IGNrando, compagnon de vos découvertes  

 IGNrando', compagnon de vos découvertes ! Retrouvez notre sélection de cartes et de guides pour préparer et accompagner vos sorties cet hiver. Découvrir »

 

Du canal au Badin

  • Mis à jour le 28/02/2013
  • Identifiant 63819
Placement du signalement : Annuler   Terminer
Sélectionner le fond de carte
PLAN IGN
PHOTOS AERIENNES
CARTES IGN MULTI-ECHELLES
TOP 25 IGN
CARTES DES PENTES
PARCELLES CADASTRALES
CARTES OACI
CARTES 1950 IGN
CARTE DE L’ETAT-MAJOR (1820-1866)
Open Street Map
Afficher les points d'intérêt à proximité
Hébergements
Auberge de jeunesse
Refuge
Camping
Relais château
Gîte/chambre d'hôtes
Village vacances
Hôtel
Hébergements divers
Informations
Arrivée
Point de rencontre
Départ
Autres informations
Etape, fanion
Infos tourisme / Office de tourisme
Lieux d'intérêts
Chute d'eau
Gorge
Monument & architecture
Patrimoine industriel
Réserve naturelle
Zone de pratique
Col
Histoires et légendes
Parcs et jardins
Patrimoine Mondial de l'Unesco
Point Shopping
Art & Musées
Lac / Etendue d'eau
Lieux de mémoire
Parc animalier, Zoo
Points de vue, panorama
Patrimoine religieux
Château
Eglise, Abbaye, monastère
Lieu historique
Parc d'attractions
Point d'intérêt naturel
Lieux d'intérêt divers
Producteurs
Dégustation
Viande et charcuterie
Alcool
Ferme bio
Artisans
Poisson
Boulangerie / Pâtisserie
Produit de la ferme
Restauration
Pique-Nique
Restaurants / Brasserie
Tables d'hôtes
Cafés, Bars
Fast-Food
Services et Commerces
Banques / Distributeurs
Revendeur cartes IGN
Parking
Commerces
Location
Transport
Garage / Réparation
Autre
Autre
Echelle  
durée / niveau
Velo route
Très facile
distance
26,8 km
type parcours
altitude
379 m 235 m 279 m -238 m
Voir le profil altimétrique »
Lieu de départ
52190 Villegusien-le-Lac
accessibilite
prestations payantes
Non
type(s) de sol

Photos & vidéos (1)

description

Depuis Villegusien, suivre Villegusien-Centre par la D128 puis tourner à gauche sur la D292 en direction de Saint-Michel.
Au croisement avec la D149 prendre à droite cette route avant de traverser la D974 pour rejoindre le village de Saint-Michel.
A Saint-Michel, prendre à gauche la D149 vers Saint-Broingt-les-Fosses.
Au croisement avec la D21a, prendre cette route sur quelques mètres pour reprendre par la droite la D149 qui vous mènera à Saint-Broingt.
A Saint-Broingt prendre à gauche la D294 en direction du bas de Saint-Broingt, prendre ensuite la D294a en direction d’Esnoms-au-Val. Après le village, au croisement avec la D21a, prendre cette route par la droite en direction d’Esnoms-au-Val.
Au croisement avant Chatoillenot, prendre à gauche la D299 qui vous mènera au village.
Une fois sur la place principale de Chatoillenot, où vous trouverez une fontaine, prendre la D140 en direction de Vaux-sous-Aubigny. A la sortie de Chatoillenot prendre la D299 par la gauche pour rejoindre Prauthoy.
Traverser une partie de Prauthoy en empruntant la D299 ; au croisement prendre la D974 par la droite sur quelques mètres en direction de Vaux avant de tourner à gauche par la D7 en direction de Dommarien.
Juste avant Dommarien et le canal, prendre à gauche la D128 qui longe le canal, pour reprendre ensuite le chemin de halage en tournant à droite au niveau de l’écluse de la Croix Rouge. Suivre ensuite jusqu’à Villegusien le tracé balisé du canal entre Champagne et Bourgogne.
Au niveau du silo, avant Villegusien, prendre la petite route par la droite pour regagner votre point de départ après avoir traversé le pont.

