L'Assetadou (ou chemin de Tata Berthe)

  • Thématique Balade
  • Mis à jour le 11/10/2019
  • Identifiant 275253
Placement du signalement : Annuler   Terminer
Sélectionner le fond de carte
CARTES / IGN
SCAN EXPRESS / IGN
CARTES TOPOGRAPHIQUES / IGN
CARTES TOPOGRAPHIQUES MONDE / ESRI
CARTES LITTORALES / SHOM/IGN
CARTES AERONAUTIQUES OACI / IGN
PHOTOS AERIENNES / IGN
CARTES DES PENTES / IGN
Afficher les points d'intérêt à proximité
Hébergements
Hôtel
Divers
Auberge de jeunesse
Refuge
Camping
Relais château
Gîte/chambre d'hôtes
Village vacances
Informations
Infos tourisme / Office de tourisme
Arrivée
Point de rencontre
Départ
Autres informations
Etape, fanion
Lieux d'intérêts
Château
Eglise, Abbaye, monastère
Lieu historique
Parc d'attractions
Point d'intérêt naturel
Divers
Chute d'eau
Gorge
Monument & architecture
Patrimoine industriel
Réserve naturelle
Zone de pratique
Col
Histoires et légendes
Parcs et jardins
Patrimoine Mondial de l'Unesco
Point Shopping
Art & Musées
Lac / Etendue d'eau
Lieux de mémoire
Parc animalier, Zoo
Points de vue, panorama
Patrimoine religieux
Producteurs
Boulangerie / Pâtisserie
Produit de la ferme
Dégustation
Viande et charcuterie
Alcool
Ferme bio
Artisans
Poisson
Restauration
Fast-Food
Pique-Nique
Restaurants / Brasserie
Tables d'hôtes
Cafés, Bars
Services et Commerces
Transport
Garage / Réparation
Banques / Distributeurs
Revendeur cartes IGN
Parking
Commerces
Location
Autre
Autre
Echelle  
durée / niveau
Rando pédestre
02h - N/A
distance
4,6 km
type parcours
altitude
818 m 312 m 592 m -312 m
Voir le profil altimétrique »
Lieu de départ
Sainte-eulalie-de-cernon
accessibilite
prestations payantes
Non
type(s) de sol

description

Un chemin gravé dans l’histoire du quotidien. De Sainte-Eulalie-de-Cernon à la bordure du Larzac, emboîtez le pas des femmes qui, longtemps, portèrent leur repas aux hommes travaillant sur le plateau


De l'extrémité nord du parking, prendre à gauche un chemin empierré qui monte légèrement. Passer devant le réservoir et continuer la montée. En suivant le balisage, au niveau d'un arbre fourchu prendre à droite et s'engagersur un sentier assez raide à travers les chênes et les buis pour atteindre la base des falaises. Franchir une petite barrière et poursuivre la montée.
A mi pente, en suivant le balisage, prendre un petit sentier à droite qui monte à travers bois et offre de jolies vues sur le village et la vallée. Après la montée, le chemin aboutit à une piste forestière que l’on prend à droite. A ce niveau, en suivant la signalétique un détour est possible vers une caselle bien indiquée et conservée. Revenir sur la piste forestière que l’on suit sur 1 km.
Passer la barrière ONF puis prendre de suite à droite le chemin qui redescend vers le village en surplombant de belles falaises .
A cette intersection, en suivant le balisage, prendre à droite, en longeant la falaise de marnes noires (ammonites), continuer tout droit. Au croisement avec une petite route, l’emprunter sur la droite et la suivre jusqu’au retour vers le parking.

Départ

Sainte-Eulalie de Cernon

Arrivée

Sainte-Eulalie de Cernon

Ambiance

A travers buis et bois, une patiente montée sur les contreforts du causse, couronnée par une vue imprenable sur le village fortifié de Sainte-Eulalie, la vallée du Cernon, le spectace des falaises, ainsi que par la découverte d’une caselle (abri de berger). En chemin, une pause sur un assetadou (mur de pierres sèches, creux d’un arbre…) est recommandée !

