Le Point sublime

  • Thématique Balade
  • Mis à jour le 03/08/2015
  • Identifiant 35172
Placement du signalement : Annuler   Terminer
Sélectionner le fond de carte
CARTES / IGN
SCAN EXPRESS / IGN
CARTES TOPOGRAPHIQUES / IGN
CARTES TOPOGRAPHIQUES MONDE / ESRI
CARTES LITTORALES / SHOM/IGN
CARTES AERONAUTIQUES OACI / IGN
PHOTOS AERIENNES / IGN
CARTES DES PENTES / IGN
Afficher les points d'intérêt à proximité
Hébergements
Auberge de jeunesse
Refuge
Camping
Relais château
Gîte/chambre d'hôtes
Village vacances
Hôtel
Divers
Informations
Arrivée
Point de rencontre
Départ
Autres informations
Etape, fanion
Infos tourisme / Office de tourisme
Lieux d'intérêts
Chute d'eau
Gorge
Monument & architecture
Patrimoine industriel
Réserve naturelle
Zone de pratique
Col
Histoires et légendes
Parcs et jardins
Patrimoine Mondial de l'Unesco
Point Shopping
Art & Musées
Lac / Etendue d'eau
Lieux de mémoire
Parc animalier, Zoo
Points de vue, panorama
Patrimoine religieux
Château
Eglise, Abbaye, monastère
Lieu historique
Parc d'attractions
Point d'intérêt naturel
Divers
Producteurs
Dégustation
Viande et charcuterie
Alcool
Ferme bio
Artisans
Poisson
Boulangerie / Pâtisserie
Produit de la ferme
Restauration
Pique-Nique
Restaurants / Brasserie
Tables d'hôtes
Cafés, Bars
Fast-Food
Services et Commerces
Banques / Distributeurs
Revendeur cartes IGN
Parking
Commerces
Location
Transport
Garage / Réparation
Autre
Autre
Echelle  
durée / niveau
Rando pédestre
02h - N/A
distance
4,2 km
type parcours
altitude
963 m 319 m 791 m -319 m
Voir le profil altimétrique »
Lieu de départ
Daluis
accessibilite
prestations payantes
Non
type(s) de sol

Photos & vidéos (1)

description

Accéder au belvédère exceptionnel du "Point sublime" qui offre une vue saisissante sur les gorges de Daluis et ses spectaculaires pélites rouges datant de l'ère primaire

Du parking, traverser la route et emprunter de suite, à la balise 66, le sentier débute par une petite traversée dans les fameuses "pélites" rouges (roches sédimentaires datant du permien, soit il y a plus de 250 millions d'années) pour monter, plus raides, à partir des balises 5 puis 6.Continuer à droite par le sentier de découverte et monter à travers la végétation méditerranéenne (chênes pubescents, buis et genévriers) jusqu'au panneau 7a à 952 mètres (point le plus haut). Poursuivre toujours à droite (sud-est) ; le sentier, en croupe, conduit au lieu-dit "point sublime" où, depuis la plate-forme sécurisée, on surplombe les gorges de Daluis de plus de 100m de hauteur ; découvrir un paysage incroyable de verticalité et en face, dans la falaise, les vestiges des mines de cuivre.Le retour se fait par le même itinéraire.

Départ

pont de Berthéou, balise 66

Arrivée

Point sublime

Ambiance

Le paradis des roches rouges...

Accès routier

Pont de Berthéou (communes de Guillaumes), à 80 km au nord-ouest de Nice par la M6202 puis la D6202 jusqu'au pont de Geydan et la D2202 en direction de Guillaumes.

Parking conseillé

Pont de Berthéou

Recommandations

Attention : l'itinéraire emprunte la réserve naturelle de Daluis. Veillez à respecter la réglementation en vigueur : Chiens tenus en laisse autorisés. Bivouac interdit.Pour plus d'informations : http://www.reserves-naturelles.org/gorges-de-daluis

Points d'interêt (5)

A

Une falaise très compacte !

Point d'intérêt naturel
En regardant sur l'autre rive du vallon de Berthéou, on peut voir une falaise de couleur claire, presque blanche : il s'agit des quartzites du Trias, qui repose directement sur les reconnaissables pélites rouges du permien.
Cette roche extrêmement compacte a été exploitée sur place pour servir de matériau principal d'édification du très beau viaduc de Berthéou, construit au début du XXe siècle pour la ligne du tramway à vapeur qui desservait Guillaumes !
Quartzites que l'on retrouve également dans les "marmites de géants" du vallon de Berthéou, où ils ont joué un rôle abrasif essentiel. Ces piscines naturelles feront le bonheur des amateurs de descente de canyoning !
Informations complémentaires


kilomètre 0,32
latitude 44.0439
altitude 816 m
longitude 6.83144
Voir la fiche du point d'intéret »
B

Alors, vertes ou rouges ces pélites ?

