Le Puech del Rey

  • Thématique Randonnée
  • Mis à jour le 01/06/2021
  • Identifiant 156785
Placement du signalement : Annuler   Terminer
Sélectionner le fond de carte
PLAN IGN
PHOTOS AERIENNES
CARTES IGN MULTI-ECHELLES
TOP 25 IGN
CARTES DES PENTES
PARCELLES CADASTRALES
CARTES OACI
CARTES 1950 IGN
CARTE DE L’ETAT-MAJOR (1820-1866)
TOPO MONDE ESRI
Afficher les points d'intérêt à proximité
Hébergements
Gîte/chambre d'hôtes
Village vacances
Hôtel
Hébergements divers
Auberge de jeunesse
Refuge
Camping
Relais château
Informations
Etape, fanion
Infos tourisme / Office de tourisme
Arrivée
Point de rencontre
Départ
Autres informations
Lieux d'intérêts
Art & Musées
Lac / Etendue d'eau
Lieux de mémoire
Parc animalier, Zoo
Points de vue, panorama
Patrimoine religieux
Château
Eglise, Abbaye, monastère
Lieu historique
Parc d'attractions
Point d'intérêt naturel
Lieux d'intérêt divers
Chute d'eau
Gorge
Monument & architecture
Patrimoine industriel
Réserve naturelle
Zone de pratique
Col
Histoires et légendes
Parcs et jardins
Patrimoine Mondial de l'Unesco
Point Shopping
Producteurs
Artisans
Poisson
Boulangerie / Pâtisserie
Produit de la ferme
Dégustation
Viande et charcuterie
Alcool
Ferme bio
Restauration
Cafés, Bars
Fast-Food
Pique-Nique
Restaurants / Brasserie
Tables d'hôtes
Services et Commerces
Commerces
Location
Transport
Garage / Réparation
Banques / Distributeurs
Revendeur cartes IGN
Parking
Autre
Autre
Echelle  
durée / niveau
Rando pédestre
02h - Moyen
distance
5,8 km
type parcours
Boucle
altitude
633 m 434 m 419 m -435 m
Voir le profil altimétrique »
Lieu de départ
6 r de l'hotel de ville
12130 Saint Geniez d'Olt et d'Aubrac
accessibilite
prestations payantes
Non
type(s) de sol
Bitume
Terre
Herbe

Photos & vidéos (3)

description

Point de départ : Office de Tourisme - Parking : place de l’Hôtel de Ville
À la sortie du cloître, tourner à gauche dans la rue de l’Hôtel de Ville, traverser le Lot sur le Vieux Pont. Tourner à droite et emprunter à gauche la rue de la Poujade.
Passer devant la chapelle Saint Antoine puis prendre le sentier qui monte à gauche. Traverser la petite route et continuer par le sentier tout droit. Le sentier longe d’anciennes vignes ou fraisières, avant de pénétrer dans le sous-bois. Il devient plus encaissé. Dans un virage, quitter le large chemin et emprunter le chemin à gauche (pente de 15°). Suivre le sentier qui domine St Geniez et contourne la colline "le Pic du Roy". Traverser la forêt de chênes et de châtaigniers. Quitter le sentier et prendre le large chemin vers la gauche. Continuer tout droit vers le Nord. Poursuivre ce chemin qui descend en serpentant jusqu'au ruisseau du Barribès. Traverser le ruisseau sur le petit pont de bois (attention, ça glisse). Suivre à gauche le sentier qui longe le ruisseau. Traverser le ruisseau sur le 2ème pont et continuer le long du ruisseau. Poursuivre jusqu'au premières maisons et descendre la rue du Barribès qui longe le ruisseau. A la sortie du quartier, tourner à gauche, passer devant l'église paroissiale puis re-traverser le Pont VIeux et remonter la rue de l'Hôtel de Ville, jusqu'au cloître.

Balisage

Le balisage est jaune. A certains endroits, vous trouverez des balises spécifiques

en cas de pluie

attention le parcours le long du ruisseau du Barribès, et les passages sur les petits ponts peuvent être glissants.

Chemin privé

après avoir contourné le Pic du Roy, emprunter le chemin privé (autorisation du propriétaire pour les piétons)

Points d'interêt (7)

A

Office de Tourisme

Arrivée
L'Office de Tourisme est situé dans le cloître de St Geniez d'Olt, en plein coeur de la vieille ville.
Le Bureau d'accueil est ouvert toute l'année (et tous les jours en juillet et août).
Vous chercher des infos, des conseils ? Le personnel vous répondra dans les plus brefs délais et vous aidera à apprécier au mieux votre séjour en Aveyron.
Informations complémentaires

12130 Saint Geniez d'Olt et d'Aubrac
kilomètre 0,00
latitude 44.4659
altitude 429 m
longitude 2.97289
à proximité
Voir la fiche du point d'intéret »
B