Accès routier

Sainte-Eulalie-de-Cernon, à 33km au sud-est de Millau par la D809, la D277 et D77.

Parking conseillé

Parking derrière le cimetière

Transport en commun

Pensez au covoiturage et à l'autostop Rezopouce ; Aires de covoiturage

Recommandations

Vous traversez parfois des zones classées Natura 2000, présentant des espèces protégées. Bien refermer les barrières en zone de pâture, ne pas s’approcher des moutons, tenir les animaux en laisse. Rester sur les chemins balisés, respecter les propriétés privées et la nature. Ne pas cueillir les fleurs. Ramener ses déchets, faire attention aux risques d’incendies. Prévoir de bonnes chaussures, assez d’eau. S'informer de la météo avant de partir.

infos parcours (6)

1

Cazelle

Petite construction en pierres sèches bâtie par les bergers sur les parcours où paissent les brebis pour se protéger du soleil et du vent tout en gardant le troupeau.  La cazelle, également nommée capitelle, est souvent circulaire et voûtée en tas de charge, sans charpente ni mortier. Parfois, elle est incluse dans un muret de pierres sèches délimitant la parcelle ou sur le périmètre d'un enclos.Source :  Lexique du patrimoine Causses et Cévennes - Patrimoine mondial.
Informations complémentaires


kilomètre 0,00
latitude 43.9918
altitude 805 m
longitude 3.14072
2

Falaises

Figures de calcaire massif, atteignant jusqu'à 100 mètres de haut, les falaises délimitent l'espace caussenard des avants-causses. Parfois, des sources à leurs pieds  ont entrainé une érosion régressive formant alors des cirques (Saint-Geniez-de-Bertrand, Tournemire). Leurs parois rocheuses abritent une flore et une faune à la fois spécifiques et fragiles dont les rapaces constituent un bel exemple.Source : Dossier "Les avant-causses: fertilité et abondance" du P.N.R. des Grands Causses.
Informations complémentaires


kilomètre 0,00
latitude 43.9873
altitude 749 m
longitude 3.14834
3

Marnes calcaires

On trouve, sur cet itinéraire, des marnes calcaires qui sont riches en fossiles et notamment en ammonites qui sont des fossiles de mollusques qui tirent leur nom du dieu Ammon dont les cornes de bélier évoquent leur coquille bosselée et spiralée, ils témoignent de l’existence d’une mer à l’ère secondaire (jurassique).
Informations complémentaires


kilomètre 0,00
latitude 43.9838
altitude 641 m
longitude 3.14337
4

La place et la fontaine

La place de Sainte-Eulalie, telle que vous pouvez la découvrir aujourd’hui a été aménagée au XVIIe siècle par le commandeur Jean de Bernuy Villeneuve qui fit construire la fontaine, alors ombragée de quatre ormeaux remplacés au XIXe siècle par un tilleul et trois platanes qui offrent  à cette place un aspect très méridional… C’est à cette même époque que fut construit le portail baroque de l’église qui abrite une superbe Vierge à l’enfant en marbre, provenant de Gênes, datant elle aussi du XVIIe siècle ; elle  fut dissimulée pendant la Révolution, afin de la préserver de la destruction. Les armoiries de Jean de Bernuy-Villeneuve qui ornaient le portail, n’ont, quant à elles, pas pu l’être et ont été martelées probablement à cette époque… La date d’édification du portail et du réaménagement de la place est elle encore visible, au dessus de l’œil de bœuf : 1641.Source : Laurence FRIC - Conservatoire Larzac Templier Hospitalier
Informations complémentaires


kilomètre 0,00
latitude 43.9824
altitude 596 m
longitude 3.13556
5

Commanderie templière et hospitalière

Les Templiers choisirent d'installer la commanderie dans un vallon verdoyant situé dans une échancrure  du plateau du Larzac, au bord de la rivière du Cernon. Jusqu'à la fin du XIIe siècle Sainte-Eulalie constituera l'unique commanderie des Templiers du Rouergue (actuel département de l'Aveyron). La commanderie a conservé la quasi totalité de ses bâtiments et elle est l'une des mieux conservée du sud de la France. La visite vous plongera dans le passé. Vous pénètrerez dans le village entouré de murailles et de tour du XVe siècle, avec sa place et sa fontaine de pierre du XVIIe siècle plutôt inattendue sur le Larzac. Vous découvrirez l'église romane des Templiers, le réfectoire et le dortoir des Hospitaliers, la vaste cage d'escalier avec ses peintures du XVIIe siècle et la cour intérieure entièrement préservée.Source: Conservatoire Larzac Templier et Hospitalier.
Informations complémentaires


