moulinet à la Déa

Historique, patrimoine
13.5 km
par daniel

La Fracha

Balade