Ecotourisme en Guadeloupe

 

A l’occasion de la sortie des nouvelles cartes TOP 25 sur la Guadeloupe, nous vous invitons à découvrir ou à redécouvrir cette île fantastique à travers le prisme de l’écotourisme. Visitez la Guadeloupe »

 

Cuguron "La tourbière"

  • Mis à jour le 04/08/2022
  • Identifiant 1806291
Placement du signalement : Annuler   Terminer
Sélectionner le fond de carte
PLAN IGN
PHOTOS AERIENNES
CARTES IGN MULTI-ECHELLES
TOP 25 IGN
CARTES DES PENTES
PARCELLES CADASTRALES
CARTES OACI
CARTES 1950 IGN
CARTE DE L’ETAT-MAJOR (1820-1866)
Open Street Map
Afficher les points d'intérêt à proximité
Hébergements
Auberge de jeunesse
Refuge
Camping
Relais château
Gîte/chambre d'hôtes
Village vacances
Hôtel
Hébergements divers
Informations
Arrivée
Point de rencontre
Départ
Autres informations
Etape, fanion
Infos tourisme / Office de tourisme
Lieux d'intérêts
Chute d'eau
Gorge
Monument & architecture
Patrimoine industriel
Réserve naturelle
Zone de pratique
Col
Histoires et légendes
Parcs et jardins
Patrimoine Mondial de l'Unesco
Point Shopping
Art & Musées
Lac / Etendue d'eau
Lieux de mémoire
Parc animalier, Zoo
Points de vue, panorama
Patrimoine religieux
Château
Eglise, Abbaye, monastère
Lieu historique
Parc d'attractions
Point d'intérêt naturel
Lieux d'intérêt divers
Producteurs
Dégustation
Viande et charcuterie
Alcool
Ferme bio
Artisans
Poisson
Boulangerie / Pâtisserie
Produit de la ferme
Restauration
Pique-Nique
Restaurants / Brasserie
Tables d'hôtes
Cafés, Bars
Fast-Food
Services et Commerces
Banques / Distributeurs
Revendeur cartes IGN
Parking
Commerces
Location
Transport
Garage / Réparation
Autre
Autre
Echelle  
durée / niveau
Rando pédestre
02h - Facile
distance
10,1 km
type parcours
altitude
551 m 200 m 482 m -200 m
Voir le profil altimétrique »
Lieu de départ
Cuguron
accessibilite
prestations payantes
Non
type(s) de sol

Photos & vidéos (2)

description

C’est un milieu naturel gorgé d’eau en permanence, rendant la décomposition des végétaux très lente. Ces milieux très fragiles peuvent mettre plusieurs dizaines à centaines de siècles à se créer et ont de nombreux intérêts : ils abritent des espèces végétales et animales rares et spécifiques de ces milieux. C’est le cas des Sphaignes, capables d’absorber l’eau comme des éponges ou des Droséras, petites plantes carnivores.

Départ

Mairie

Arrivée

Mairie

Parking conseillé

Mairie

Points d'interêt (6)

A

Métier à ferrer

Lieu historique
Métier à ferrer
Informations complémentaires


kilomètre 0,68
latitude 43.0993
altitude 541 m
longitude 0.531396
Voir la fiche du point d'intéret »
B

Droséra à feuilles rondes

Point d'intérêt naturel
La drosera pousse en milieu acide. On la croise dans les tourbières, et justement sur la tourbe qui est pauvre en éléments nutritifs, qu’à cela ne tienne !!! La plante s’est adaptée. Elle trouvera les nutriments manquants dans sa capacité à piéger les petits insectes, grâce à ses poils collants qui portent des gouttes gluantes et qui les attirent. L’insecte reste collé et la feuille se referme sur lui et le digère, palliant ainsi le manque d’azote des terrains pauvres qu’elles occupent. On la reconnaît à ses feuilles couleur vert olive se teintant de rouge par une exposition au soleil. De juin à septembre on peut voir ses fleurs blanches s'ouvrir successivement sur la tige. Cette plante carnivore est protégée en France.
Informations complémentaires


kilomètre 3,84
latitude 43.1013
altitude 499 m
longitude 0.523696
Voir la fiche du point d'intéret »
C

