IGNrando, compagnon de vos découvertes  

 Découvrez tout le potentiel et les dernières nouveautés de l'application IGNrando' pour vos activités de plein air. En savoir plus »

 

Tour du Mont Pourri : du Refuge d'Entre le Lac au Refuge de La Martin

  • Mis à jour le 28/02/2024
  • Identifiant 2309606
Placement du signalement : Annuler   Terminer
Sélectionner le fond de carte
PLAN IGN
PHOTOS AERIENNES
CARTES IGN MULTI-ECHELLES
TOP 25 IGN
CARTES DES PENTES
PARCELLES CADASTRALES
CARTES OACI
CARTES 1950 IGN
CARTE DE L’ETAT-MAJOR (1820-1866)
Open Street Map
Afficher les points d'intérêt à proximité
Hébergements
Camping
Relais château
Gîte/chambre d'hôtes
Village vacances
Hôtel
Hébergements divers
Auberge de jeunesse
Refuge
Informations
Départ
Autres informations
Etape, fanion
Infos tourisme / Office de tourisme
Arrivée
Point de rencontre
Lieux d'intérêts
Col
Histoires et légendes
Parcs et jardins
Patrimoine Mondial de l'Unesco
Point Shopping
Art & Musées
Lac / Etendue d'eau
Lieux de mémoire
Parc animalier, Zoo
Points de vue, panorama
Patrimoine religieux
Château
Eglise, Abbaye, monastère
Lieu historique
Parc d'attractions
Point d'intérêt naturel
Lieux d'intérêt divers
Chute d'eau
Gorge
Monument & architecture
Patrimoine industriel
Réserve naturelle
Zone de pratique
Producteurs
Alcool
Ferme bio
Artisans
Poisson
Boulangerie / Pâtisserie
Produit de la ferme
Dégustation
Viande et charcuterie
Restauration
Restaurants / Brasserie
Tables d'hôtes
Cafés, Bars
Fast-Food
Pique-Nique
Services et Commerces
Parking
Commerces
Location
Transport
Garage / Réparation
Banques / Distributeurs
Revendeur cartes IGN
Autre
Autre
Echelle  
durée / niveau
Rando pédestre
07h - Moyen
distance
13,8 km
type parcours
altitude
2696 m 905 m 2079 m -917 m
Voir le profil altimétrique »
Lieu de départ
Peisey-nancroix
accessibilite
prestations payantes
Non
type(s) de sol

Photos & vidéos (1)

description

La plus montagnarde et sauvage des cinq étapes de votre itinérance. De la Réserve Naturelle de Tignes-Champagny au Parc national de la Vanoise, vous randonnez dans des espaces alpins protégés.Prendre le chemin qui part à gauche en amont du refuge d'Entre le Lac et rejoindre le GR5. À l'intersection prendre à gauche. Passer à proximité de la cabane des Mindières.Continuer la descente. Passer à proximité des chalets d'alpage de la Plagne et prendre ensuite à droite vers le refuge de la Martin. Suivre le sentier, parfois moins marqué mais visible.Passer en amont du chalet de la Sache. Suivre les cairns lorsque le chemin n'est que peu marqué.Arrivé au col de la Sachette, suivre le sentier au nord-est direction Tignes, La Martin. Attention, en fin de printemps, un névé peu recouvrir le sentier juste après le col. Il conviendra de franchir ce névé avec du matériel adéquat ou de le contourner si possible. Poursuivre sur le sentier jusqu’au sud du chalet de la Sache d’en bas, à la bifurcation rester sur le sentier de gauche et franchir le ruisseau de la Sachette au niveau de la passerelle. Poursuivre sur le sentier en rive gauche du torrent jusqu’au refuge de La Martin.

Départ

Refuge d'Entre le Lac

Arrivée

Refuge de la Martin

Ambiance

L'itinéraire chemine parmi un paysage typique des milieux d'altitude : pelouses alpines rases, vallons et terrasses herbeuses, pierriers et cortège de petits lacs glaciaires.  Le Dôme de la Sache et le Mont Pourri, dans leur robe de glaciers, déroulent au loin une fresque lunaire et minérale. Pour peu que vous soyez attentifs, vous pourriez rencontrer sur votre parcours les hôtes discrets de ces grands espaces sauvages :  marmottes, gypaètes, bouquetins, chamois ou lagopèdes...

Recommandations

L'itinéraire peut comporter des névés tardifs qui exigent de la vigilance et du matériel spécifique.