Toute l'info touristique sur www.tourisme-langres.com

infos parcours (2)

1

Le lac de la Vingeanne

Le lac de Villegusien est une vaste nappe de près de 200 hectares pour 2 kilomètres d'étendue maximum. Sa profondeur est modérée (9,70 mètres).
Le flux du bassin le plus grand (8 650 hectares), drainé par la Vingeanne et le Valinot, est abondant. L'essentiel du volume d'eau reçu, dépassant la capacité de stockage du réservoir (8 338 000 m3) transite durant l'hiver.
Le lac peut déverser 8 178 000 m3 sur le versant Saône uniquement.
La digue mesure 1 250 mètres de long pour 11.50 mètres de haut. Réalisée dans une cuvette dégagée, elle détint en France le record en longueur lors de sa construction qui eut lieu entre 1902 et 1904, elle est en terre corroyée.
Construite 20 ans plus tard que les réservoirs de La Liez et de la Mouche, la digue de Villegusien met en œuvre la technique de la terre corroyée. Elle est entièrement construite en terre argilo sableuse mais une terre dont on aura pris soin d’enlever soigneusement les pierres, les racines et toutes autres impuretés. Mélangée à du sable, cette terre est ensuite étendue en gradins, triturée puis compressée au moyen de rouleaux. Ceux-ci sont ensuite recouvert d’un mortier de ciment .
Informations complémentaires
D26
52190 Occey
kilomètre 0,00
latitude 47.7379
altitude 304 m
longitude 5.32649
2

Le pont, les lavoirs et les « patouillets » de Dommarien

- Un vieux pont de pierre classé Monument Historique franchit la Vingeanne. Le 15 juillet 1760, le syndic Thibaut YENVEUX réunit au son de la cloche tous les habitants du village : on reconnaît que le vieux pont tombe en ruines de toutes parts. L’adjudication des travaux est faite au sieur Jean Baptiste Menne, maçon à Langres le 9 juillet 1774 pour la somme de 4200 livres. Il en coûtera finalement 4578 livres. Le nouveau pont est construit avec des pierres taillées dans une carrière de Courcelles Val d’Esnoms. Les habitants devront payer 2736 livres en deux ans ; pour le reste la commune a vendu des terres et des bois. Il semble qu’il n’y ait pas eu de subventions !
- Le 21 juin 1826, une ordonnance royale autorise la création de lavoirs à minerai de fer installés au niveau du moulin du bas (les patouillets). Ils servaient à séparer le minerai de fer de la terre. Ce minerai venait de Dommarien et de la région d’Auberive. L’eau boueuse des patouillets a d’abord été évacuée vers la rivière, mais à la suite des protestations des habitants des villages en aval qui s’en servaient pour abreuver le bétail, l’eau est ensuite dirigée vers des puits perdus. On ne parle plus des patouillets à partir de 1860.
Aujourd’hui les eaux de la Vingeanne disparaissent en totalité dans le sol à la sortie du village. Ces trous appelés andouzoirs semblent correspondre aux anciens puits perdus des patouillets. Les recherches n’ont pas permis de prouver, comme certains l’affirment, que les eaux réapparaissent au Creux Janin à Cusey.
Informations complémentaires
D7
52190 Occey
kilomètre 19,62
latitude 47.6857
altitude 279 m
longitude 5.34307
Note moyenne
  • Imprimer »
  • Commenter /
    Evaluer »
  • Exporter sur GPS »
  • Signaler une anomalie »
  • Synchroniser sur mobile »
    Synchroniser sur mobile

      • Le parcours ou point d'intérêt est disponible pour être synchronisé avec un application mobile compatible.


    Consultez la liste des applications compatibles avec IGNrando’.



    Consultez le processus de synchronisation.


  • Ajouter aux favoris »
  • Partager
    Partager

    Sur les réseaux sociaux


    Par mail


Cartes associées