Circuit Historique 1914-1918 Hohrodberg - Linge

  • Thématique Tourisme de mémoire
  • Mis à jour le 13/04/2016
  • Identifiant 48372
Placement du signalement : Annuler   Terminer
Sélectionner le fond de carte
PLAN IGN
PHOTOS AERIENNES
CARTES IGN MULTI-ECHELLES
TOP 25 IGN
CARTES DES PENTES
PARCELLES CADASTRALES
CARTES OACI
CARTES 1950 IGN
CARTE DE L’ETAT-MAJOR (1820-1866)
TOPO MONDE ESRI
Afficher les points d'intérêt à proximité
Hébergements
Camping
Relais château
Gîte/chambre d'hôtes
Village vacances
Hôtel
Hébergements divers
Auberge de jeunesse
Refuge
Informations
Départ
Autres informations
Etape, fanion
Infos tourisme / Office de tourisme
Arrivée
Point de rencontre
Lieux d'intérêts
Col
Histoires et légendes
Parcs et jardins
Patrimoine Mondial de l'Unesco
Point Shopping
Art & Musées
Lac / Etendue d'eau
Lieux de mémoire
Parc animalier, Zoo
Points de vue, panorama
Patrimoine religieux
Château
Eglise, Abbaye, monastère
Lieu historique
Parc d'attractions
Point d'intérêt naturel
Lieux d'intérêt divers
Chute d'eau
Gorge
Monument & architecture
Patrimoine industriel
Réserve naturelle
Zone de pratique
Producteurs
Alcool
Ferme bio
Artisans
Poisson
Boulangerie / Pâtisserie
Produit de la ferme
Dégustation
Viande et charcuterie
Restauration
Restaurants / Brasserie
Tables d'hôtes
Cafés, Bars
Fast-Food
Pique-Nique
Services et Commerces
Parking
Commerces
Location
Transport
Garage / Réparation
Banques / Distributeurs
Revendeur cartes IGN
Autre
Autre
Echelle  
durée / niveau
Rando pédestre
06h - Difficile
distance
13,2 km
type parcours
Boucle
altitude
1045 m 641 m 743 m -643 m
Voir le profil altimétrique »
Lieu de départ
68140 Hohrod
accessibilite
prestations payantes
Non
type(s) de sol
Graviers
Terre
Herbe
Rochers
Mots clés
vosges, 14-18, guerre, bataille, chemin, mémoire, alsace, lieux

Photos & vidéos (3)

description

Le circuit Hohrodberg - Linge vous permettra de découvrir les nombreuses traces subsistant de la bataille du Linge et de mieux comprendre le déroulement de cette tragédie humaine.

Le circuit est une réalisation de la Communauté de Communes de la Vallée du Munster, en partenariat avec le Conseil Général du Haut-Rhin, le Club Vosgien de la Vallée de Munster et l'Office de Tourisme de la Vallée de Munster,
http://www.vallee-munster.eu/
Il a été inauguré en 2007
http://alsace1418.fr/1-memori/visites/b-visite-ccvm.html

Les descriptifs proviennent du guide "circuit historique 1914-1918 Hohrodberg - Linge", téléchargeable sur :
http://www.cc-vallee-munster.fr
Coordination : Dr André KAESSER
Texte : M. Daniel ROESS

Pour aller plus loin...
Musée Mémorial du Linge
http://www.linge1915.com/

La guerre 1914 1918 en Alsace
http://www.alsace1418.fr/

Tourisme de mémoire 14-18, LE FRONT DES VOSGES
http://front-vosges-14-18.fr/

http://www.massif-des-vosges.com/fr/decouvrir/patrimoine/lieux-de-memoire_124.html

Le massif des Vosges fut, dès les premiers jours d’août 1914, le théâtre d’affrontements entre les troupes françaises et allemandes qui se disputaient ce bout de terre d’Alsace, qui était en fait, l’un des principaux enjeux et cause de déclenchement de ce premier conflit mondial.
La région de Munster et du Linge fut, dès septembre 1914 puis février 1915, ensanglantée par de violents affrontements, embuscades et destructions par tirs d’artillerie.
Ce sont les vestiges et les traces encore très présentes sur le sol, que vous allez découvrir en suivant ce circuit, aménagé le long de cette portion de la ligne de front, creusée dès le printemps 1915 entre la frontière Suisse et la Mer du Nord.
Sur cette portion du front du Linge-Barrenkopf, longue d’à peine deux kilomètres, se déroula entre le 20 juillet et le 16 octobre 1915, l’une des plus sanglantes batailles de la Grande Guerre dans les Vosges. Elle aura coûté la vie à plus de 17.000 jeunes soldats français et allemands.