Les Sphaignes

Point d'intérêt naturel
Il en existe plus de 35 en France. Elles ont la capacité de stocker jusqu’à 30 fois leur propre poids en eau, et maintiennent en permanence le milieu humide. Elles accumulent l’eau durant l’hiver et peuvent la restituer quand le milieu devient plus sec. Elles participent à la construction de la tourbière acide, car elles libèrent de l’acidité qui les met à l’abri de la décomposition par les microbes du sol. Ainsi les anciennes couches meurent ; elles participent à la fabrication de la tourbe mais ne pourrissent pas, et les sphaignes vivantes grandissent sur les anciennes. La tourbe était autrefois utilisée comme allume feux une fois séchée. La dégradation des tourbières par l’anthropisation (action de l’homme sur un milieu) est une menace pour les espèces qui s’y trouvent. 
Informations complémentaires


kilomètre 3,84
latitude 43.1015
altitude 495 m
longitude 0.52372
Voir la fiche du point d'intéret »
D

Écrevisse à pattes blanches

Point d'intérêt naturel
Crustacé omnivore qui se nourrit de petits invertébrés et de végétaux. On peut la reconnaitre à son corps allongé et aplati couvert d’une carapace de couleur grisâtre ou brunâtre ; sa queue est aplatie en forme d’éventail. Elle possède deux antennes, et cinq paires de pattes blanches sur sa face ventrale. On la retrouve dans des rivières et ruisseaux dans des courants rapides, mais aussi dans des étangs et des mares. Cette écrevisse est active dès le mois de mai et sort généralement la nuit. De plus, elle peut muer 2 fois par an pour que son corps se développe. Cette espèce est protégée en Europe et en France à cause des menaces qui pèsent sur elle comme l’arrivée d’autres espèces d’écrevisses exotiques, ainsi que par la dégradation des ruisseaux, car elle a besoin d’une eau propre pour se développer.
Informations complémentaires


kilomètre 4,32
latitude 43.1005
altitude 500 m
longitude 0.519507
Voir la fiche du point d'intéret »
E

Lézard vivipare

Point d'intérêt naturel
C’est une espèce parapluie, ce qui veut dire qu’en protégeant son habitat, d’autres espèces qui vivent dans le même milieu bénéficient de cette protection, comme la grenouille rousse. Il est protégé sur notre territoire. Ce lézard qui vit 5 ans est vif et rapide, il est de couleur brune avec des tâches ou lignes jaunes, il mesure 12 à 18 cm avec une queue qui fait la moitié de son corps. Les femelles sont plus grandes que les mâles. Sachez que le lézard vivipare, est en fait ovovivipare. Les œufs se développent dans le corps de la femelle et naissent semblables à des adultes, ce mode de reproduction est une adaptation au froid ; c’est le seul reptile à dépasser le cercle polaire !!! Il existe cependant, quand le climat est doux, des espèces qui permettent aux embryons de se développer dans des œufs à l’extérieur du corps. Il est friand d’araignées et d’insectes. Il hiberne de septembre-octobre à mars-avril.
Informations complémentaires


kilomètre 4,35
latitude 43.1003
altitude 501 m
longitude 0.519137
Voir la fiche du point d'intéret »
F

La Tourbière

Point d'intérêt naturel
C’est un milieu naturel gorgé d’eau en permanence rendant la décomposition des végétaux très lente. Ces milieux très fragiles peuvent mettre plusieurs dizaines à centaines de siècles à se créer et ont de nombreux intérêts : elles abritent des espèces végétales et animales rares et spécifiques de ces milieux. C’est le cas des Sphaignes, capables d’absorber l’eau comme des éponges ou des Droséras, petites plantes carnivores.
Informations complémentaires


kilomètre 4,22
latitude 43.1013
altitude 501 m
longitude 0.520249
Voir la fiche du point d'intéret »
Note moyenne
  • Imprimer »
  • Commenter /
    Evaluer »
  • Exporter sur GPS »
  • Signaler une anomalie »
  • Synchroniser sur mobile »
    Synchroniser sur mobile

      • Le parcours ou point d'intérêt est disponible pour être synchronisé avec un application mobile compatible.


    Consultez la liste des applications compatibles avec IGNrando’.



    Consultez le processus de synchronisation.


  • Ajouter aux favoris »
  • Partager
    Partager

    Sur les réseaux sociaux


    Par mail


Cartes associées