Point d'intérêt naturel
L'observation de cette roche si particulière renvoie directement aux conditions dans lesquelles elle s'est déposée... Il y a plus de 250 millions d'années, des cendres volcaniques et des sédiments fins, principalement argileux, issus du démantèlement d'une chaîne de montagnes se sont déposés dans des bassins peu profonds de type lacustre ou lagunaire. Le climat tropical très chaud qui régnait alors a imposé des conditions d'oxydation très fortes, mais fluctuantes, ce qui se retrouvent dans la teinte des roches : rouge (ou lie-de-vin) la plupart du temps, et verte quand l'oxydation fut moins forte.
Informations complémentaires


kilomètre 0,50
latitude 44.0438
altitude 849 m
longitude 6.83304
Voir la fiche du point d'intéret »
C

Une roche très micro-fracturée

Point d'intérêt naturel
Remarquez la roche en petites plaquettes ou même en baguettes (débit en "frites" ou "crayons"). Il s'agit du phénomène de schistosité apparu quand ces roches ont été soumises aux énormes contraintes de pression et de températures dues à la formation des Alpes, 200 millions d'années plus tard.
Les minéraux "plats" de type phyllosilicates (comme les argiles et les micas) se sont tous orientés dans le même sens, perpendiculairement à la poussée, conférant à la roche cette structure de pâte feuilletée...
À d'autres endroits, une microfracturation double a donné naissance à de curieuses formes d'érosion en dominos obliques ou "calissons" !
Informations complémentaires


kilomètre 0,83
latitude 44.0438
altitude 896 m
longitude 6.83604
Voir la fiche du point d'intéret »
D

Des pierres venues d'ailleurs

Point d'intérêt naturel
À cet endroit, se trouve une ancienne ferme en ruine. La couleur claire des pierres qui la constituaient tranche avec le rouge ambiant du paysage. Il s'agit là encore de quartzite, matériau de construction apporté pour palier à l'impossibilité de bâtir avec des pélites, en raison de la schistosité qui rend cette roche très friable.
Plus loin, en traversant un éboulis, observez un calcaire remarquablement calibré. Levez la tête : il s'agit du produit de démantèlement de la barre rocheuse de roches carbonatées situées juste au-dessus, datée du Muschelkalk (trias).
Informations complémentaires


kilomètre 1,48
latitude 44.0473
altitude 961 m
longitude 6.83963
Voir la fiche du point d'intéret »
E

Le "petit colorado niçois"

Point d'intérêt naturel
La profondeur et l'étroitesse de ces gorges sont remarquables : en son fond, il reste à peine assez de place pour le passage du fleuve Var, véritable torrent de montagne dans cette portion de son cours, haut-lieu des sports d'eau vive. Comme toutes les grandes gorges des Alpes-Maritimes , ce creusement en "traie de scie" provient d'un abaissement très brutal du niveau hydrographique de base, lui-même directement lié aux variations énormes de niveau qu'a connu la Méditerranée dans les temps géologiques récents.
Informations complémentaires


kilomètre 2,09
latitude 44.0447
altitude 941 m
longitude 6.84366
Voir la fiche du point d'intéret »
Note moyenne Ajouter votre avis
  • Imprimer »
  • Commenter /
    Evaluer »
  • Exporter sur GPS »
  • Signaler une anomalie »
  • Synchroniser sur mobile »
    Synchroniser sur mobile

      • Le parcours ou point d'intérêt est disponible pour être synchronisé avec un application mobile compatible.


    Consultez la liste des applications compatibles avec IGNrando‘.



    Consultez le processus de synchronisation.


  • Ajouter aux favoris »
  • Partager
    Partager

    Sur les réseaux sociaux


    Par mail


Vous aimerez aussi

Boucle du Devens

Montagne / Provence-Alpes-Côte d'Azur

Circuit de Roua

Historique, patrimoine / Provence-Alpes-Côte d'Azur

Les gorges de Daluis

Culturel / Provence-Alpes-Côte d'Azur