Circuit décrit par Pascal G. (77) en 2014.
V1.0 du 08-03-2016

infos parcours (28)

1

1-Parking après l'Hôtel Aqua-Viva

1-Parking après l'Hôtel Aqua-Viva
Le balisage du circuit :
Tout au long de ce circuit, vous trouverez 4 types de balisage spécifique :
- Panneau d’accueil : Au départ de la balade, il fixe les caractéristiques principales de la balade,
- Panneaux explicatifs : Au nombre de 11, ils matérialisent un endroit caractéristique du circuit,
- Panneaux numérotés : Au nombre de 17, ils invitent le randonneur à se reporter au guide pour y trouver de plus
amples informations,
- Panneaux directionnels : Ils balisent le sens de balade.

Après avoir laissé votre véhicule sur le parking, en haut du Hohrodberg, situé le long de la route du Linge, juste après l’hôtel Aqua-Viva, vous allez prendre le chemin montant à gauche en direction de la ferme-auberge du Glasborn (Panneau d’accueil).

Le blockhaus 1 qui se trouve dans cet angle est un vestige de la ligne de front, fortifié à partir de l’été 1915 par les Allemands.
Il était destiné à abriter deux ou trois hommes, chargés de défendre cette ligne, avec leurs fusils ou une mitrailleuse.
Les tranchées françaises se trouvaient ici à plus de 100m en contrebas, près du village de Soultzeren.
Informations complémentaires

68140 Hohrod
kilomètre 0,02
latitude 48.0672
altitude 820 m
longitude 7.12615
2

2-Tranchée allemande avec ses 2 blockhaus

2-Tranchée allemande avec ses 2 blockhaus
Le chemin va traverser à mi-hauteur le versant ouest du Kleinkopf et du Barrenkopf en passant par le «No man’s land», zone située entre les deux lignes de front.
Après une centaine de mètres, vous pourrez apercevoir à votre droite sous la lisière du bois, le cheminement de la tranchée allemande 2 et ses deux blockhaus en béton armé.
Cette tranchée reliait le sommet du Barrenkopf au point fortifié du Hohrodberg, près de l’actuel hôtel «Aqua Viva» et constituait une position amont idéale.

Il n’est pas rare de ramasser des balles de fusil ou des éclats d’obus sur ce chemin raviné par les pluies, car cet endroit a subi de terribles combats pendant plus de trois années de guerre.
Informations complémentaires

68140 Hohrod
kilomètre 0,63
latitude 48.0724
altitude 869 m
longitude 7.12777
3

3-Fortifications françaises du Glasborn

3-Fortifications françaises du Glasborn
En arrivant à la ferme-auberge du Glasborn, prenez la route d’accès sur une vingtaine de mètres pour rejoindre le sentier qui part à gauche, en direction du col du Wettstein.
A partir d’ici, vous entrez dans les lignes françaises, où les tranchées et les mouvements de terrain dûs à la guerre sont encore bien visibles.En empruntant le passage prévu à cet effet, vous allez pouvoir visiter les premières fortifications françaises, sur la petite crête 3 surplombant la ferme-auberge du Glasborn. Cette crête était fortement aménagée de créneaux de tir et d’observation et traversée par plusieurs galeries souterraines taillées dans la roche, aujourd’hui toutes comblées par les éboulements.
La vue panoramique est ici très dégagée et l’on peut y voir à la fois, la grande crête des Vosges à votre droite (vers l’ouest), le massif du Linge-Barrenkopf à gauche et même les Alpes au devant par temps clair.
En quittant le point 3, prendre à gauche, où va apparaître le signal du point 5 qui se présente devant vous légèrement sur la droite.
Informations complémentaires

68140 Soultzeren
kilomètre 1,58
latitude 48.0778
altitude 942 m
longitude 7.12602
4

4-Fortifications

4-Fortifications
En poursuivant le sentier vers la base du Hurlin, vous arriverez au passage d'accès au point 4, seconde crête rocheuse parallèle à la première (3), située 300 mètres en arrière.
Celle-ci, étant également occupée et fortifiée par les Français de 1915 à 1918, présente encore de nombreux vestiges de tranchées maçonnées, galeries et chambres souterraines.
Une de ces salles est encore praticable en prenant bien soin d'observer les précautions d'usage.
Chasseurs-alpins dans une tranchée des Vosges, environs du col de la Schlucht Photo (C) Paris - Musée de l'Armée, Dist. RMN-Grand Palais Pascal Segrette.
http://www.terres-de-guerre.fr/photo/54a6691fe49519aa01000020/full
Informations complémentaires

68140 Soultzeren
kilomètre 2,19
latitude 48.079
altitude 940 m
longitude 7.12142
5

5-Le Hurlin

5-Le Hurlin
Le "Hoernleskopf", aux pentes régulières et boisées, servait principalement d'observatoire et de position de repli pour les chasseurs alpins Français. Ils l'appelleront pour simplifier "Hurlin", nom dont l'usage subsistera jusqu'à nos jours.
Informations complémentaires

