Les gorges du Lizon

  • Thématique Historique, patrimoine
  • Mis à jour le 08/03/2018
  • Identifiant 310752
Placement du signalement : Annuler   Terminer
Sélectionner le fond de carte
PLAN IGN
PHOTOS AERIENNES
CARTES IGN MULTI-ECHELLES
TOP 25 IGN
CARTES DES PENTES
PARCELLES CADASTRALES
CARTES OACI
CARTES 1950 IGN
CARTE DE L’ETAT-MAJOR (1820-1866)
TOPO MONDE ESRI
Afficher les points d'intérêt à proximité
Hébergements
Hôtel
Hébergements divers
Auberge de jeunesse
Refuge
Camping
Relais château
Gîte/chambre d'hôtes
Village vacances
Informations
Infos tourisme / Office de tourisme
Arrivée
Point de rencontre
Départ
Autres informations
Etape, fanion
Lieux d'intérêts
Point d'intérêt naturel
Lieux d'intérêt divers
Château
Eglise, Abbaye, monastère
Lieu historique
Parc d'attractions
Réserve naturelle
Zone de pratique
Chute d'eau
Gorge
Monument & architecture
Patrimoine industriel
Point Shopping
Col
Histoires et légendes
Parcs et jardins
Patrimoine Mondial de l'Unesco
Patrimoine religieux
Art & Musées
Lac / Etendue d'eau
Lieux de mémoire
Parc animalier, Zoo
Points de vue, panorama
Producteurs
Boulangerie / Pâtisserie
Produit de la ferme
Dégustation
Viande et charcuterie
Alcool
Ferme bio
Artisans
Poisson
Restauration
Fast-Food
Pique-Nique
Restaurants / Brasserie
Tables d'hôtes
Cafés, Bars
Services et Commerces
Transport
Garage / Réparation
Banques / Distributeurs
Revendeur cartes IGN
Parking
Commerces
Location
Autre
Autre
Echelle  
durée / niveau
Rando pédestre
05h - N/A
distance
17,6 km
type parcours
altitude
740 m 708 m 444 m -700 m
Voir le profil altimétrique »
Lieu de départ
Saint-lupicin
accessibilite
prestations payantes
Non
type(s) de sol

Photos & vidéos (1)

description

C’est le long du Lizon qu’on tournait les boutons. Des boutons ronds comme les marmites de géant que le Lizon a tournées au fond de ses gorges, sauvages et à découvrir. 

Depuis SAINT-LUPICIN, l’itinéraire s’engage rue du Curé-Marquis (balisage jaune rouge), dépasse de 100 m La Fontaine des Havas, puis bifurque à gauche par un chemin herbeux et caillouteux qui descend dans les gorges du Lizon jusqu’au Pont Vieux (accessible à 100 m).
Le chemin forestier part à gauche puis, après un lacet, domine les gorges, et s’en rapproche. Remonter le sentier puis le chemin à gauche par de grands lacets pour atteindre Les Lunettes. Tourner à droite (balisage blanc rouge) sur le chemin empierré (vue en contrebas sur l’Ancienne usine, « la Lunette ») et rejoindre un bon chemin qui traverse la D 233 à Barrage de Cuttura.
Depuis l’Aire de la passion, le chemin pierreux monte à gauche puis, au Bief d’Etraz, suit à droite le chemin bordé de murs en pierres sèches. Il débouche sur la D 118. Remonter de vingt mètres à gauche la route, puis la traverser prudemment  pour prendre le bon chemin à droite jusqu’à L’ATELIER DES SAVOIR-FAIRE à Ravilloles.
Descendre la route du village à droite (balisage jaune rouge). Traverser la D 118 et emprunter la route des Sarures sur environ 500 m. Dans un virage en épingle, prendre à gauche un chemin forestier pour atteindre Sous les tours puis l’Abreuvoir Sous Auge. Monter à droite vers Cuttura (auges). À la D 233, remonter celle-ci à gauche, sur 100 m. Gravir à droite le raidillon Sentier aux Loups. Descendre sur 100 m une route puis bifurquer à gauche par La Doreille puis vers la ferme SUR LE MUR.
Le chemin part à droite (balisage jaune)et dépasse le BELVEDERE DU JAI pour accéder à Champ de Lin.
Suivre un sentier forestier à gauche. Puis descendre à droite par un chemin caillouteux (ancien réservoir). À Carcusse, suivre sur 200 m à gauche la route. Depuis combe du Grand Essart, tourner  à droite. L’itinéraire traverse une combe et atteint la Fontanette (auge à droite). Remonter à droite par un chemin forestier pour atteindre Sur le Rodier puis descendre aux premières maisons de Ponthoux. Suivre une route à gauche et rejoindre le cœur de PONTHOUX.
Entre deux maisons, tourner à droite (murets d’anciens vignobles). Descendre par un sentier en lacets. À la D 233 , remonter la route sur 50 m, piquer à gauche vers le Lizon. Traverser le PONT BLEU et suivre à droite le sentier de pêcheur pour rejoindre PONT VIEUX.
Remonter à SAINT-LUPICIN par le parcours emprunté à l’aller.

