IGNrando, compagnon de vos découvertes  

 IGNrando', compagnon de vos découvertes ! Retrouvez notre sélection de cartes et de guides pour préparer et accompagner vos sorties cet hiver. Découvrir »

 

Autour de La Couvertoirade

  • Thématique Historique, patrimoine
  • Mis à jour le 30/11/2023
  • Identifiant 153270
Placement du signalement : Annuler   Terminer
Sélectionner le fond de carte
PLAN IGN
PHOTOS AERIENNES
CARTES IGN MULTI-ECHELLES
TOP 25 IGN
CARTES DES PENTES
PARCELLES CADASTRALES
CARTES OACI
CARTES 1950 IGN
CARTE DE L’ETAT-MAJOR (1820-1866)
Open Street Map
Afficher les points d'intérêt à proximité
Hébergements
Auberge de jeunesse
Refuge
Camping
Relais château
Gîte/chambre d'hôtes
Village vacances
Hôtel
Hébergements divers
Informations
Arrivée
Point de rencontre
Départ
Autres informations
Etape, fanion
Infos tourisme / Office de tourisme
Lieux d'intérêts
Chute d'eau
Gorge
Monument & architecture
Patrimoine industriel
Réserve naturelle
Zone de pratique
Col
Histoires et légendes
Parcs et jardins
Patrimoine Mondial de l'Unesco
Point Shopping
Art & Musées
Lac / Etendue d'eau
Lieux de mémoire
Parc animalier, Zoo
Points de vue, panorama
Patrimoine religieux
Château
Eglise, Abbaye, monastère
Lieu historique
Parc d'attractions
Point d'intérêt naturel
Lieux d'intérêt divers
Producteurs
Dégustation
Viande et charcuterie
Alcool
Ferme bio
Artisans
Poisson
Boulangerie / Pâtisserie
Produit de la ferme
Restauration
Pique-Nique
Restaurants / Brasserie
Tables d'hôtes
Cafés, Bars
Fast-Food
Services et Commerces
Banques / Distributeurs
Revendeur cartes IGN
Parking
Commerces
Location
Transport
Garage / Réparation
Autre
Autre
Echelle  
durée / niveau
Rando pédestre
01h - N/A
distance
6,0 km
type parcours
altitude
827 m 137 m 765 m -136 m
Voir le profil altimétrique »
Lieu de départ
La couvertoirade
accessibilite
prestations payantes
Non
type(s) de sol

Photos & vidéos (5)

description

Une escapade au dehors de La Couvertoirade, dans un paysage agropastoral : idéal pour comprendre le quotidien des habitants du village fortifié à l’époque des Templiers et HospitaliersDepuis le parking, rejoindre les remparts du village au niveau de la porte nord et traverser le village par la gauche pour rejoindre l'église.Sortir du village par la petite porte d'accès située entre l'église et le château. Faire un aller-retour jusqu'au Moulin de Rédounel, au retour descendre à gauche le long des remparts vers la lavogne.Prendre la route à gauche sur 250 m et dépasser une grange désafectée. Obliquer à droite sur la piste qui monte en pente douce sur le plateau. Après un large virage, il s'oriente au sud et arrive, 1 km plus loin, à une bifurcation.Quitter le GR de Pays pour descendre à droite à travers la pâture sur 100 m puis déboucher sur une piste en terre. La suivre vers l'ouest sur 900 m et atteindre une intersection avec le GR 71.Prendre à droite le sentier caillouteux. D'abord étroit, il s'élargit ensuite et traverse un petit bois de chênes. Passez par la boussière, puis dans un petit pré et continuer par le chemin creux qui débouche au pied du mur d'enceinte, face à la porte sud.Entrer dans le village par la porte sud et rejoindre le parking par la porte nord.Recommandations:Vous traversez parfois des zones classées, présentant des espèces protégées. Bien refermer les barrières en zone de pâture, ne pas s’approcher des moutons, tenir les animaux en laisse. Rester sur les chemins balisés, respecter les propriétés privées et la nature. Ne pas cueillir les fleurs. Ramener ses déchets, faire attention aux risques d’incendies. Prévoir de bonnes chaussures, assez d’eau. S'informer de la météo avant de partir.