kilomètre 0,00
latitude 43.9824
altitude 596 m
longitude 3.13529
6

Eglise de Sainte-Eulalie

L’église de Sainte-Eulalie est à l’origine de l’implantation des templiers sur le plateau du Larzac.Elle est le premier édifice qu’ ils vont construire, dès le milieu du XIIème siècle. L’église qu'ils vont édifier était alors composée d’une nef romane à l’architecture très sobre et d’une abside semi-circulaire voûtée en cul-de-four ;  elle était comme il était d’usage, orientée, c'est-à-dire tournée vers l’Orient… Au XIVe siècle, lorsque les hospitaliers vont prendre possession des lieux, suite à la dissolution de l’ordre du Temple, ils vont faire édifier une chapelle (située à droite en entrant) de style gothique. Mais l’intervention la plus imposante est, sans nul doute, au XVIIe siècle, l’inversion du sens de l’église que l’on doit au commandeur Jean de Bernuy-Villeneuve qui, afin de permettre un accès direct à l’église depuis la place du village, fit  percer le chevet,  construire un portail de style baroque offrant ainsi un troisième style architectural  à cette remarquable église, témoin majeur de la présence des ordres religieux et militaires sur le Larzac pendant plus de six siècles !Source : Laurence FRIC - Conservatoire Larzac Templier Hospitalier
Informations complémentaires


kilomètre 0,00
latitude 43.9825
altitude 597 m
longitude 3.1353

Points d'interêt (6)

A

Eglise de Sainte-Eulalie

Monument & architecture
L’église de Sainte-Eulalie est à l’origine de l’implantation des templiers sur le plateau du Larzac.Elle est le premier édifice qu’ ils vont construire, dès le milieu du XIIème siècle. L’église qu'ils vont édifier était alors composée d’une nef romane à l’architecture très sobre et d’une abside semi-circulaire voûtée en cul-de-four ;  elle était comme il était d’usage, orientée, c'est-à-dire tournée vers l’Orient… Au XIVe siècle, lorsque les hospitaliers vont prendre possession des lieux, suite à la dissolution de l’ordre du Temple, ils vont faire édifier une chapelle (située à droite en entrant) de style gothique. Mais l’intervention la plus imposante est, sans nul doute, au XVIIe siècle, l’inversion du sens de l’église que l’on doit au commandeur Jean de Bernuy-Villeneuve qui, afin de permettre un accès direct à l’église depuis la place du village, fit  percer le chevet,  construire un portail de style baroque offrant ainsi un troisième style architectural  à cette remarquable église, témoin majeur de la présence des ordres religieux et militaires sur le Larzac pendant plus de six siècles !Source : Laurence FRIC - Conservatoire Larzac Templier Hospitalier
Informations complémentaires


kilomètre 0,00
latitude 43.9825
altitude 597 m
longitude 3.1353
Voir la fiche du point d'intéret »
B

Commanderie templière et hospitalière

Histoires et légendes
Les Templiers choisirent d'installer la commanderie dans un vallon verdoyant situé dans une échancrure  du plateau du Larzac, au bord de la rivière du Cernon. Jusqu'à la fin du XIIe siècle Sainte-Eulalie constituera l'unique commanderie des Templiers du Rouergue (actuel département de l'Aveyron). La commanderie a conservé la quasi totalité de ses bâtiments et elle est l'une des mieux conservée du sud de la France. La visite vous plongera dans le passé. Vous pénètrerez dans le village entouré de murailles et de tour du XVe siècle, avec sa place et sa fontaine de pierre du XVIIe siècle plutôt inattendue sur le Larzac. Vous découvrirez l'église romane des Templiers, le réfectoire et le dortoir des Hospitaliers, la vaste cage d'escalier avec ses peintures du XVIIe siècle et la cour intérieure entièrement préservée.Source: Conservatoire Larzac Templier et Hospitalier.
Informations complémentaires


kilomètre 0,00
latitude 43.9824
altitude 596 m
longitude 3.13529
Voir la fiche du point d'intéret »
C