La chapelle et le cloître des Augustins

Arrivée
En 1345, un noble cède aux moines augustins des terrains sur la rive gauche du Lot, pour y établir chapelle, bâtiment et cimetière, autour desquels viennent s’agglomérer les maisons de la « ville neuve » (la ville ancienne étant construite sur la rive droite, sous le château et près de l’église paroissiale).
La chapelle du monastère des Augustins, de style gothique, date du XIV ͤ s.
A l'issue de la Révolution, les Pénitents Noirs, spoliés de leur chapelle, sont autorisés à y officier, à condition de ...changer de couleur de robe : les Pénitents choisissent alors le blanc et la Chapelle des Augustins prend le nom d’église des Pénitents.
En 1938, on décide de l'agrandir en gagnant une travée sur l’ancien chœur des moines et d’ouvrir une porte côté rue de l’Hôtel de Ville. Les montants de cette porte, issus du vieux prieuré de Campagnac, sont offerts par le peintre Casimir Serpantié.
L'édifice renferme un superbe triptyque daté de 1510, environ, et provenant d'Anvers.

A la fin du XVI ͤ s., les ravages des Huguenots laissent le reste du monastère en très mauvais état. En 1620, Louis XIII et Richelieu, soucieux de maintenir l’unité du royaume, ordonnent la destruction du château qui domine la ville. Les moines sont alors autoriser à en utiliser les matériaux, et commandent à l'architecte Parate la construction de nouveaux bâtiments, formant un carré avec au centre un cloître. Le monastère abritera jusqu’à 25 moines.
A la Révolution, les moines sont chassés du monastère et spoliés de leurs biens.
Le maire d'alors les rachète et les cède à la commune, pour en faire la cité administrative.
Le marché des producteurs de pays se déroule dans le cloître tous les samedis matin de l'année et le mercredi matin en saison.
Informations complémentaires

12130 Saint Geniez d'Olt et d'Aubrac
kilomètre 0,03
latitude 44.4658
altitude 428 m
longitude 2.97323
à proximité
Voir la fiche du point d'intéret »
C

Statue des Marmots

Histoires et légendes
On raconte qu’à la fin du XVe s., vivait à Saint-Geniez un pêcheur dont les deux enfants avaient capturé une marmotte. Par un après-midi orageux, le petit animal s’enfuit, effrayé, vers le "Puech del Rey". Les deux enfants se lancèrent à sa poursuite alors qu’un violent orage éclatait, noyant la vallée sous un vrai déluge. A leur retour, plusieurs maisons avaient été emportées dont la leur, et leur père avait péri noyé. Leur vie avait été épargnée grâce à la fuite du petit animal. Ils furent appelés familièrement les Marmots. Ce nom fut donné, par extension, à tous les habitants. Aujourd'hui encore, les habitants de St Geniez s'appellent officiellement les Marmots et Marmottes.
La statue ,qui trône au milieu du Pont Vieux depuis juin 1999, rappelle cette légende.
Informations complémentaires
1 pl de la halle
12130 Saint Geniez d'Olt et d'Aubrac
kilomètre 0,15
latitude 44.4666
altitude 419 m
longitude 2.97184
à proximité
Voir la fiche du point d'intéret »
D

Le Monument Talabot

Histoires et légendes
Née en 1822, Marie Savy, orpheline d’une modeste famille, quitte Saint-Geniez pour travailler chez des notables marseillais. Elle rencontre l’ingénieur Paulin Talabot, constructeur de lignes ferroviaires dans tout le bassin méditerranéen et fondateur de la ligne P.L.M. (Paris - Lyon - Méditerranée). Une relation sentimentale se noue entre eux, malgré leur grande
différence d’âge.
Paulin, pour raisons professionnelles, doit s’installer à Paris. Marie y fréquente la haute société, tient Salon, et fait par ailleurs des dons réguliers aux bonnes œuvres de Saint-Geniez.
Selon la légende, de retour dans son pays natal, Marie serait arrivée en grand équipage devant la petite bourgeoisie locale, qui aurait alors vu d’un très mauvais œil le retour de cette « parvenue ». A ceux qui lui jetaient la pierre, elle aurait répondu « Puisque vous m’abaissez de mon vivant, je vous dominerai aprés ma mort ».
Lors de l’inauguration de la Tour Eiffel en 1889, elle contracte une pneumonie qui lui sera fatale. Elle laisse un testament précisant, en plus du legs de sa fortune aux indigents de Saint-Geniez, les modalités du monument qui lui servira de sépulture. Son héritier en confie la conception à Lucien Magne, architecte sur le chantier de la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre. La statue en marbre et un bas-relief sont l’œuvre de Louis-Ernest Barrias, les autres du sculpteur aveyronnais Denys Puech. Bien que Marie ait acheté une concession dans le nouveau cimetière, l'architecte souhaite que l’œuvre soit mise en valeur. Le neveu de Marie Talabot négocie alors avec la municipalité pour l’ériger à l’emplacement de l’ancien château.
Réalisé et présenté à Paris en 1892, le mausolée est ensuite démonté puis transporté à Saint-Geniez par chemin de fer avant d’être assemblé sur son emplacement actuel. Il est inauguré le 17 octobre de la même année.
De l'emplacement, vous jouissez d'une superbe vue sur la ville et le Lot
Informations complémentaires
37 r de la poujade
12130 Saint Geniez d'Olt et d'Aubrac
kilomètre 0,59
latitude 44.4699
altitude 490 m
longitude 2.9726
Voir la fiche du point d'intéret »
E