Départ

La Couvertoirade

Arrivée

La Couvertoirade

Ambiance

La montée vers le Larzac permet de replacer le joyau de La Couvertoirade dans son écrin naturel. Dans un décor aride façonné par l’élevage ovin, les lavognes (abreuvoirs) et toits-citernes témoignent d’une architecture caussenarde dédiée à la canalisation de l’eau. Tout un patrimoine vernaculaire qui fait écho au bâti historique de la cité templière

Accès routier

La Couvertoirade, à 42km au sud-est de Millau par les D809 et D185.

Parking conseillé

Parking à l'entrée du village (payant: 4€)

Transport en commun

Se déplacer en bus ou en train, en covoiturage Aires de covoiturage , en autostop Rezopouce

UNESCO Causses et Cévennes

Cet itinéraire est situé dans la zone cœur du Bien Causses et Cévennes, paysage culturel de l'agropastoralisme méditerranéen.

infos parcours (9)

1

Les remparts

La Couvertoirade conserve l'intégralité de ses remparts, édifiés au milieu du XVe siècle. Dès 1346, des "routiers" pillent le Larzac. C'est par crainte de ces bandes armées que les villageois demandent en 1439 l'autorisation de fortifier le village. La construction se poursuit jusqu'en 1445, sous la direction du maître maçon Déodat d'Alaus.Cette muraille, de 420m de long et d'1.30m d'épaisseur, est percée par des archères-canonnières et est surmontée d'un chemin de ronde.Sources : Point Accueil Tourisme La Couvertoirade
Informations complémentaires


kilomètre 0,20
latitude 43.9128
altitude 777 m
longitude 3.3168
2

La Maison de la Scipione

Cette maison de la fin du XVe siècle présente une superbe fenêtre à meneau et une tourelle, rajoutée au XVIIe siècle, qui laissent deviner la richesse des propriétaires. Cette maison, qui doit son nom à l’une de ses propriétaires (la veuve de Monsieur Scipion Sabde, surnommée la Scipione), abrite aujourd’hui le Point accueil du village. A l’intérieur, une superbe salle voûtée servait de bergerie. Les étages de la maison se visitent, et l’escalier à vis qui y mène donne également accès au chemin de ronde.Source : Point Accueil de La Couvertoirade
Informations complémentaires


kilomètre 0,21
latitude 43.9128
altitude 777 m
longitude 3.31665
3

Le four banal

Ce four doit son nom à l’impôt que l’on devait payer pour pouvoir l’utiliser : la banalité. Construit au XVe siècle par les hospitaliers et restauré dans les années 2000. Il est aujourd’hui en état de marche et des fournées y sont régulièrement faites par le boulanger du village.Source : Point Accueil de La Couvertoirade
Informations complémentaires


kilomètre 0,26
latitude 43.9126
altitude 777 m
longitude 3.31745
4

L'église Saint-Christophe

L'église actuelle a remplacé l'ancienne église paroissiale du XIe siècle, située à l'extérieur du village. Ce nouvel édifice, en partie creusée dans le rocher au XIVe siècle, participera à la constitution définitive d'un village. Lors de l'édification des remparts, au XVe siècle, le chevet plat de l'église fera partie entière du rempart. Une tour de défense sera également rajoutée au dessus du chœur, mais devra malheureusement être détruite au XVIIIe siècle représentant un poids trop important pour l'édifice primitif.Sources : Point Accueil Tourisme La Couvertoirade
Informations complémentaires


kilomètre 0,27
latitude 43.9126
altitude 779 m
longitude 3.31759
5

Le Château

Le château templier a été édifié vers la fin du XIIe siècle sur un piton rocheux. Sa fonction, jusqu'à l'édification des remparts au XVe siècle, a été de protéger les villageois en cas d'attaque, en témoigne sa barbacane, cette enceinte primitive, ainsi que les vestiges d'une bretèche, situés au dessus de sa porte d'entrée. Cet édifice possède trois parties: une basse cour, un corps de logis et un donjon. Sources : Point Accueil Tourisme La Couvertoirade
Informations complémentaires


kilomètre 0,31
latitude 43.9123
altitude 782 m
longitude 3.31787
6

Le moulin de Redounel

Les premières mentions de moulins à vent apparaissent en Angleterre et en France à la fin du XIIème siècle. Ils se sont beaucoup développés au début du XIIIème siècle et ont cessé de tourner à la fin du XIXème siècle, sauf exception.A La Couvertoirade, il y avait deux moulins à vent : l’un a disparu mais a été mentionné au XVIIème siècle au lieu-dit « La Croix du vent », l’autre domine encore la cité au Redounel ».Le Moulin de Redounel : altitude : 808 m, diamètre extérieur : 5,56 m, hauteur : 6,60 m, épaisseur des murs : 1,08 m. Il constitue l’un des seuls vestiges de moulins à vent du Sud-Aveyron, parmi les 60 moulins à vent connus en Aveyron. Les moulins servaient à moudre le blé (farine), presser les noix (huile) ou écraser les pommes (cidre).Sources : PNRGC_DA
Informations complémentaires


