IGNrando, compagnon de vos découvertes  

Participez à notre prochain atelier en ligne gratuit : "L'application IGNrando' et la sécurité dans vos activités de pleine nature", le jeudi 13 juin à 18h30 - Inscrivez-vous »

 

Tour de Méan Martin : du hameau de Villaron au refuge de Vallonbrun

  • Mis à jour le 21/05/2024
  • Identifiant 2300524
Placement du signalement : Annuler   Terminer
Sélectionner le fond de carte
PLAN IGN
PHOTOS AERIENNES
CARTES IGN MULTI-ECHELLES
TOP 25 IGN
CARTES DES PENTES
PARCELLES CADASTRALES
CARTES OACI
CARTES 1950 IGN
CARTE DE L’ETAT-MAJOR (1820-1866)
Open Street Map
Afficher les points d'intérêt à proximité
Hébergements
Auberge de jeunesse
Refuge
Camping
Relais château
Gîte/chambre d'hôtes
Village vacances
Hôtel
Hébergements divers
Informations
Point de rencontre
Arrivée
Autres informations
Départ
Etape, fanion
Infos tourisme / Office de tourisme
Lieux d'intérêts
Chute d'eau
Gorge
Monument & architecture
Patrimoine industriel
Réserve naturelle
Zone de pratique
Col
Histoires et légendes
Parcs et jardins
Patrimoine Mondial de l'Unesco
Point Shopping
Art & Musées
Lac / Etendue d'eau
Lieux de mémoire
Parc animalier, Zoo
Points de vue, panorama
Patrimoine religieux
Château
Eglise, Abbaye, monastère
Lieu historique
Parc d'attractions
Point d'intérêt naturel
Lieux d'intérêt divers
Producteurs
Dégustation
Viande et charcuterie
Alcool
Ferme bio
Artisans
Poisson
Boulangerie / Pâtisserie
Produit de la ferme
Restauration
Pique-Nique
Restaurants / Brasserie
Tables d'hôtes
Cafés, Bars
Fast-Food
Services et Commerces
Banques / Distributeurs
Revendeur cartes IGN
Parking
Commerces
Location
Transport
Garage / Réparation
Autre
Autre
Echelle  
durée / niveau
Rando pédestre
06h - Moyen
distance
10,2 km
type parcours
altitude
2291 m 657 m 1677 m -112 m
Voir le profil altimétrique »
Lieu de départ
Bessans
accessibilite
prestations payantes
Non
type(s) de sol

Photos & vidéos (2)

description

Une élévation contemplative et méditative vers le refuge de Vallonbrun, au gré des hameaux traditionnels et des chapelles de montagne.Depuis le Parking, avancer en direction du hameau en traversant le torrent. Une fois au cœur du Villaron, sur la placette, vous prendrez en direction du chemin du Petit Bonheur, sur votre gauche.Poursuivre ce chemin jusqu'à Bessans, toujours rester en rive droite de l'Arc et prolonger sur le GR5. Peu après la Chalp, vieux hameau, longer la route départementale sur 500m avant de prendre pied sur un paravalanche, poursuivre jusqu'au prochain hameau.Au collet de la Madeleine, prendre le sentier montant à droite juste après la chapelle. Poursuivre votre ascension, deux vieux hameaux seront traversés. Au sommet, descendre en direction du refuge à 200m en empruntant la piste.

En coeur de parc

Le Parc national de la Vanoise est un territoire naturel, ouvert à tous, mais soumis à une réglementation qu’il est utile de connaître pour préparer son séjour. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.vanoise-parcnational.fr

Ambiance

Profitez de la douceur du fond de vallée en suivant les ondulations de l'Arc.  Vous aurez peut-être la chance d'y apercevoir un cincle plongeur, petit passereau caractéristique des abords de torrent. L'itinéraire est constellé d'anciennes granges, chalets d'alpage et petites chapelles adossées à la montagne.