Départ

Centre du village de Saint-Lupicin

Arrivée

Centre du village de Saint-Lupicin

Ambiance

Habitant un massif karstique, véritable château d’eau percé, les montagnons ont toujours cherché à retenir l’eau et à l’exploiter pour de multiples usages. Œuvres d’art de l’Homme et de la nature se marient le long de ce circuit varié, riche de paysages propices à la contemplation.

Accès routier

A 12 km à l’ouest de Saint-Claude par les D 436, et la D 470 jusqu'à Lavaans-les-Saint-Claude puis  D 118 jusqu'au coeur de Saint-Lupicin.

Parking conseillé

près de l'église au centre du village

Transport en commun

Pour venir et vous déplacer dans le Haut-Jura, consultez www.reshaut-jura.fr, le portail de l’éco mobilité qui recense l’ensemble des moyens de locomotion sur le territoire du Parc.

Recommandations

Attention aux traversées de routes (D 118, D 233) et au bord des gorges du Lizon entre PONT BLEU et PONT VIEUX 
Ce parcours traverse des pâturages et emprunte des chemins forestiers. Aussi pour le respect des propriétaires et des exploitants qui vous autorisent le passage, pour la tranquillité du bétail et de la faune sauvage, vous êtes invités à rester sur les sentiers balisés. Utiliser les passages aménagés pour franchir les clôtures et veiller à refermer les barrières. Merci de tenir votre chien en laisse si vous en avez un.
Les fleurs sauvages sont belles, elles peuvent être rares et protégées et fanent souvent rapidement. Ne les cueillez pas ! Elles raviront les prochains randonneurs.
En cas de travaux forestiers (abatage, débardage…), pour votre sécurité, sachez renoncer et faites demi-tour.

infos parcours (24)

1

SAINT LUPICIN

587 m
Informations complémentaires
1 pl de l'eglise
39170 Coteaux du Lizon
kilomètre 0,01
latitude 46.4009
altitude 589 m
longitude 5.79236
2

L'église romane de Saint-Lupicin

Église classée Monument historique depuis 1906, l’édifice est daté de la première moitié du 11ème siècle. Elle subit de nombreuses transformations entre le 17ème et le 20ème siècle. L’église a fait, il y a quelques années, l’objet de fouilles archéologiques menées par une équipe du CNRS (S. Bully, 2007), au cours desquelles le tombeau de Saint-Lupicin fut découvert à l’intérieur de l’édifice actuel. L’église romane aurait été construite autour du tombeau. 
Informations complémentaires
7 pl de l'eglise
39170 Coteaux du Lizon
kilomètre 0,04
latitude 46.4011
altitude 589 m
longitude 5.79254
3

Les boutons du plateau du Lizon

À l’image de celle du Haut-Jura, l’histoire du plateau du Lizon est étroitement liée à la tournerie. Ses villages ont su se distinguer par leur production de boutons tournés. Depuis 1830, le cours d’eau du Lizon est équipé de roues de moulin. Vers 1900, des turbines électriques actionnent des dizaines de tours à bois qui remplacent les tours à pieds et à mains. De l’os tourné naissent canules, sifflets, porteplumes … L’idée de fabriquer des boutons naît après la crise de 1929 où le marché américain s’effondre. D’abord en galalithe, un plastique fabriqué à partir du lait, puis en acétate, plexiglas et polyester. L’année 1960 voit l’arrivée du moulage par injection et la production de grandes séries de boutons ; elle relance aussi le tournage de boutons fantaisie. À ce jour, les entreprises haut-jurassiennes réalisent encore plus de 80 % de la production française de boutons.
Informations complémentaires
14 pl de l'eglise
39170 Coteaux du Lizon
kilomètre 0,10
latitude 46.4011
altitude 586 m
longitude 5.79335
4