En coeur de parc

Le Parc national de la Vanoise est un territoire naturel, ouvert à tous, mais soumis à une réglementation qu’il est utile de connaître pour préparer son séjour. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.vanoise-parcnational.fr

Points d'interêt (12)

F

Hermines

Point d'intérêt naturel
Les hermines sont de petits mammifères de la famille des Mustélidés, comme les belettes ou les fouines. Elles sont présentes dans l'ensemble des zones tempérées et arctiques de l'hémisphère nord. Elles se distinguent des belettes par le bout noir de leur queue et par leur faculté à « se vêtir » de blanc en hiver. Cette adaptation, très utile pour se fondre dans leur environnement tapissé de neige, leur a valu une chasse et un élevage intensifs au Moyen-Age pour habiller la noblesse et les juges
Informations complémentaires


kilomètre 4,30
latitude 45.4904
altitude 2397 m
longitude 6.85358
Voir la fiche du point d'intéret »
G

La Laîche faux pied d'oiseau

Point d'intérêt naturel
Cette laîche de petite taille (autour de 4 à 5 centimètres) affectionne les terrains très calcaires, secs et peu végétalisés. Elle se plaît donc dans la partie sommitale du sentier qui mène au col de la Sachette. Cette espèce protégée se rencontre dans l'ensemble des Alpes et plus rarement dans les Pyrénées. Ses fleurs rudimentaires sont sur trois segments évoquant les trois doigts des oiseaux et sont portées par des pédondules courbés vers le sol. Avec ses feuilles vert foncé et luisantes en étoile, ils permettent son identification
Informations complémentaires


kilomètre 5,62
latitude 45.4874
altitude 2619 m
longitude 6.86629
Voir la fiche du point d'intéret »
H

La Réserve Naturelle de Tignes-Champagny

Point d'intérêt naturel
La Réserve Naturelle dite de Tignes-Champagny a été créée par arrêté ministériel du 24 juillet 1963 afin de protéger les milieux naturels et la flore et la faune associées, mais en tolérant le maintien d’équipements pour la pratique des sports d’hiver. Elle couvre une superficie de 1321 hectares sur les communes de Bonneval-sur-Arc, Champagny-en-Vanoise, Tignes et Val d'Isère. La gestion de cette Réserve est assurée par le Parc national de la Vanoise.
Informations complémentaires


kilomètre 6,85
latitude 45.4883
altitude 2536 m
longitude 6.87696
Voir la fiche du point d'intéret »
I

La glacier suspendu

Autre
Ce glacier bien-nommé (à observer juste en-dessous du dôme de la Sache) est comme en équilibre, tant les pentes sont raides à ses pieds. Son destin est tout autant suspendu lorsque l’on sait que certains glaciers alpins perdent de 1 à 2 mètres d’épaisseur annuellement.Les anciens Tignards (habitants de Tignes) s’accordaient à penser que lorsque la Sache portait un bonnet de nuages ou de brouillard, cela annonçait que la météo allait se dégrader rapidement
Informations complémentaires


kilomètre 7,62
latitude 45.4915
altitude 2432 m
longitude 6.88464
Voir la fiche du point d'intéret »
J

Le "petit lait" du vallon de la Sache

Autre
En période estivale, le ruisseau du vallon de la Sache a la caractéristique d'être de couleur "laiteuse". C'est la conséquence d'un phénomène d'érosion glaciaire : cette eau provient en effet des glaciers (notamment celui du Plan). Sa couleur vient des farines de roche provoquées par le raclage du glacier, qui sont entraînées par le courant lors de la fonte des glaces. C'est le cas également de la plupart des lacs glaciaires
Informations complémentaires


kilomètre 8,42
latitude 45.4963
altitude 2316 m
longitude 6.89208
Voir la fiche du point d'intéret »
K

Le chalet de la Sache d'En-Bas

Patrimoine religieux
Cet ancien chalet d'alpage, construit après guerre, est situé en amont du sentier qui mène au refuge de la Martin. Il était à l'origine constitué d'une petite habitation et d'une écurie.  On peut distinguer en contrebas les vestiges d'un parc à génisses, qui servait à rassembler les animaux par mauvais temps, ainsi qu'une cave à fromages. Ce chalet est aujourd'hui utilisé par les agents du Parc national de la Vanoise
Informations complémentaires


kilomètre 9,75
latitude 45.5012
altitude 2111 m
longitude 6.90297
Voir la fiche du point d'intéret »
L

Barrage du Chevril

Monument & architecture
La construction du barrage du Chevril a débuté en 1947 pour répondre aux besoins en énergie du pays, de plus en plus importants. Sa mise en eau a eu lieu en 1953 : ce fut une sombre histoire pour les Tignards (400 habitants) qui ont vu leur village englouti après s'être battus durant plusieurs années contre ce projet. Le village a été reconstruit 3 ans plus tard à son emplacement d'aujourd'hui.Ce barrage est une prouesse technique : avec ses 180 mètres, c'est encore aujourd'hui le plus haut barrage voûte de France. Le bassin de rétention, appelé lac du Chevril, d'une superficie de 270 hectares et d'un volume de 235 millions de mètres cubes d'eau, alimente la centrale électrique des Brévières.
Informations complémentaires


kilomètre 10,22
latitude 45.5052
altitude 2155 m
longitude 6.90689
Voir la fiche du point d'intéret »
M