68370 Orbey
kilomètre 2,61
latitude 48.0833
altitude 998 m
longitude 7.12277
6

6-Cimetière militaire du Wettstein - Annexe A

6-Cimetière militaire du Wettstein - Annexe A
Au delà du Hurlin, vers l’ouest se trouve le col du Wettstein 6 (Annexe A de notre circuit, 1h15 de marche), carrefour de nombreux chemins et routes, où furent installés de nombreux camps dissimulés par l’épaisse forêt de sapins. Un abri français a été reconstitué près du parking du Wettstein par l’association du Mémorial du Linge.
Informations complémentaires

68370 Orbey
kilomètre 3,39
latitude 48.0883
altitude 881 m
longitude 7.11701
7

7-Monument commémoratif de la Bataille du Linge

7-Monument commémoratif de la Bataille du Linge
De retour à la ferme-auberge du Glasborn, vous allez faire un petit crochet sur votre gauche, par la route, pour voir le monument commémoratif de la bataille du Linge 7, dédié aux trois divisions d’infanterie qui ont participé aux opérations, les 47ème, 66ème, et 129ème DI.
Il fut inauguré, le 13 août 1939, par le Général d’Armau de Pouydraguin, ancien commandant de la 47ème DI, en ce lieu tragique appelé «courtine », où les vagues d’assauts successives des chasseurs alpins furent fauchées par les mitrailleuses allemandes.
Informations complémentaires
189 le combe
68370 Orbey
kilomètre 5,13
latitude 48.0795
altitude 953 m
longitude 7.12986
8

8-Carrefour des sentiers de la Courtine

8-Carrefour des sentiers de la Courtine
Retournez sur vos pas sur une vingtaine de mètres pour prendre le premier sentier à gauche en direction du Schratzmaennele, appelé ensuite Schratz par les soldats français et rejoignez le tristement fameux glacis de la courtine.
Peu après avoir pénétré dans la pinède du Schratz, prenez le chemin à droite pour rejoindre le carrefour des sentiers de la Courtine 8 qui se situe juste devant les tranchées allemandes de la Courtine. Le relief du terrain est ici le témoin de l’intensité des bombardements subis par ces hommes terrés dans leurs trous.
A cet endroit, les tranchées françaises et allemandes sont distantes de 15 à 20 mètres l’une de l’autre. Plusieurs témoignages de poilus racontent que la position très rapprochée avec l’ennemi était la moins dangereuse, les deux camps ne pouvant dans ce contexte utiliser leur artillerie.
Un pupitre tactile vous permettra de découvrir un échantillon des différents projectiles et autres éléments meurtriers dont disposaient les deux belligérants.
Informations complémentaires

68370 Orbey
kilomètre 5,54
latitude 48.0776
altitude 972 m
longitude 7.1337
9

9-Versant ouest du Schratz

9-Versant ouest du Schratz
Retournez maintenant sur vos pas sur quelques mètres et tournez à droite par le chemin large qui va traverser à mi-hauteur le versant ouest du Schratz, occupé à partir de juillet 1915 par les Français.
La pente de cette montagne 9, qu’il fallait gravir sous un déluge de feu, donne tout de suite une idée de la difficulté de ces assauts, menés contre un ennemi dominant la pente et à l’abri dans ses tranchées, garnies de mitrailleuses et de grenadiers.
La forêt, replantée dans les années 1930, démontre ici la mauvaise qualité du terrain, criblé de ferraille et autres éléments polluants suite aux bombardements très denses. Les troncs des pins devraient normalement mesurer le double à leur diamètre de base.
Informations complémentaires

68370 Orbey
kilomètre 5,95
latitude 48.0803
altitude 1000 m
longitude 7.13602
10

10-Tranchées allemandes

10-Tranchées allemandes
Vous arriverez, après 200 mètres de montée en ligne droite, aux tranchées allemandes 10 qui étaient, comme dans tout ce secteur, situées sur le point géographique le plus avantageux. Dominant l’assaillant, les troupes de réserves allemandes, installées le long de la ligne de crête, étaient protégées et hors de portée des tirs français.
Informations complémentaires

68370 Orbey
kilomètre 6,20
latitude 48.0817
altitude 1019 m
longitude 7.13868
11

11-Musée Mémorial du Linge - Annexe B

11-Musée Mémorial du Linge - Annexe B Vous pourrez, à partir de là, rejoindre le Musée Mémorial du Linge 11 (Annexe B du circuit, 1h30 de marche), par le sentier de crête qui descend sur votre gauche.
En arrivant au Mémorial, vous pourrez visiter le musée (entrée payante), le champ de bataille avec ses tranchées dégagées depuis 1968 et voir le film de 14 minutes, qui retrace à l’aide d’images d’époque, l’historique de la bataille du Linge.
Informations complémentaires

68370 Orbey
kilomètre 6,48
latitude 48.0837
altitude 985 m
longitude 7.14033
12

12-Monument des commandants Colardelle et Barberot

12-Monument des commandants Colardelle et Barberot
Notez également, le monument des commandants Colardelle et Barberot, en hommage aux combattants des 5ème, 45ème et 107ème BCP, tombés en grand nombre durant la Grande Guerre, 12.
Informations complémentaires

68370 Orbey
kilomètre 6,48
latitude 48.0834
altitude 983 m
longitude 7.14031
13

13-Sommet du Schratz

13-Sommet du Schratz
Remontez maintenant par la droite, le sentier de crête en direction du sommet du Schratz.
Il suit approximativement le tracé de la première ligne allemande, stabilisée ici depuis juillet 1915 et jusqu’à l’armistice de 1918. Ici, les tranchées ont été soigneusement refermées après la guerre et la forêt replantée, afin de redonner à la montagne son aspect et sa fonction naturelle et pacifique.