kilomètre 0,60
latitude 43.9121
altitude 808 m
longitude 3.32013
7

La Lavogne

La lavogne et la citerne remplissent une double fonction, vitale sur les causses. La lavogne est une mare aménagée sur des fonds argileux, imperméables à l’eau. Elle est souvent dallée de pierres pour éviter le ravinement que provoquerait le piétinement des troupeaux de brebis venant y boire. La citerne recueille les eaux de pluie et la stocke. Elle alimente également la lavogne, qui reçoit de son côté les eaux de ruissellement provenant du Puech de la lavogne.Sources : PNRGC_DA
Informations complémentaires


kilomètre 0,95
latitude 43.9116
altitude 766 m
longitude 3.31777
8

Le chêne pubescent

Le chêne pubescent (Quercus pubescens) est largement répandu dans les zones calcaires du sud de la France. Ses feuilles sont pubescentes à leur face inférieure, ce qui constitue une adaptation à la sécheresse (les poils limitent l’évaporation et retiennent l’humidité). Autrefois, les glands étaient ramassés pour les animaux ou bien mangés sur place par les troupeaux.Sources : PNRGC_LJ
Informations complémentaires


kilomètre 4,21
latitude 43.901
altitude 808 m
longitude 3.31724
9

La buissière

Cheminements à l'intérieur de haies denses de buis arborescents centenaires, elles étaient destinées à protéger et à canaliser les troupeaux.Sources : PNRGC_DA
Informations complémentaires


kilomètre 5,00
latitude 43.9077
altitude 792 m
longitude 3.31719

Points d'interêt (9)

A

Les remparts

Monument & architecture
La Couvertoirade conserve l'intégralité de ses remparts, édifiés au milieu du XVe siècle. Dès 1346, des "routiers" pillent le Larzac. C'est par crainte de ces bandes armées que les villageois demandent en 1439 l'autorisation de fortifier le village. La construction se poursuit jusqu'en 1445, sous la direction du maître maçon Déodat d'Alaus.Cette muraille, de 420m de long et d'1.30m d'épaisseur, est percée par des archères-canonnières et est surmontée d'un chemin de ronde.Sources : Point Accueil Tourisme La Couvertoirade
Informations complémentaires


kilomètre 0,20
latitude 43.9128
altitude 777 m
longitude 3.3168
Voir la fiche du point d'intéret »
B

La Maison de la Scipione

Histoires et légendes
Cette maison de la fin du XVe siècle présente une superbe fenêtre à meneau et une tourelle, rajoutée au XVIIe siècle, qui laissent deviner la richesse des propriétaires. Cette maison, qui doit son nom à l’une de ses propriétaires (la veuve de Monsieur Scipion Sabde, surnommée la Scipione), abrite aujourd’hui le Point accueil du village. A l’intérieur, une superbe salle voûtée servait de bergerie. Les étages de la maison se visitent, et l’escalier à vis qui y mène donne également accès au chemin de ronde.Source : Point Accueil de La Couvertoirade
Informations complémentaires


kilomètre 0,21
latitude 43.9128
altitude 777 m
longitude 3.31665
Voir la fiche du point d'intéret »
C

Le four banal

Monument & architecture
Ce four doit son nom à l’impôt que l’on devait payer pour pouvoir l’utiliser : la banalité. Construit au XVe siècle par les hospitaliers et restauré dans les années 2000. Il est aujourd’hui en état de marche et des fournées y sont régulièrement faites par le boulanger du village.Source : Point Accueil de La Couvertoirade
Informations complémentaires


kilomètre 0,26
latitude 43.9126
altitude 777 m
longitude 3.31745
Voir la fiche du point d'intéret »
D