Le monticole de roche

Point d'intérêt naturel
Cet oiseau fait partie de la famille des Turdidés (comme le rouge-gorge et la grive) : il est aussi appelé "merle de roche". C’est un migrateur transsaharien : il passe l’hiver en Afrique, au sud du Sahara, il nous arrive à la fin du mois d’avril et repart mi-août.Ouvrez l'oeil, Il est plutôt farouche et difficile à voir malgré les couleurs exotiques du mâle qui arbore un poitrail oranger roux et une tête d’un bleu ardoisé. Il se nourrit d’insectes, de matières végétales et de petits lézards
Informations complémentaires


kilomètre 10,32
latitude 45.5061
altitude 2147 m
longitude 6.90619
Voir la fiche du point d'intéret »
N

Le couloir de la Grande Parei

Lieu historique
Il s'agit d'un important couloir d’avalanches :  le 12 février 1881, une importante avalanche recouvra même en partie le hameau des Brévières situé en contrebas. 9 personnes sont décédées, ce fut l'avalanche la plus meurtrière du XIXe siècle à Tignes. A l’époque, l’avalanche était considérée comme une punition divine. Aujourd’hui, la nivologie - qui est une discipline étudiant la neige, dans des buts pratiques, de sécurité notamment - vise à prévoir et prévenir les avalanches
Informations complémentaires


kilomètre 10,74
latitude 45.5094
altitude 2180 m
longitude 6.90498
Voir la fiche du point d'intéret »
O

Le ceutron du Villaret des Brévières

Lieu historique
Le hameau du Villaret  vous apparaît en face, de l’autre côté de l’Isère. Son originalité : il renferme un vestige aux origines mystérieuses, le Ceutron ! Il s'agit d 'une forme humaine gravée sur la face sud d’un gros rocher. Les datations vont des derniers millénaires avant J.-C. au IVe siècle après J.-C. ! Une des interprétations est qu'il s'agirait en quelque sorte d'un dieu protecteur : orienté plein sud, fixant le ruisseau de la Davie, couloir de l’avalanche dite de la Davie, ce pourrait être un lieu de culte païen. Une autre  hypothèse imagine qu’il pourrait s'agir d'un envahisseur statufié faisant partie des hordes d’Afrique du Nord menées par Hannibal lors de sa tentative de traversée des Alpes...
Informations complémentaires


kilomètre 10,96
latitude 45.5113
altitude 2172 m
longitude 6.90597
Voir la fiche du point d'intéret »
P

Le plan des Pierres

Autre
On s'imagine passer juste après une pluie de météorites :  vous êtes au bien-nommé "plan des Pierres", au milieu de différentes tailles de roches calcaires détachées de la falaise en amont : cette dynamique permet la naissance de cavités, nécessaire à la nidification des oiseaux ou animaux dits "cavernicoles". Certaine année, le faucon crécerelle niche dans les parois vous surplombant
Informations complémentaires


kilomètre 11,45
latitude 45.515
altitude 2107 m
longitude 6.90454
Voir la fiche du point d'intéret »
Q

Le captage du refuge de la Martin

Refuge
Comme pour de nombreux refuges, l'accès à l'eau du refuge de La Martin est un défi. Son alimentation provient des glaciers en amont par fonte, via un ruisseau secondaire. Un bac en acier galvanisé plaqué à la falaise (juste au-dessus de vous) et muni de deux tamis métalliques récupère l'eau en retenant les pierres les plus grossières, ce qui assure une première décantation. Des tuyaux acheminent ensuite l'eau jusqu'à deux cuves situées 200 m plus bas, qui servent de deuxième décanteur et de réservoir. De là, elle s'écoule jusqu'au refuge en passant successivement par un filtre mécanique (rétention des fines) puis UV (élimination des bactéries). Elle est ainsi prête à être consommer
Informations complémentaires


kilomètre 12,49
latitude 45.5194
altitude 2299 m
longitude 6.8943
Voir la fiche du point d'intéret »
Note moyenne
  • Imprimer »
  • Commenter /
    Evaluer »
  • Exporter sur GPS »
  • Signaler une anomalie »
  • Synchroniser sur mobile »
    Synchroniser sur mobile

      • Le parcours ou point d'intérêt est disponible pour être synchronisé avec un application mobile compatible.


    Consultez la liste des applications compatibles avec IGNrando’.



    Consultez le processus de synchronisation.


  • Ajouter aux favoris »
  • Partager
    Partager

    Sur les réseaux sociaux


    Par mail


Cartes associées