On remarque tout de même le bouleversement général du sol ainsi que les nombreuses cavités créées par les abris souterrains qui se sont effondrées, après des décennies d’oubli.

En arrivant au sommet du Schratz 13, centre fortifié du dispositif allemand, se présente une nouvelle option (Annexe C, 45 minutes de marche).
Vous pouvez rejoindre, par le sentier à gauche, le cimetière allemand du Baerenstall 14.

Au sommet du Schratz, prenez la direction des carrières, par le sentier qui suit approximativement le tracé de la première ligne allemande.
Notez que l’ensemble du sommet était aménagé en une véritable forteresse bétonnée, traversée par de nombreuses galeries souterraines, débouchant aux avant-postes de la tranchée principale.
Informations complémentaires

68370 Orbey
kilomètre 6,95
latitude 48.0796
altitude 1043 m
longitude 7.13855
14

14-Cimetière allemand du Baerenstall Annexe C

14-Cimetière allemand du Baerenstall Annexe C
Plusieurs monuments d’époque et de très belle qualité y sont visibles. Le mausolée érigé par les bavarois en 1916 et restauré dans les années 1980, se trouve toujours à son emplacement d’origine.
Plusieurs stèles sculptées dans le grès rose du lieu, sont encore visibles dans le cimetière et à coté de l’entrée du cimetière.
Un petit blockhaus qui date de 1917 ou 1918 est visitable et en parfait état.
Le cimetière allemand se trouvait, à l’origine, de l’autre coté de la route, sur le versant sud-est du Schratz, auprès du mausolée.
Ce n’est, que dans les années 1930, qu’un nouveau cimetière a été créé afin de regrouper toutes les tombes allemandes du secteur nord de Munster.
Remontez ensuite par le même sentier vers le sommet du Schratz.
Informations complémentaires

68370 Orbey
kilomètre 7,35
latitude 48.0792
altitude 975 m
longitude 7.14366
15

15-La grande carrière

15-La grande carrière
Après une trentaine de mètres, un panneau indique la présence de la grande carrière 15 qui fut un des points de retranchement les plus efficaces des Allemands.
Prenez le petit sentier d’accès qui vous mènera à l’intérieur de la carrière, 15 bis où les vestiges des abris allemands sont encore visibles.
Bien avant la guerre, le grès extrait de cette carrière a servi à la construction du temple protestant de Munster entre 1867 et 1873.
Informations complémentaires

68370 Orbey
kilomètre 7,81
latitude 48.0793
altitude 1032 m
longitude 7.13701
16

16-Fortin

16-Fortin
Remontez ensuite par le même accès et reprenez par la gauche.
Quelques dizaines de mètres plus loin, vous arriverez au fortin 16, ouvrage sommital bétonné, qui était, de 1915 à 1918, le principal obstacle aux attaques françaises.
Cet ouvrage illustre l’évolution et les renforcements successifs par rajouts de couches de béton. Profitant de leur position dominante, les Allemands l’avaient équipé d’une mitrailleuse ce qui en faisait une position quasi imprenable.
Informations complémentaires

68140 Hohrod
kilomètre 7,84
latitude 48.0791
altitude 1030 m
longitude 7.13667
17

17-Autre ouvrage visitable en toute sécurité

17-Autre ouvrage visitable en toute sécurité
Quelques mètres plus loin vers la gauche, un autre ouvrage plus spacieux et visitable en toute sécurité 17 était destiné à abriter des troupes ou des officiers pendant les bombardements.
Informations complémentaires

68370 Orbey
kilomètre 7,87
latitude 48.079
altitude 1027 m
longitude 7.13622
18

18-Petite carrière

18-Petite carrière
Ce dernier surplombe la petite carrière 18 que vous allez découvrir par le sentier descendant par la gauche. Elle fut âprement disputée en 1915 et restera finalement aux mains des Allemands, jusqu’à la fin de la guerre. Elle fut notamment prise d’assaut par le 15ème BCP, à l’aube du 29 juillet 1915, après un tir à vue effectué par un canon de 75, hissé à bras d’hommes, sur la petite crête surplombant la ferme-auberge du Glasborn, à moins d’1 kilomètre de distance.
De très nombreuses traces d’impacts de balles et d’éclats d’obus parsèment les parois de grès rose de cette carrière et témoignent de l’extrême violence des combats.
Informations complémentaires

