Le vallon de l'Estrop

  • Thématique Balade
  • Mis à jour le 20/07/2015
  • Identifiant 35178
Placement du signalement : Annuler   Terminer
Sélectionner le fond de carte
CARTES / IGN
SCAN EXPRESS / IGN
CARTES TOPOGRAPHIQUES / IGN
CARTES TOPOGRAPHIQUES MONDE / ESRI
CARTES LITTORALES / SHOM/IGN
CARTES AERONAUTIQUES OACI / IGN
PHOTOS AERIENNES / IGN
CARTES DES PENTES / IGN
Afficher les points d'intérêt à proximité
Hébergements
Auberge de jeunesse
Refuge
Camping
Relais château
Gîte/chambre d'hôtes
Village vacances
Hôtel
Divers
Informations
Arrivée
Point de rencontre
Départ
Autres informations
Etape, fanion
Infos tourisme / Office de tourisme
Lieux d'intérêts
Chute d'eau
Gorge
Monument & architecture
Patrimoine industriel
Réserve naturelle
Zone de pratique
Col
Histoires et légendes
Parcs et jardins
Patrimoine Mondial de l'Unesco
Point Shopping
Art & Musées
Lac / Etendue d'eau
Lieux de mémoire
Parc animalier, Zoo
Points de vue, panorama
Patrimoine religieux
Château
Eglise, Abbaye, monastère
Lieu historique
Parc d'attractions
Point d'intérêt naturel
Divers
Producteurs
Dégustation
Viande et charcuterie
Alcool
Ferme bio
Artisans
Poisson
Boulangerie / Pâtisserie
Produit de la ferme
Restauration
Pique-Nique
Restaurants / Brasserie
Tables d'hôtes
Cafés, Bars
Fast-Food
Services et Commerces
Banques / Distributeurs
Revendeur cartes IGN
Parking
Commerces
Location
Transport
Garage / Réparation
Autre
Autre
Echelle  
durée / niveau
Rando pédestre
07h - N/A
distance
14,4 km
type parcours
altitude
2516 m 801 m 1813 m -797 m
Voir le profil altimétrique »
Lieu de départ
Entraunes
accessibilite
prestations payantes
Non
type(s) de sol

Photos & vidéos (2)

description

Randonnée pastorale dans un grand vallon herbeux ceinturé de sommets modelés par l'érosion.



À partir de la porte du Parc national emprunter l'itinéraire balisé "col de Gialorgues". Traverser le vallon de Sanguinière et suivre le canal jusqu'à la balise 282. Une légère descente dans une forêt de mélèzes conduit au bas du vallon de l'Estrop, balise 283. Après un passage dans un immense éboulis, prendre à gauche, à la première intersection.Une montée en zigzag débouche sur un replat herbeux peuplé de criquets de Sibérie. Sur la droite, le sommet de Roche Grande (2752m) où l'on peut observer le bouquetin des Alpes. Le sentier s'élève ensuite pour parvenir au lieu-dit "l'Entonnoir", lieu spectaculaire d'érosion. Suivre le sentier qui serpente à gauche d'une cascade ; là, blottie au pied d'une barre rocheuse, une cabane rappelle la vocation pastorale du lieu. Le denivelé est maintenant moins marqué et fait place à une succession de reliefs arrondis. Un beau chemin bordé de tourbières mènent à une butte d'où l'on aperçoit des fortifications militaires. Atteindre enfin le point culminant de la randonnée : le col de Gialorgues. À droite, le rocher du Pigeon abrite des lagopèdes alpins. Une variante sur la droite permet de découvrir deux petits lacs d'altitude cachés derrière un monticule herbeux. Le retour se fait par le même itinéraire.

Départ

Hameau d'Estenc, Entraunes

Arrivée

Hameau d'Estenc, Entraunes

Ambiance

Dans un univers pastoral animé par la valse lente des troupeaux, cette randonnée vous permettra de contempler la succession de vallons herbeux façonnés par le travail du glacier mais aussi par la main de l'homme.

Accès routier

hameau d'Estenc, au pied du col de la Cayolle, 200 m après le refuge de la Cantonnière.

