IGNrando, compagnon de vos découvertes  

 IGNrando', compagnon de vos découvertes ! Retrouvez notre sélection de cartes et de guides pour préparer et accompagner vos sorties cet hiver. Découvrir »

 

En rando, vous êtes plutôt carte papier ou numérique ?

Lorsque l’on part en randonnée, il est indispensable de se munir d’une carte topographique pour se repérer et comprendre son environnement. Aujourd’hui, on peut choisir entre une carte papier et numérique. Mais pourquoi choisir ?

Nous nous proposons de parcourir avec vous les avantages et les limites de ces deux supports mais aussi comment il est utile de jouer sur leur complémentarité.

Selon une étude Open édition(1) sur l’utilisation des cartes en mobilité, le principal usage d’un service de cartographie en ligne est la recherche d’un lieu ou d’un itinéraire.

Cette étude montre également que ce type de consultation influence les repères cognitifs d'un individu dans son environnement (manque points de repère ou d'une vision globale du trajet). Les utilisateurs expérimentés utilisent plutôt des cartes papier durant les phases de mobilité, et des cartes numériques pour la préparation de leurs déplacements.

D’après les résultats de l’enquête, 43,6 % des personnes sondées préfèrent utiliser une carte papier dans la cadre d’un déplacement pédestre, et 36 % privilégient une carte numérique. 

Carte papier ou carte numérique ?

Carte papier ou carte numérique ? © Petro

 

Les avantages de la carte numérique

Cet intérêt grandissant pour les cartes numériques est la conséquence de leur facilité d’utilisation ; elles demandent en effet moins de temps de consultation et de concentration qu’une carte papier et, centrées sur l’utilisateur, elles permettent une grande efficacité lors des déplacements.

La carte numérique bénéficie en effet d’une mise à jour régulière et offre plus de flexibilité et d’adaptabilité grâce à de multiples fonctionnalités (suivi de sa progression en temps réel, changement d’échelle ou de fonds de cartes, possibilité de faire des requêtes sur ses centres d’intérêt, ajout de données, …)

La plupart des applications mobiles proposent de télécharger des cartes et des itinéraires pour les consulter en mode hors ligne. Elles proposent également des alertes en cas de danger ou de dépassement de la zone de sécurité. Pour terminer, certaines d’entre-elles peuvent être connectées à des accessoires tels que des montres GPS permettant de limiter l’encombrement au minimum.

Téléphone randonnée

Téléphone randonnée © baranq

 

Les avantages de la carte papier

La carte papier est souvent associée à des notions d’évasion et d’autonomie.

Grâce à une plus grande liberté du regard,  elle offre la possibilité de vagabonder sur la carte vers d’autres lieux que celui recherché, d’avoir une vue d'ensemble du massif, de la région,…  de prendre du recul, de planifier son parcours en toute liberté et pourquoi pas d’improviser.

Par opposition à la carte numérique, la carte papier ne nécessite aucune batterie ou connexion internet. Ne consommant pas d’énergie, elle permet d’être parfaitement autonome, en toute circonstance et sans limite de durée, ce qui en fait un choix judicieux pour les sorties en pleine nature.

L’autre atout de la carte papier est que vous pouvez l’utiliser comme support pour prendre des notes, surligner ou dessiner des repères. Vous pouvez ainsi ajouter des informations avant le départ ou pendant la marche et revenir avec un vrai carnet de voyage.

Enfin si pour vous la randonnée est aussi synonyme de partage, quoi de plus convivial que d’étaler votre carte, présenter votre itinéraire et échanger avec d’autres randonneurs sur les différentes variantes possibles pour recueillir les expériences de chacun ? Le numérique le permet aussi me direz-vous, mais différemment. 

 

Carte IGN

Carte IGN © escapade photo

 

Jouer la complémentarité papier et numérique

En fin de compte, le choix entre une carte papier ou numérique dépend à la fois des préférences personnelles et des circonstances de la randonnée. La comparaison montre que les cartes papier sont globalement associées à des notions d’autonomie et d’évasion, tandis que les cartes numériques sont associées à l’immédiateté, à la disponibilité de l’information ainsi qu’à un moindre encombrement. 

En combinant les deux supports, on peut tirer parti des avantages de chaque type de carte. Par exemple, la carte papier peut être utilisée pour planifier son parcours à l'avance, tandis que l’application mobile ou le GPS serviront pour suivre sa progression en temps réel et s'orienter avec précision.  Par ailleurs, en cas de panne de batterie ou de perte de connexion, la carte papier peut servir de secours et permettre de retrouver son chemin en toute sécurité. En montagne, prévoyez toujours d’emporter une carte papier lors de vos déplacements. Si vous souhaitez connaitre toutes les techniques pour apprendre à lire une carte IGN et vous orienter en randonnée sans GPS, lisez notre article sur le site IGN.fr

 

Randonnée jusqu'au sommet de la montagne

Randonnée jusqu'au sommet de la montagne © Shi

 

 

(1)    https://journals.openedition.org/netcom/4286#