68370 Orbey
kilomètre 7,93
latitude 48.0787
altitude 1016 m
longitude 7.13556
19

19-Entrée du bois du Barrenkopf

19-Entrée du bois du Barrenkopf
En quittant la petite carrière, le sentier va redescendre par la gauche vers les lignes françaises, pour déboucher sur le carrefour de la Courtine, (Point 8) que vous connaissez déjà, puis continuez tout droit en direction du Barrenkopf.A l’entrée du bois du Barrenkopf, au pied d’un grand sapin, 19 se dresse un panneau explicatif du lieu.
La tranchée de première ligne allemande prend ici la direction de l’ouest pour rejoindre le saillant ouest du Barrenkopf et ainsi dominer par ses vues les pentes nord et ouest, seul accès possible par l’assaillant français qui arrivaitprincipalement par le petit creux où se situe la ferme-auberge du Glasborn.
Informations complémentaires

68140 Hohrod
kilomètre 8,36
latitude 48.0758
altitude 973 m
longitude 7.1327
20

20-Tranchée modèle allemande

20-Tranchée modèle allemande
A partir du panneau du Barrenkopf, vous allez continuer le circuit par le sentier de crête en direction du Kleinkopf et son observatoire.
Après une trentaine de mètres, vous allez quitter un court instant le sentier du Barrenkopf pour pénétrer dans le bois et y découvrir une tranchée modèle 20, réalisée par les Allemands après 1915, afin d’y expérimenter la pratique des escaliers d’assaut en béton (la sortie de la tranchée se faisait auparavant à l’aide de petites échelles de bois).
Retournez sur le sentier du Barrenkopf où vous allez continuer la visite par le sentier de crête.Tout au long de cette crête, les vestiges de béton, tranchées, trous d’obus sont nombreux et il suffit de s’écarter du sentier de 5 ou 10 mètres pour apercevoir, une tranchée, un ouvrage bétonné ou une entrée de galerie effondrée.
Informations complémentaires

68140 Hohrod
kilomètre 8,61
latitude 48.0744
altitude 965 m
longitude 7.1305
21

21-Station d’arrivée d’un petit câble transbordeur

21-Station d’arrivée d’un petit câble transbordeur
Peu après le passage du sommet du Barrenkopf, vous allez de nouveau quitter le chemin de crête par la gauche, pour y découvrir la façade maçonnée de la station d’arrivée d’un petit câble transbordeur allemand 21, qui servait à acheminer le ciment et le matériel lourd vers le sommet. Deux abris de troupe, fortement bétonnés sont encore visitables, à proximité de l’arrivée du câble.
Retournez ensuite sur le chemin de crête.
Informations complémentaires

68140 Hohrod
kilomètre 8,79
latitude 48.0723
altitude 924 m
longitude 7.13165
22

22-Une fenêtre d’observation

22-Une fenêtre d’observation
Après une descente prononcée, le sentier reprend une petite phase ascendante pour arriver sur un sommet rocheux.
Les tranchées d’affrontement étant assez éloignées (environ 100 à 200 mètres), il s'agissait plutôt d'une zone d’abris, de stockage de matériel et de munitions. Le sommet granitique était percé de part en part pour y installer des observateurs et des réserves de munitions. Une fenêtre d’observation 22 est encore bien visible depuis le sentier, elle se trouve aujourd’hui à hauteur de genoux des randonneurs qui passent parfois à côté sans la voir.
Informations complémentaires

68140 Hohrod
kilomètre 9,10
latitude 48.0694
altitude 924 m
longitude 7.1314
23

23-Table d’orientation

23-Table d’orientation
Après environ cent mètres de sentier rocheux, vous arriverez sur un sommet dénudé appelé Kleinkopf.
Avant d’amorcer la descente vers la gauche en direction de l’antenne relais de télédiffusion, vous aurez le privilège, si le ciel est suffisamment clair, d’observer au loin la chaîne des Alpes, visible au-delà de la plaine d’Alsace.
En arrivant sur la route du Linge, juste sous l’antenne, une table d’orientation 23, située en contrebas de la route, vous renseignera sur les noms des nombreux sommets visibles sur la partie sud de la vallée de Munster.
Informations complémentaires

68140 Hohrod
kilomètre 9,40
latitude 48.0675
altitude 860 m
longitude 7.13351
24

25-Abris d’état-major - Annexe D

25-Abris d’état-major - Annexe D
Un petit aller-retour sur le chemin forestier à gauche, vous permettra de découvrir les restes relativement bien conservés, de plusieurs abris d’état-major, de commandants de régiments ou de bataillons allemands 25.
Informations complémentaires