Arrivée

Refuge de Vallonbrun

Départ

Le Villaron, Bessans

Points d'interêt (12)

A

Le Villaron

Monument & architecture
Les bâtisses du Villaron témoignent des anciennes techniques de construction. Les murs sont constitués en réalité de deux murs en pierres comblés entre eux par d'autres matériaux : petites pierres, terre, mousse… et crépis sur l'extérieur afin d'améliorer l'isolation du bâtiment. Les maçons signaient leur mur grâce à des pierres particulièrement disposées. Les toits étaient en lauzes peu uniformes, reposant sur une charpente en bois.Avant le village se dresse la chapelle Saint-Bernard, patron des montagnards et alpinistes. Au cœur des maisons se trouve le dernier lavoir de Bessans, où les vaches venaient s'abreuver, et les habitants se fournir en eau. Il vous est d'ailleurs encore possible de le faire ! Un peu plus loin, la chapelle Saint-Colomban du 13e siècle, reconstruite trois fois après avoir été détruite par les avalanches ! Devant elle la croix typique de Bessans, narrant l'histoire de la passion du Christ. Puis dans dans la même ruelle, un œil observateur décèlera sur sa gauche une poutre sculptée d'un visage, autrefois représentative de l'habitat bessanais. Il est temps de quitter le hameau pour la nature mais à la descente, vous pourrez encore vous arrêter pour vous restaurer au gîte de la bâtisse, l'ancienne école, ou venir voir le four à pain du 17e siècle...
Informations complémentaires


kilomètre 0,35
latitude 45.3335
altitude 1750 m
longitude 7.01402
Voir la fiche du point d'intéret »
B

Cônes de déjection, avalanches et éboulis

Autre
Les cônes de déjection sont des amas de débris déposés par un torrent au débouché d'une vallée ou en contrebas d'un versant. À ne pas confondre avec les cônes d'avalanches qui ne sont que les témoins estivaux des descentes de neige hivernales ! Enfin, les éboulis sont des débris rocheux délogés des versants principalement par l'action du gel et du dégel.
Informations complémentaires


kilomètre 1,35
latitude 45.3302
altitude 1742 m
longitude 7.00248
Voir la fiche du point d'intéret »
C

La géologie, actrice du tourisme ?

Autre
Le Raclot est le seul endroit où il est possible de faire du ski de piste à Bessans ! Le glacier imprimait une pression sur les versants de la vallée. En se retirant, la pression du glacier a disparu et les zones les plus faibles, comme le Raclot, se sont effondrées, formant des pentes plus douces en pied de versant. L'installation de remontées mécaniques a alors été rendue possible !
Informations complémentaires


kilomètre 1,95
latitude 45.3269
altitude 1711 m
longitude 6.99679
Voir la fiche du point d'intéret »
D

Quel avenir géologique pour la plaine de Bessans ?

Autre
La géologie est maîtresse de nos paysages, de la composition de notre sol, et donc in fine de nos activités ! Qu'en sera-t-il dans 10, 100, 1 000 ou 10 000 ans ? Quelle sera la physionomie de cette plaine, et les conséquences sur les activités qui s'y déroulent ? Si les Alpes continuent de grandir, les changements climatiques joueront probablement un rôle non négligeable...
Informations complémentaires


kilomètre 2,66
latitude 45.3219
altitude 1704 m
longitude 6.99262
Voir la fiche du point d'intéret »
E

Hameau du collet de la Madeleine

Monument & architecture
Avec son bâti en pierres et toitures en lauzes, ce hameau témoigne de l'architecture traditionnelle de Haute-Maurienne. C'est le hameau le plus élevé de la commune. Il est implanté sur un énorme éboulement provenant de l'écroulement d'une partie de la pointe des Pignes en rive gauche de l'Arc (12 000 à 15 000 ans avant J-C.). Autrefois composé de granges et de quelques chalets utilisés à la belle saison, il est actuellement habité à l'année par 2 personnes. C'est en 1972 qu'a été réalisée la déviation permettant de se rendre à Bessans en contournant le hameau.
Informations complémentaires


kilomètre 7,03
latitude 45.3027
altitude 1754 m
longitude 6.94833
Voir la fiche du point d'intéret »
F

Chapelle Sainte-Marie-Madeleine

Lieu historique
Déjà mentionnée dans un document datant de 1603, elle est située sur l'ancienne route reliant Lanslevillard à Bessans. À l'intérieur, une exposition évoque les moyens mis en œuvre pour cartographier le territoire : de la mappe sarde aux photos réalisées par le satellite SPOT
Informations complémentaires


kilomètre 7,09
latitude 45.3031
altitude 1764 m
longitude 6.94768
Voir la fiche du point d'intéret »
G