La place et la fontaine

Monument & architecture
La place de Sainte-Eulalie, telle que vous pouvez la découvrir aujourd’hui a été aménagée au XVIIe siècle par le commandeur Jean de Bernuy Villeneuve qui fit construire la fontaine, alors ombragée de quatre ormeaux remplacés au XIXe siècle par un tilleul et trois platanes qui offrent  à cette place un aspect très méridional… 
C’est à cette même époque que fut construit le portail baroque de l’église qui abrite une superbe Vierge à l’enfant en marbre, provenant de Gênes, datant elle aussi du XVIIe siècle ; elle  fut dissimulée pendant la Révolution, afin de la préserver de la destruction. Les armoiries de Jean de Bernuy-Villeneuve qui ornaient le portail, n’ont, quant à elles, pas pu l’être et ont été martelées probablement à cette époque… La date d’édification du portail et du réaménagement de la place est elle encore visible, au dessus de l’œil de bœuf : 1641.Source : Laurence FRIC - Conservatoire Larzac Templier Hospitalier
Informations complémentaires


kilomètre 0,00
latitude 43.9824
altitude 596 m
longitude 3.13556
Voir la fiche du point d'intéret »
D

Marnes calcaires

Point d'intérêt naturel
On trouve, sur cet itinéraire, des marnes calcaires qui sont riches en fossiles et notamment en ammonites qui sont des fossiles de mollusques qui tirent leur nom du dieu Ammon dont les cornes de bélier évoquent leur coquille bosselée et spiralée, ils témoignent de l’existence d’une mer à l’ère secondaire (jurassique).
Informations complémentaires


kilomètre 0,00
latitude 43.9838
altitude 641 m
longitude 3.14337
Voir la fiche du point d'intéret »
E

Falaises

Point d'intérêt naturel
Figures de calcaire massif, atteignant jusqu'à 100 mètres de haut, les falaises délimitent l'espace caussenard des avants-causses. Parfois, des sources à leurs pieds  ont entrainé une érosion régressive formant alors des cirques (Saint-Geniez-de-Bertrand, Tournemire). Leurs parois rocheuses abritent une flore et une faune à la fois spécifiques et fragiles dont les rapaces constituent un bel exemple.Source : Dossier "Les avant-causses: fertilité et abondance" du P.N.R. des Grands Causses.
Informations complémentaires


kilomètre 0,00
latitude 43.9873
altitude 749 m
longitude 3.14834
Voir la fiche du point d'intéret »
F

Cazelle

Autre
Petite construction en pierres sèches bâtie par les bergers sur les parcours où paissent les brebis pour se protéger du soleil et du vent tout en gardant le troupeau.  La cazelle, également nommée capitelle, est souvent circulaire et voûtée en tas de charge, sans charpente ni mortier. Parfois, elle est incluse dans un muret de pierres sèches délimitant la parcelle ou sur le périmètre d'un enclos.Source :  Lexique du patrimoine Causses et Cévennes - Patrimoine mondial.
Informations complémentaires


kilomètre 0,00
latitude 43.9918
altitude 805 m
longitude 3.14072
Voir la fiche du point d'intéret »
Note moyenne Ajouter votre avis
  • Imprimer »
  • Commenter /
    Evaluer »
  • Exporter sur GPS »
  • Signaler une anomalie »
  • Synchroniser sur mobile »
    Synchroniser sur mobile

      • Le parcours ou point d'intérêt est disponible pour être synchronisé avec un application mobile compatible.


    Consultez la liste des applications compatibles avec IGNrando‘.



    Consultez le processus de synchronisation.


  • Ajouter aux favoris »
  • Partager
    Partager

    Sur les réseaux sociaux


    Par mail