68140 Hohrod
kilomètre 9,81
latitude 48.0695
altitude 861 m
longitude 7.13315
25

24-Petit col appelé Wahlenstall

24-Petit col appelé Wahlenstall
Vous allez ensuite prendre le sentier qui descend à gauche de la table d’orientation, qui va vous conduire vers un petit col, appelé Wahlenstall 24 où furent installés, durant toute la guerre, des canons de campagne allemands, qui devaient couvrir par leurs tirs toute la zone de Munster et du Reichackerkopf. A partir d’ici, vous prendrez le sentier de droite qui traverse un parc de chevaux sur environ 200 mètres, pour rejoindre le parking du point de départ.
Deux petites options D et D’, d’une heure trente environ, s’offrent à vous à partir du carrefour 24.
Informations complémentaires

68140 Hohrod
kilomètre 10,14
latitude 48.0671
altitude 825 m
longitude 7.13521
26

26-Guérite métallique en forme d’escargot - Annexe D'

26-Guérite métallique en forme d’escargot - Annexe D'
En quittant le carrefour 24, vous allez grimper sur le petit sommet situé devant vous, en longeant la lisière du bois, pour y trouver les restes d’un observatoire d’artillerie allemand. En arrivant au sommet, apparaissent déjà plusieurs blocs d’un rocher aménagé et dirigé vers le sud et vers l’ouest. Juste derrière ces roches, se trouve, scellée dans la terre et les blocs de granit, une étrange guérite métallique en forme d’escargot, 26 toujours accessible en contournant le rocher par la gauche.
Ce type de guérite réglementaire était avant 1914 destiné aux nombreux forts de défense, situés le long des frontières (plusieurs exemplaires de ces guérites sont visibles au fort de Mutzig).Celle-ci aura probablement été démontée en 1915, dans un fort de la plaine du Rhin devenu inutile, pour être réinstallée ici, afin de mettre à l’abri les observateurs indispensables au réglage des tirs d’artillerie.
Informations complémentaires
6 che du wahlenstall
68140 Hohrod
kilomètre 10,33
latitude 48.0665
altitude 837 m
longitude 7.13654
27

27-Poste de commandement allemand

27-Poste de commandement allemand
Vous allez maintenant redescendre par la même voie pour rejoindre le petit carrefour des abris d’artillerie 24 et prendre à gauche en direction du Hohrodberg.
Au passage, vous allez voir le monument élevé à la mémoire des victimes d’un drame survenu lors d’une autre guerre. Une grande croix blanche et quelques restes de moteur, rendent hommage, aux 7 aviateurs anglocanadiens, tués ici lors du crash de leur bombardier le 7 janvier 1945 à 21h30.
En poursuivant ce même sentier, vous arriverez à un carrefour de sentiers appelé autrefois Wahlenstall. Une cabane refuge en bois y a été installée, à l’usage des randonneurs qui cherchent un endroit sec pour se reposer ou pour pique-niquer. Vous prendrez le sentier montant, à la droite de la cabane, pour rejoindre par le versant sud un autre petit col appelé Schneiden.
Ici, un panneau vous indique la présence d’un important ouvrage 27 de 1914-18. Il s’agit du poste de commandement allemand qui abritait les officiers supérieurs de tout le secteur du Linge – Barrenkopf. L’édifice qui était d’une construction de toute première qualité est encore, 90 ans après, en très bon état de conservation.
Informations complémentaires

68140 Munster
kilomètre 11,44
latitude 48.0623
altitude 743 m
longitude 7.1451
28

28-Retour au parking

28-Retour au parking
En poursuivant votre chemin de retour vers le parking par Wahlenstall, vous allez traverser la partie haute du hameau de Hohrodberg dont la plupart des maisons furent occupées et fortifiées par les militaires allemands de 1915 à 1918. Cette annexe montagneuse de la commune de Hohrod était avant la guerre, un des premiers sites touristiques de la vallée de Munster, avec ses hôtels et sentiers ensoleillés.
Informations complémentaires
9 che du kreuzweg
68140 Hohrod
kilomètre 12,48
latitude 48.0656
altitude 779 m
longitude 7.1335

Points d'interêt (3)

A

Nécropole nationale du Wettstein

Lieux de mémoire
Projet d’inscription au patrimoine mondial de l’Unesco des Sites funéraires et mémoriels de la Première Guerre Mondiale

Secteur mémoriel du Linge

Le site du Linge, éperon rocheux des Vosges, à 1 000 m d’altitude, comprend 2 cimetières distincts : la nécropole nationale française du Wettstein et le cimetière allemand d’Hohrod-Bärenstall.

Les brefs mais violents combats qui ont lieu sur cette portion du front d’à peine 2 km, ont fait 17000 victimes françaises et allemandes. Le site a été surnommé par F. Tisserand, le « Tombeau des chasseurs » car nombre de ces soldats sont restés ensevelis sur place, comme en attestent les corps retrouvés ponctuellement encore aujourd’hui. C’est une des motivations du classement d’une partie du champ de bataille au titre des monuments historiques dès 1921.

