Le Pas de l'Olan

  • Thématique Historique, patrimoine
  • Mis à jour le 17/09/2019
  • Identifiant 26559
Placement du signalement : Annuler   Terminer
Sélectionner le fond de carte
PLAN IGN
PHOTOS AERIENNES
CARTES IGN MULTI-ECHELLES
TOP 25 IGN
CARTES DES PENTES
PARCELLES CADASTRALES
CARTES OACI
CARTES 1950 IGN
CARTE DE L’ETAT-MAJOR (1820-1866)
TOPO MONDE ESRI
Afficher les points d'intérêt à proximité
Hébergements
Camping
Relais château
Gîte/chambre d'hôtes
Village vacances
Hôtel
Hébergements divers
Auberge de jeunesse
Refuge
Informations
Départ
Autres informations
Etape, fanion
Infos tourisme / Office de tourisme
Arrivée
Point de rencontre
Lieux d'intérêts
Col
Histoires et légendes
Parcs et jardins
Patrimoine Mondial de l'Unesco
Point Shopping
Art & Musées
Lac / Etendue d'eau
Lieux de mémoire
Parc animalier, Zoo
Points de vue, panorama
Patrimoine religieux
Château
Eglise, Abbaye, monastère
Lieu historique
Parc d'attractions
Point d'intérêt naturel
Lieux d'intérêt divers
Chute d'eau
Gorge
Monument & architecture
Patrimoine industriel
Réserve naturelle
Zone de pratique
Producteurs
Alcool
Ferme bio
Artisans
Poisson
Boulangerie / Pâtisserie
Produit de la ferme
Dégustation
Viande et charcuterie
Restauration
Restaurants / Brasserie
Tables d'hôtes
Cafés, Bars
Fast-Food
Pique-Nique
Services et Commerces
Parking
Commerces
Location
Transport
Garage / Réparation
Banques / Distributeurs
Revendeur cartes IGN
Autre
Autre
Echelle  
durée / niveau
Rando pédestre
07h - Difficile
distance
15,4 km
type parcours
altitude
2681 m 1637 m 1085 m -1637 m
Voir le profil altimétrique »
Lieu de départ
La chapelle-en-valgaudemar
accessibilite
prestations payantes
Non
type(s) de sol
Mots clés
sportifs

description

Arpentant l’étage alpin, cet itinéraire conduit au refuge puis au Pas de l'Olan (2695 m) d'où on ne peut qu'admirer le paysage de ce vallon haut perché.Le sentier débute par quelques lacets dans les pierriers et sepoursuit en traversant une lande de callunes. La vue se dégage petit à petit sur la vallée de Navette et le hameau des Portes qui fait face.Puis, on arrive à l'étage montagnard, au milieu des pelouses alpines, d’où l'on retrouve la vue sur le village de la Chapelle et le refuge de l'Olan. A quelques pas de celui-ci, se trouve une vieille dalle en béton qui témoigne du passage d'une avalanche dans les années 1950.Un passage au refuge pour une rencontre avec le gardien et/ou une petite collation est toujours agréable. La dernière partie de l'ascension est vraiment admirable par son caractère alpin. Le sentier chemine entre les vieux polis glaciaires avant de finir dans les pierriers juste avant le Pas de l'Olan (2695 m). Le champ de vision s'étend alors sur l'entrée de la vallée, le Pic Turbat (3023 m) et au loin le massif du Dévoluy.Pour entamer la descente sur l'autre versant, un peu d'attention est demandé, mais sans aucunedifficulté technique. La descente s'effectue assez directement par des pentes d'éboulis puis rejoint le Clot de Combe-Froide, ancien lieu d'alpage.Ici, une intersection conduit au croisement de la Bourelle sur le sentier initial.

Départ

La Chapelle-en-Valgaudemar

Arrivée

La Chapelle-en-Valgaudemar

Ambiance

Une montée soutenue et régulière mène les randonneurs en direction des cieux. La récompense est un panorama de plus en plus vaste de la vallée du Valgaudemar et des vues imprenables des faces sud-ouest et sud-est de l'Olan (3564 m), avec en satellites la Cime du Vallon (3409 m) et le pic de la Rouye (3085 m).