Passereaux du secteur arboré en début d'itinéraire

Point d'intérêt naturel
La mosaïque de milieux des premiers hectomètres du parcours (bosquets, landes, prés en friche) accueille une riche avifaune : vous évoluez dans le royaume des passereaux, soyez vigilants (paire de jumelles conseillée). Au printemps, on peut même contacter deux espèces de galliforme dans ces pentes : la perdrix bartavelle (Alectoris graeca) et le tétras-lyre (Tetrao tetrix)
Informations complémentaires


kilomètre 7,26
latitude 45.3031
altitude 1772 m
longitude 6.9457
Voir la fiche du point d'intéret »
H

Granges en ruines du Mollard

Monument & architecture
Vestiges d'un passé révolu où ces pentes étaient encore pâturées et/ou fauchées, ces constructions méritent une petite pause : pierres sèches, toits de lauzes, linteaux de bois, colonnes et charpentes, "tsardzou" (replat devant la grange pour charger ou décharger le foin). Un peu plus haut, à gauche du sentier, deux granges isolées présentent deux anciens chronogrammes (pierres gravées d'une date) de 1624 et 1690.
Informations complémentaires


kilomètre 8,42
latitude 45.3081
altitude 2127 m
longitude 6.94636
Voir la fiche du point d'intéret »
I

Chalets d'alpage de la Fesse d'en haut

Monument & architecture
Certains chalets sont encore utilisés aujourd'hui. Un des bâtiments se distingue par sa façade sur laquelle un cadran solaire a été peint à la chaux.
Informations complémentaires


kilomètre 9,45
latitude 45.3114
altitude 2312 m
longitude 6.94137
Voir la fiche du point d'intéret »
J

Chapelle Saint-Antoine, La Fesse d'en Haut

Monument & architecture
Située à 2290 m d'altitude à la Fesse d'en haut, elle a été construite en 1876 à l'emplacement d'un très ancien oratoire. Partiellement détruite par une avalanche, elle sera reconstruite en 1932. Saint-Antoine est le patron des muletiers. La chapelle est maintenant destinée à présenter le patrimoine naturel.
Informations complémentaires


kilomètre 9,49
latitude 45.3108
altitude 2293 m
longitude 6.94009
Voir la fiche du point d'intéret »
K

Pastoralisme à Vallonbrun

Patrimoine religieux
Vallonbrun est l'un des trois grands secteurs d'alpage du territoire communal de Lanslevillard. Le GAEC de Vallonbrun y monte ses vaches (races tarine et abondance) en été. Ici, Il n'y a pas de fabrication de fromage en alpage : le lait est descendu chaque matin à la coopérative laitière de Val Cenis-Vanoise située à Lanslebourg, où il est transformé essentiellement en Beaufort (A.O.P.). Pendant l'estive, un troupeau ovin (800 bêtes environ) pâture les dernières pentes sous les pierriers et les falaises. Les moutons sont élevés pour la viande (production d'agneaux notamment), il n'y a pas de production de lait ou de fromage.
Informations complémentaires


kilomètre 9,68
latitude 45.3114
altitude 2292 m
longitude 6.93851
Voir la fiche du point d'intéret »
L

Refuge de Vallonbrun

Refuge
Ce refuge est, à l'origine, un chalet d'alpage qui a été aménagé et rénové. Ce sont des panneaux solaires qui fournissent l'énergie nécessaire au bâtiment. Ce refuge de 27 places, géré par le Parc national, est gardé par Frédéric Étiévant (Tél refuge : 04 79 05 93 93)
Informations complémentaires


kilomètre 9,72
latitude 45.3107
altitude 2266 m
longitude 6.93715
Voir la fiche du point d'intéret »
Note moyenne
  • Imprimer »
  • Commenter /
    Evaluer »
  • Exporter sur GPS »
  • Signaler une anomalie »
  • Synchroniser sur mobile »
    Synchroniser sur mobile

      • Le parcours ou point d'intérêt est disponible pour être synchronisé avec un application mobile compatible.


    Consultez la liste des applications compatibles avec IGNrando’.



    Consultez le processus de synchronisation.


  • Ajouter aux favoris »
  • Partager
    Partager

    Sur les réseaux sociaux


    Par mail


Cartes associées