Alors que la crête du Linge est éloignée des cols et des axes importants, donc sans réel enjeu géostratégique, les chasseurs alpins y ont été mobilisés par le commandement français pour déborder par les hauts l’adversaire. Ainsi entre le 20 juillet et le 15 octobre 1915, les assauts français vont se succéder dans une volonté de reconquête du territoire, entrecoupés par les vagues de contre-attaques allemandes. L’ampleur des aménagements et l’énorme avantage naturel de la défense allemande installée et fortifiée depuis février 1915 ne laissent que peu de chance aux assaillants. Néanmoins les forces s’équilibrent et le front se fige fin 1915, dans une proximité forte de seulement quelques mètres parfois.

Dans le cimetière du Wettstein se dresse dès 1915 une croix formée de troncs d’arbres abattus par des obus. Elle sera remplacée par une croix commémorative en granit arborant le mot « PAX», au pied de laquelle se trouve une sculpture de chasseur alpin agonisant et lâchant son fusil, un message qui prend tout son sens dans ce lieu mémoriel mais qui en 1939, année de son inauguration, s’est avéré quelque peu décalé à la veille de la seconde guerre mondiale.

Sur l’autre versant, le mémorial pyramidal du cimetière originel allemand d’Hohrod-Bärenstall, lui répond, érigé en l’honneur des bataillons allemands. Ce cimetière a été déplacé, recréé et agrandi par les autorités françaises, dans les années 20, de l’autre côté de la route.

En 1958, bien avant la convention conclue entre la France et l’Allemagne en 1966, un groupe de jeunes Allemands venus du Bade-Wurtemberg, réalise des travaux dans ce cimetière. Les années suivantes, de jeunes Français proposent spontanément leur aide. Cette expérience concluante illustre la volonté de « réconciliation par-dessus les tombes » portée par le Volksbundes Deutsche Kriegsgräberfürsorge (VDK). Depuis 1962 également, des cérémonies commémoratives franco-allemandes ont lieu autour de deux temps forts au cimetière du Wettstein et au cimetière d’Hohrod-Bärenstall.

Les vestiges du champ de bataille du Linge sont sortis de la confidentialité en 1968 par la volonté de Colmariens. Au cœur du site, le Mémorial du Linge et son champ de bataille confiné illustrent et complètent la compréhension que peut avoir le visiteur. Constitué de souvenirs et témoignages, d’objets français et allemands trouvés sur place, il est devenu le 1er site musée consacré à la Grande Guerre visité en Alsace et accueille chaque année d’avril à novembre près de 50 000 visiteurs dont 6000 scolaires. Il vient de faire l’objet d’importants travaux d’extension.

Point d'intérêt décrit par Pascal G.
V1.0 mars 2016

source :
http://www.paysages-et-sites-de-memoire.fr/site/le-linge/
Informations complémentaires

68370 Orbey
kilomètre 3,50
latitude 48.0892
altitude 876 m
longitude 7.11777
Voir la fiche du point d'intéret »
B

La Bataille du Linge en 1914 et 1915 - Vosges

Lieux de mémoire
Le massif des Vosges fut, dès les premiers jours d’août 1914, le théâtre d’affrontements entre les troupes françaises et allemandes qui se disputaient ce bout de terre d’Alsace, qui était en fait, l’un des principaux enjeux et cause de déclenchement de ce premier conflit mondial.
La région de Munster et du Linge fut, dès septembre 1914 puis février 1915, ensanglantée par de violents affrontements, embuscades et destructions par tirs d’artillerie.
Ce sont les vestiges et les traces encore très présentes sur le sol, que vous allez découvrir en suivant ce circuit, aménagé le long de cette portion de la ligne de front, creusée dès le printemps 1915 entre la frontière Suisse et la Mer du Nord.
Sur cette portion du front du Linge-Barrenkopf, longue d’à peine deux kilomètres, se déroula entre le 20 juillet et le 16 octobre 1915, l’une des plus sanglantes batailles de la Grande Guerre dans les Vosges. Elle aura coûté la vie à plus de 17.000 jeunes soldats français et allemands.

Point d'intérêt décrit par Pascal G.
V1.0 mars 2016
Informations complémentaires

68370 Orbey
kilomètre 6,42
latitude 48.0833
altitude 987 m
longitude 7.13983
Voir la fiche du point d'intéret »
C

Cimetière allemand du Baërenstall - LE LINGE

Lieux de mémoire
Projet d’inscription au patrimoine mondial de l’Unesco des Sites funéraires et mémoriels de la Première Guerre Mondiale

Secteur mémoriel du Linge

Le site du Linge, éperon rocheux des Vosges, à 1 000 m d’altitude, comprend 2 cimetières distincts : la nécropole nationale française du Wettstein et le cimetière allemand d’Hohrod-Bärenstall.