Accès routier

De la N85, bifurquer sur la D985 à hauteur de St-Firmin. Poursuivre jusqu'à la Chapelle-en-Valgaudemar. 

Parking conseillé

Parking de l'Olan (1090 m)

Transport en commun

Possibilité de navette (Corps-La Chapelle-Gap). Renseignements sur 05voyageurs.com.

Recommandations

Préférer un départ matinal car la randonnée est exposée au sud et présente un fort dénivelé. Possibilité de couper avec une nuit au refuge. Passage du Pas de l'Olan à éviter sous la pluie ou en risque d'orage.

infos parcours (10)

1

Cascade de Combefroide

Au départ du sentier, se trouve une grande cascade que l'on peut approcher par une sente juste avant de gravir la côte. Située sur le torrent de Combefroide au niveau d’une escarpement rocheux, cette chute d’eau compte plusieurs ressauts et présente une hauteur de chute totale de quelques dizaines de mètres.
Informations complémentaires


kilomètre 1,83
latitude 44.8243
altitude 1208 m
longitude 6.19978
2

Champs de callunes

Sur une centaine de mètres de dénivelé, un recouvrement de callunes apporte du pollen pour les abeilles et des couleurs pourpres à l’automne. Sous-abrisseau persistant aux feuilles minusculeset aux petites fleurs roses, sa ressemblance avec la bruyère lui a valu l'appellation courante de bruyère commune et fausse bruyère.
Informations complémentaires


kilomètre 1,85
latitude 44.8256
altitude 1355 m
longitude 6.20004
3

La gorge de la Bourelle

Depuis la fin de l'âge glaciaire, les eaux ont incisé la roche avec le charriage des matériaux créant une petite gorge polissant la roche mère (gneiss, micaschistes). Le Parc national a relevé le défi de construire une passerelle en bois pour que les marcheurs puissent franchir cette gorge.
Informations complémentaires


kilomètre 3,02
latitude 44.8318
altitude 1623 m
longitude 6.1964
4

Jas du croisement de la Bourelle

Juste au-dessus du panneau, il se trouve quelques ruines d'un abri d'alpage, communément appelé « jas ». Souvent bâti en pierres sèches, ce type d'abri couvert servait à protéger les troupeaux lors de la saison d'estive.
Informations complémentaires


kilomètre 3,46
latitude 44.8335
altitude 1735 m
longitude 6.19451
5

Refuge de l'Olan

Situé à 2350 m d'altitude, ce gros bâtiment construit en 1957 fut emporté par une avalanche deux ans plus tard. En témoigne une dalle de béton en contre-bas du refuge. Reconstruit en 1966, il est définitivement agrandi en 1978 avec une capacité de 54 places. Étape sur le Tour de l'Oisans (GR 54), il accueille les randonneurs à la belle saison et possède un abri d'hiver, il appartient au Club Alpin Français.
Informations complémentaires


kilomètre 6,23
latitude 44.8415
altitude 2318 m
longitude 6.2039
6

Vue sur La Chapelle et les montagnes environnantes

Le toit du refuge de l'Olan offre un remarquable belvédère sur le village de La Chapelle et les montagnes environnantes que sont l'imposant Olan, la Cime du Vallon et la Rouye. Un peu plus haut, le Pas de l'Olan propose un point de vue sur l'entrée de la vallée du Valgaudemar et sur l'autre face de l'Olan.
Informations complémentaires


kilomètre 6,48
latitude 44.8429
altitude 2339 m
longitude 6.20389
7

Chamois, bouquetins, ...