Points d'interêt (5)

A

Estenc

Monument & architecture
Dans les années 30, quinze familles vivent à Estenc, essentiellement de l'élevage ovin et de l'agriculture (orge, seigle). La vie, en autarcie presque complète, est pauvre, rude. Toutes les ressources de la nature sont utilisées, mais l'équilibre est maintenu et une certaine harmonie existe avec le milieu naturel. Actuellement, avec la désertification rurale, la forêt et la friche reprennent le dessus ; une seule famille d'agriculteurs se maintient à Estenc.
Informations complémentaires


kilomètre 0,66
latitude 44.2357
altitude 1818 m
longitude 6.75577
Voir la fiche du point d'intéret »
B

Le pastoralisme

Point d'intérêt naturel
Ce vallon herbeux dénommé Estrop (stropia : troupeau) a depuis longtemps une vocation pastorale ; 1500 ovins le parcourent d'août à septembre. La cabane sert d'abri au berger. Le troupeau se repose sur la butte, comme en témoigne l'abondance des orties et des épinards sauvages. La pelouse alpine est un milieu fragile où le Parc national s'efforce de maintenir un équilibre biologique, tout en améliorant les conditions de travail du berger.
Informations complémentaires


kilomètre 5,59
latitude 44.222
altitude 2364 m
longitude 6.7923
Voir la fiche du point d'intéret »
C

Des vestiges militaires

Lieu historique
À la veille de la Seconde Guerre mondiale, l'armée française décide de construire des fortifications (blockaus) au col de Gialorgues en vue de stopper une éventuelle invasion italienne. Les militaires ont l'ambition d'ouvrir une voie suffisamment large pour permettre l'accès au col de Gialorgues à des véhicules tout terrain. Le transport des matériaux s'effectuait à dos de mulets à partir d'un campement installé au pied du bois d'Estenc mais les militaires doivent vite renoncer face à la nature cailloutteuse du sol.
Informations complémentaires


kilomètre 6,11
latitude 44.2217
altitude 2411 m
longitude 6.79827
Voir la fiche du point d'intéret »
D

les lacs de l'estrop

Lac / Etendue d'eau
Il y a environ 10 000 ans, le glacier occupait tout le vallon, puis s'est progressivement retiré suite à un réchauffement du climat, créant derrière chaque verrou glaciaire un plan d'eau. Lentement, l'érosion a comblé cette retenue d'eau. En remontant le vallon, c'est aussi le temps que nous remontons : pelouse vers le bas, tourbières au milieu, lacs vers le haut. Autour des zones humides, fleurissent des espèces arctico-alpines comme le jonc et le carex bicolore qui sont protégés au niveau national et européen.
Informations complémentaires


kilomètre 6,61
latitude 44.2247
altitude 2508 m
longitude 6.80267
Voir la fiche du point d'intéret »
E

Les heures de gloire...

Lieu historique
..du tremplin de saut à ski sont déjà bien loin ; il est pourtant fidèle au poste depuis le 10 mars 1930, jour de sa brillante inauguration. Pour l'occasion, un concours est organisé : il voit s'affronter l'équipe de France olympique avec son champion le Chamoniard Martial Payot, les Norvégiens Olé Bohn et Emil Petersen et le Suisse Lulernauer. Les concurrents firent des sauts de 30 à 50 mètres.
Informations complémentaires


kilomètre 27,03
latitude 44.0947
altitude 1448 m
longitude 6.98835
Voir la fiche du point d'intéret »
Note moyenne Ajouter votre avis
  • Imprimer »
  • Commenter /
    Evaluer »
  • Exporter sur GPS »
  • Signaler une anomalie »
  • Synchroniser sur mobile »
    Synchroniser sur mobile

      • Le parcours ou point d'intérêt est disponible pour être synchronisé avec un application mobile compatible.


    Consultez la liste des applications compatibles avec IGNrando‘.



    Consultez le processus de synchronisation.


  • Ajouter aux favoris »
  • Partager
    Partager

    Sur les réseaux sociaux


    Par mail