Chapelle St Antoine

Eglise, Abbaye, monastère
Selon la tradition orale, cette chapelle aurait été érigée par Antoine Serres, fabricant de draps de laine. Vers la fin du mois de juin 1721, ce dernier fut emporté par le Lot en crue alors qu'il faisait sécher ses toisons au bord de la rivière. Il dut son salut à un Dragon du Roi, qui passait par là. Sous le regard médusé des riverains, le dragon conduisit alors sa monture au plus près de l’infortuné qui se débattait, lui ordonnant de s’accrocher à la queue du cheval, et réussit à lui faire regagner la rive sain et sauf. En signe de reconnaissance, Antoine Serres jura alors de construire une chapelle près du lieu où il avait été emporté par les flots.
Toutefois cette légende est contredite par les textes : un document daté du 28 juin 1697 atteste de la construction de cette chapelle par Pierre Serre, lainier, en l’honneur de St Antoine de Padoue et de Notre Dame de Pitié.
Vers le début du XIX ͤ s., on lui adjoint une petite chapelle latérale dédiée à Ste Germaine de Pibrac.
Dévastée à la Révolution, la chapelle restera longtemps en ruines avant d’être restaurée au XIX ͤ s.
Informations complémentaires

12130 Saint Geniez d'Olt et d'Aubrac
kilomètre 0,65
latitude 44.47
altitude 454 m
longitude 2.9753
à proximité
Voir la fiche du point d'intéret »
F

Le vieux quartier du Barribès

Lieu historique
Le Barribès est l’un des plus anciens quartiers de la ville. La tannerie s’y est développée dès le XIII ͤ s. profitant de la proximité du ruisseau.
Les peaux macéraient dans de grands bassins, les «calquières», remplis d’un mélange d’eau et de poudre de tan durant de longs mois avant d’être séchées à l’air libre sur de grands chevalets à même la rue. Les odeurs pestilentielles émanant des
tanneries se diffusaient dans toute la ville, si bien qu’un règlement de police interdit en 1638 aux tanneurs d’apprêter les cuirs dans les quartiers le long du Lot. En 1785, Jean-François Rogéry, procureur du Roi, impose aux tanneurs d’exercer leur activité dans le Barribès.
Jusqu’en 1800 les tanneurs se consacrent à la fabrication de la basane (peau de mouton servant pour la reliure ordinaire des livres), de la vache lisse et des peaux de mouton. Les cuirs sont alors vendus sur les foires ou expédiés sur les marchés des grands centres de négoce. Cependant, la tannerie décline rapidement à partir du XVIII ͤ s., si bien que Saint-Geniez ne compte plus que 9 ateliers de tanneurs au début du XIX ͤ s., et seulement 2 en 1930. Depuis, l'activité a définitivement cessé.
Informations complémentaires
17 r du barribes
12130 Saint Geniez d'Olt et d'Aubrac
kilomètre 5,50
latitude 44.4668
altitude 424 m
longitude 2.97042
à proximité
Voir la fiche du point d'intéret »
G

Eglise paroissiale de St Geniez d'Olt

Eglise, Abbaye, monastère
L’église paroissiale était, à l’origine, la chapelle du château de Saint-Geniez, puissante forteresse contrôlant le passage du Lot, autour duquel se développa la ville. Passée en 1099 sous le contrôle de l’abbaye Saint-Victor de Marseille, elle est agrandie au XIII ͤ s. mais reste un édifice modeste.
A la fin du XVII ͤ s. une grande église, orientée plein Nord, est bâtie sur les bases de l’église primitive, qui constitue alors la première travée de l’église actuelle.
Les travaux, confiés à l'architecte Parate, sont en partie financés par la vente des chapelles latérales aux commerçants et corporations de la ville. A la sobriété de l’architecture s’oppose la richesse des retables et plus particulièrement du maître-autel, représentatif de l’art baroque du XVIII ͤ s. Dans le chœur, le couronnement stuqué du baldaquin représente la Gloire de Saint-Geniès.
Parmi les chefs d’œuvre de cette église : le grand escalier à double volée parfaitement symétrique, l'orgue, le tombeau de Monseigneur Frayssinous, ....
Informations complémentaires
6 pl de la halle
12130 Saint Geniez d'Olt et d'Aubrac
kilomètre 5,60
latitude 44.4669
altitude 427 m
longitude 2.97102
à proximité
Voir la fiche du point d'intéret »
Note moyenne
  • Imprimer »
  • Commenter /
    Evaluer »
  • Exporter sur GPS »
  • Signaler une anomalie »
  • Synchroniser sur mobile »
    Synchroniser sur mobile

      • Le parcours ou point d'intérêt est disponible pour être synchronisé avec un application mobile compatible.


    Consultez la liste des applications compatibles avec IGNrando‘.



    Consultez le processus de synchronisation.


  • Ajouter aux favoris »
  • Partager
    Partager

    Sur les réseaux sociaux


    Par mail