Tout au long du parcours, la faune est présente. Soyez attentif à l'aigle et aux vautours qui viennent prendre les vents ascendants, ainsi qu'aux chamois qui épient le monde d'en-bas. Quelques bouquetins sont parfois observés par les alpinistes sur les flancs de l'Olan, sans oublier la marmotte qui ponctuera la montée de son cri strident.
Informations complémentaires


kilomètre 7,22
latitude 44.8452
altitude 2485 m
longitude 6.20036
8

Ancien refuge du Pas de l'Olan

En arrivant au Pas de l'Olan, on devine quelques traces du premier refuge qui se trouvait sous la paroi rocheuse. Ressemblant plutôt à une grosse cabane en bois, il fut malencontreusement écrasé par un rocher. En raison de l'éloignement avec le bas de la vallée, les hommes ont choisi de le reconstruire sur le lieu actuel.
Informations complémentaires


kilomètre 7,95
latitude 44.8472
altitude 2629 m
longitude 6.19779
9

Les « sommets » de l'Olan

L'Olan est un sommet majeur du massif des Écrins. Il culmine à 3564 m et se compose de trois sommets dont le plus haut est le sommet nord. L'Olan a été gravi la première fois jusqu'au sommet central le 8 juillet 1875, puis le sommet nord, le 29 juin 1877 par le célèbre W.B.A Coolidge et son guide Almer. Une voie normale au départ du refuge de l'Olan peut, avec un guide ou de bonnes connaissances alpines, être un but d’ascension dans le Valgaudemar.
Informations complémentaires


kilomètre 9,07
latitude 44.8526
altitude 2880 m
longitude 6.19193
10

Flore d'altitude

Avec l'amplitude altitudinale, la variété des milieux etla forte exposition sud, le cortège floristique est extrêmement riche et varié. On trouve notamment des lys orangés, qui se démarquent de leur environnement par l'éclat et l'originalité de leur couleur et des gentianes jaunesdont les racines permettent de faire une eau-de-vie amère et pleine de vertus.
Informations complémentaires


kilomètre 9,41
latitude 44.8427
altitude 2325 m
longitude 6.19188

Points d'interêt (10)

A

Cascade de Combefroide

Point d'intérêt naturel
Au départ du sentier, se trouve une grande cascade que l'on peut approcher par une sente juste avant de gravir la côte. Située sur le torrent de Combefroide au niveau d’une escarpement rocheux, cette chute d’eau compte plusieurs ressauts et présente une hauteur de chute totale de quelques dizaines de mètres.
Informations complémentaires


kilomètre 1,83
latitude 44.8243
altitude 1208 m
longitude 6.19978
Voir la fiche du point d'intéret »
B

Champs de callunes

Point d'intérêt naturel
Sur une centaine de mètres de dénivelé, un recouvrement de callunes apporte du pollen pour les abeilles et des couleurs pourpres à l’automne. Sous-abrisseau persistant aux feuilles minusculeset aux petites fleurs roses, sa ressemblance avec la bruyère lui a valu l'appellation courante de bruyère commune et fausse bruyère.
Informations complémentaires


kilomètre 1,85
latitude 44.8256
altitude 1355 m
longitude 6.20004
Voir la fiche du point d'intéret »
C

La gorge de la Bourelle

Point d'intérêt naturel
Depuis la fin de l'âge glaciaire, les eaux ont incisé la roche avec le charriage des matériaux créant une petite gorge polissant la roche mère (gneiss, micaschistes). Le Parc national a relevé le défi de construire une passerelle en bois pour que les marcheurs puissent franchir cette gorge.
Informations complémentaires


kilomètre 3,02
latitude 44.8318
altitude 1623 m
longitude 6.1964
Voir la fiche du point d'intéret »
D

Jas du croisement de la Bourelle

Monument & architecture
Juste au-dessus du panneau, il se trouve quelques ruines d'un abri d'alpage, communément appelé « jas ». Souvent bâti en pierres sèches, ce type d'abri couvert servait à protéger les troupeaux lors de la saison d'estive.
Informations complémentaires


kilomètre 3,46
latitude 44.8335
altitude 1735 m
longitude 6.19451
Voir la fiche du point d'intéret »
E