L'église Saint-Christophe

Histoires et légendes
L'église actuelle a remplacé l'ancienne église paroissiale du XIe siècle, située à l'extérieur du village. Ce nouvel édifice, en partie creusée dans le rocher au XIVe siècle, participera à la constitution définitive d'un village. Lors de l'édification des remparts, au XVe siècle, le chevet plat de l'église fera partie entière du rempart. Une tour de défense sera également rajoutée au dessus du chœur, mais devra malheureusement être détruite au XVIIIe siècle représentant un poids trop important pour l'édifice primitif.Sources : Point Accueil Tourisme La Couvertoirade
Informations complémentaires


kilomètre 0,27
latitude 43.9126
altitude 779 m
longitude 3.31759
Voir la fiche du point d'intéret »
E

Le Château

Histoires et légendes
Le château templier a été édifié vers la fin du XIIe siècle sur un piton rocheux. Sa fonction, jusqu'à l'édification des remparts au XVe siècle, a été de protéger les villageois en cas d'attaque, en témoigne sa barbacane, cette enceinte primitive, ainsi que les vestiges d'une bretèche, situés au dessus de sa porte d'entrée. Cet édifice possède trois parties: une basse cour, un corps de logis et un donjon. Sources : Point Accueil Tourisme La Couvertoirade
Informations complémentaires


kilomètre 0,31
latitude 43.9123
altitude 782 m
longitude 3.31787
Voir la fiche du point d'intéret »
F

Le moulin de Redounel

Monument & architecture
Les premières mentions de moulins à vent apparaissent en Angleterre et en France à la fin du XIIème siècle. Ils se sont beaucoup développés au début du XIIIème siècle et ont cessé de tourner à la fin du XIXème siècle, sauf exception.A La Couvertoirade, il y avait deux moulins à vent : l’un a disparu mais a été mentionné au XVIIème siècle au lieu-dit « La Croix du vent », l’autre domine encore la cité au Redounel ».Le Moulin de Redounel : altitude : 808 m, diamètre extérieur : 5,56 m, hauteur : 6,60 m, épaisseur des murs : 1,08 m. Il constitue l’un des seuls vestiges de moulins à vent du Sud-Aveyron, parmi les 60 moulins à vent connus en Aveyron. Les moulins servaient à moudre le blé (farine), presser les noix (huile) ou écraser les pommes (cidre).Sources : PNRGC_DA
Informations complémentaires


kilomètre 0,60
latitude 43.9121
altitude 808 m
longitude 3.32013
Voir la fiche du point d'intéret »
G

La Lavogne

Monument & architecture
La lavogne et la citerne remplissent une double fonction, vitale sur les causses. La lavogne est une mare aménagée sur des fonds argileux, imperméables à l’eau. Elle est souvent dallée de pierres pour éviter le ravinement que provoquerait le piétinement des troupeaux de brebis venant y boire. La citerne recueille les eaux de pluie et la stocke. Elle alimente également la lavogne, qui reçoit de son côté les eaux de ruissellement provenant du Puech de la lavogne.Sources : PNRGC_DA
Informations complémentaires


kilomètre 0,95
latitude 43.9116
altitude 766 m
longitude 3.31777
Voir la fiche du point d'intéret »
H

Le chêne pubescent

Point d'intérêt naturel
Le chêne pubescent (Quercus pubescens) est largement répandu dans les zones calcaires du sud de la France. Ses feuilles sont pubescentes à leur face inférieure, ce qui constitue une adaptation à la sécheresse (les poils limitent l’évaporation et retiennent l’humidité). Autrefois, les glands étaient ramassés pour les animaux ou bien mangés sur place par les troupeaux.Sources : PNRGC_LJ
Informations complémentaires


kilomètre 4,21
latitude 43.901
altitude 808 m
longitude 3.31724
Voir la fiche du point d'intéret »
I

La buissière

Lieux d'intérêt divers
Cheminements à l'intérieur de haies denses de buis arborescents centenaires, elles étaient destinées à protéger et à canaliser les troupeaux.Sources : PNRGC_DA
Informations complémentaires


kilomètre 5,00
latitude 43.9077
altitude 792 m
longitude 3.31719
Voir la fiche du point d'intéret »
Note moyenne
  • Imprimer »
  • Commenter /
    Evaluer »
  • Exporter sur GPS »
  • Signaler une anomalie »
  • Synchroniser sur mobile »
    Synchroniser sur mobile

      • Le parcours ou point d'intérêt est disponible pour être synchronisé avec un application mobile compatible.


    Consultez la liste des applications compatibles avec IGNrando’.



    Consultez le processus de synchronisation.


  • Ajouter aux favoris »
  • Partager
    Partager

    Sur les réseaux sociaux


    Par mail


Cartes associées