Les brefs mais violents combats qui ont lieu sur cette portion du front d’à peine 2 km, ont fait 17000 victimes françaises et allemandes. Le site a été surnommé par F. Tisserand, le « Tombeau des chasseurs » car nombre de ces soldats sont restés ensevelis sur place, comme en attestent les corps retrouvés ponctuellement encore aujourd’hui. C’est une des motivations du classement d’une partie du champ de bataille au titre des monuments historiques dès 1921.

Alors que la crête du Linge est éloignée des cols et des axes importants, donc sans réel enjeu géostratégique, les chasseurs alpins y ont été mobilisés par le commandement français pour déborder par les hauts l’adversaire. Ainsi entre le 20 juillet et le 15 octobre 1915, les assauts français vont se succéder dans une volonté de reconquête du territoire, entrecoupés par les vagues de contre-attaques allemandes. L’ampleur des aménagements et l’énorme avantage naturel de la défense allemande installée et fortifiée depuis février 1915 ne laissent que peu de chance aux assaillants. Néanmoins les forces s’équilibrent et le front se fige fin 1915, dans une proximité forte de seulement quelques mètres parfois.

Dans le cimetière du Wettstein se dresse dès 1915 une croix formée de troncs d’arbres abattus par des obus. Elle sera remplacée par une croix commémorative en granit arborant le mot « PAX», au pied de laquelle se trouve une sculpture de chasseur alpin agonisant et lâchant son fusil, un message qui prend tout son sens dans ce lieu mémoriel mais qui en 1939, année de son inauguration, s’est avéré quelque peu décalé à la veille de la seconde guerre mondiale.

Sur l’autre versant, le mémorial pyramidal du cimetière originel allemand d’Hohrod-Bärenstall, lui répond, érigé en l’honneur des bataillons allemands. Ce cimetière a été déplacé, recréé et agrandi par les autorités françaises, dans les années 20, de l’autre côté de la route.

En 1958, bien avant la convention conclue entre la France et l’Allemagne en 1966, un groupe de jeunes Allemands venus du Bade-Wurtemberg, réalise des travaux dans ce cimetière. Les années suivantes, de jeunes Français proposent spontanément leur aide. Cette expérience concluante illustre la volonté de « réconciliation par-dessus les tombes » portée par le Volksbundes Deutsche Kriegsgräberfürsorge (VDK). Depuis 1962 également, des cérémonies commémoratives franco-allemandes ont lieu autour de deux temps forts au cimetière du Wettstein et au cimetière d’Hohrod-Bärenstall.

Les vestiges du champ de bataille du Linge sont sortis de la confidentialité en 1968 par la volonté de Colmariens. Au cœur du site, le Mémorial du Linge et son champ de bataille confiné illustrent et complètent la compréhension que peut avoir le visiteur. Constitué de souvenirs et témoignages, d’objets français et allemands trouvés sur place, il est devenu le 1er site musée consacré à la Grande Guerre visité en Alsace et accueille chaque année d’avril à novembre près de 50 000 visiteurs dont 6000 scolaires. Il vient de faire l’objet d’importants travaux d’extension.

Point d'intérêt décrit par Pascal G.
V1.0 mars 2016

source :
http://www.paysages-et-sites-de-memoire.fr/site/le-linge/
Informations complémentaires

68370 Orbey
kilomètre 7,38
latitude 48.0792
altitude 975 m
longitude 7.14416
Voir la fiche du point d'intéret »

notes, commentaires & photos (2)

Elan cyclotouriste de Champs-sur-Marne et Guerre 14-18 le 09/03/2016 à 21:49
Les Amis du Musée Territoire 14- le 10/03/2016 à 05:09
Note moyenne
  • Imprimer »
  • Commenter /
    Evaluer »
  • Exporter sur GPS »
  • Signaler une anomalie »
  • Synchroniser sur mobile »
    Synchroniser sur mobile

      • Le parcours ou point d'intérêt est disponible pour être synchronisé avec un application mobile compatible.


    Consultez la liste des applications compatibles avec IGNrando‘.



    Consultez le processus de synchronisation.


  • Ajouter aux favoris »
  • Partager
    Partager

    Sur les réseaux sociaux


    Par mail


Suggestions IGN

3618OT - Le Hohneck / Gerardmer / La Bresse / PNR des Ballons des Vosges (Club Vosgien)

L'indispensable carte de randonnée IGN aux alentours de la 3618OT Le Hohneck/...
13,40 €

3618OTR - Le Hohneck / Gérardmer / La Bresse / Pnr des Ballons des Vosges (Club Vosgien) (Résistante)

L'indispensable carte de randonnée IGN 3618OTR imprimée en recto-verso aux al...
16,95 €

3718OTR - Sélestat / Col du Bonhomme / Saint-Marie-Aux-Mines / Kaysersberg / Riquewihr (Club Vosgien) (Résistante)

L'indispensable carte de randonnée IGN 3718OTR imprimée en recto-verso aux al...
16,95 €

Vous aimerez aussi

12.2 km
par Nicolas
35.5 km
par Delphine