Refuge de l'Olan

Refuge
Situé à 2350 m d'altitude, ce gros bâtiment construit en 1957 fut emporté par une avalanche deux ans plus tard. En témoigne une dalle de béton en contre-bas du refuge. Reconstruit en 1966, il est définitivement agrandi en 1978 avec une capacité de 54 places. Étape sur le Tour de l'Oisans (GR 54), il accueille les randonneurs à la belle saison et possède un abri d'hiver, il appartient au Club Alpin Français.
Informations complémentaires


kilomètre 6,23
latitude 44.8415
altitude 2318 m
longitude 6.2039
Voir la fiche du point d'intéret »
F

Vue sur La Chapelle et les montagnes environnantes

Points de vue, panorama
Le toit du refuge de l'Olan offre un remarquable belvédère sur le village de La Chapelle et les montagnes environnantes que sont l'imposant Olan, la Cime du Vallon et la Rouye. Un peu plus haut, le Pas de l'Olan propose un point de vue sur l'entrée de la vallée du Valgaudemar et sur l'autre face de l'Olan.
Informations complémentaires


kilomètre 6,48
latitude 44.8429
altitude 2339 m
longitude 6.20389
Voir la fiche du point d'intéret »
G

Chamois, bouquetins, ...

Point d'intérêt naturel
Tout au long du parcours, la faune est présente. Soyez attentif à l'aigle et aux vautours qui viennent prendre les vents ascendants, ainsi qu'aux chamois qui épient le monde d'en-bas. Quelques bouquetins sont parfois observés par les alpinistes sur les flancs de l'Olan, sans oublier la marmotte qui ponctuera la montée de son cri strident.
Informations complémentaires


kilomètre 7,22
latitude 44.8452
altitude 2485 m
longitude 6.20036
Voir la fiche du point d'intéret »
H

Ancien refuge du Pas de l'Olan

Lieu historique
En arrivant au Pas de l'Olan, on devine quelques traces du premier refuge qui se trouvait sous la paroi rocheuse. Ressemblant plutôt à une grosse cabane en bois, il fut malencontreusement écrasé par un rocher. En raison de l'éloignement avec le bas de la vallée, les hommes ont choisi de le reconstruire sur le lieu actuel.
Informations complémentaires


kilomètre 7,95
latitude 44.8472
altitude 2629 m
longitude 6.19779
Voir la fiche du point d'intéret »
I

Les « sommets » de l'Olan

Points de vue, panorama
L'Olan est un sommet majeur du massif des Écrins. Il culmine à 3564 m et se compose de trois sommets dont le plus haut est le sommet nord. L'Olan a été gravi la première fois jusqu'au sommet central le 8 juillet 1875, puis le sommet nord, le 29 juin 1877 par le célèbre W.B.A Coolidge et son guide Almer. Une voie normale au départ du refuge de l'Olan peut, avec un guide ou de bonnes connaissances alpines, être un but d’ascension dans le Valgaudemar.
Informations complémentaires


kilomètre 9,07
latitude 44.8526
altitude 2880 m
longitude 6.19193
Voir la fiche du point d'intéret »
J

Flore d'altitude

Point d'intérêt naturel
Avec l'amplitude altitudinale, la variété des milieux etla forte exposition sud, le cortège floristique est extrêmement riche et varié. On trouve notamment des lys orangés, qui se démarquent de leur environnement par l'éclat et l'originalité de leur couleur et des gentianes jaunesdont les racines permettent de faire une eau-de-vie amère et pleine de vertus.
Informations complémentaires


kilomètre 9,41
latitude 44.8427
altitude 2325 m
longitude 6.19188
Voir la fiche du point d'intéret »
Note moyenne
  • Imprimer »
  • Commenter /
    Evaluer »
  • Exporter sur GPS »
  • Signaler une anomalie »
  • Synchroniser sur mobile »
    Synchroniser sur mobile

      • Le parcours ou point d'intérêt est disponible pour être synchronisé avec un application mobile compatible.


    Consultez la liste des applications compatibles avec IGNrando‘.



    Consultez le processus de synchronisation.


  • Ajouter aux favoris »
  • Partager
    Partager

    Sur les réseaux sociaux


    Par mail