Fontaine Les Havas

582 m
Informations complémentaires
7 r du cure marquis
39170 Coteaux du Lizon
kilomètre 0,17
latitude 46.4011
altitude 583 m
longitude 5.79426
5

PONT VIEUX

505 m
Informations complémentaires

39170 Coteaux du Lizon
kilomètre 1,85
latitude 46.4054
altitude 508 m
longitude 5.80983
6

Les Lunettes

595 m
Informations complémentaires
22 r paul gauguin
39170 Coteaux du Lizon
kilomètre 3,09
latitude 46.4096
altitude 597 m
longitude 5.8006
7

Ancienne usine "la Lunette"

Ce sont les frères Tourniers, fabricants de lunettes et pince-nez, et négociants à Morez, qui firent du site d’un ancien moulin du 18ème siècle une usine de lunetterie et de tournerie à partir de 1881. Les frères Tourniers investirent par la suite dans la production d’électricité avec l’édification d’une centrale en aval de l’usine. La vente d’électricité, produite sur place, représentait pour les investisseurs une garantie financière (l’électricité était revendue aux communes et aux ateliers locaux) autant qu’une marque de réussite économique. La maîtrise privée de la source d’énergie conférait une position sociale prestigieuse.La société les Fils d’Emile Tournier, la première à fabriquer des lunettes en plastique moulé, ferma ses portes en 1930.
Informations complémentaires

39170 Coteaux du Lizon
kilomètre 3,52
latitude 46.4132
altitude 582 m
longitude 5.7996
8

Barrage de Cuttura

590 m
Informations complémentaires
8 rte de saint-lupicin
39170 Coteaux du Lizon
kilomètre 3,70
latitude 46.4147
altitude 590 m
longitude 5.79909
9

Le barrage de Cuttura

Ce barrage-réservoir, établit en 1903 par la société Tournier, était « destiné à emmagasiner les eaux du Lizon lors des crues et des arrêts des fabrications pour en faire une meilleure répartition pendant les heures de travail » (Convention entre les pétitionnaires, 1903). Situé à 70 mètres environ en amont du pont, le barrage était aussi destiné d’une part à développer la capacité de production d’électricité de l’usine pour l’électrification des communes voisines, et d’autre part à revendre la force motrice aux ateliers de tournerie alentours. Revendue en 1937 à l’Union électrique, cette centrale hydro-électrique est aujourd’hui en ruine.
Informations complémentaires
8 rte de saint-lupicin
39170 Coteaux du Lizon
kilomètre 3,74
latitude 46.4149
altitude 591 m
longitude 5.79881
10

Aire de la passion

593 m
Informations complémentaires
8 rte de saint-lupicin
39170 Coteaux du Lizon
kilomètre 3,78
latitude 46.4153
altitude 593 m
longitude 5.79876
11

Le Bief d'Etraz

610 m
Informations complémentaires

39170 Ravilloles
kilomètre 3,89
latitude 46.4162
altitude 608 m
longitude 5.79842
12

Les Rochettes

619 m
Informations complémentaires
3 che du moulin d'aval
39170 Ravilloles
kilomètre 4,74
latitude 46.4229
altitude 619 m
longitude 5.80041
13

ATELIER SAVOIR-FAIRE

621 m
Informations complémentaires
3 grand'rue
39170 Ravilloles
kilomètre 4,99
latitude 46.4242
altitude 621 m
longitude 5.8026
14

Sentier de découverte des savoir-faire

Sur 3 kilomètres, en partie le long du Lizon, des œuvres ludiques complètent la visite de l’Atelier des Savoir-Faire du Haut-Jura au fil d’un sentier ludique et facile où vous serez guidés par des mains. Les œuvres (pont toupie, robe vitrail, mécanique du sonneur, …) ont été conçus et réalisés par des artisans locaux.
Informations complémentaires
1 grand'rue
39170 Ravilloles
kilomètre 5,01
latitude 46.4241
altitude 620 m
longitude 5.80285
15

L'Atelier des savoir-faire

C’est dans le bâtiment de l’ancienne usine Bourbon, destinée à l’époque à la production de stylos à bille et à plume, que l’Atelier des Savoir-faire dévoile aujourd’hui les secrets de l’artisanat. Cinq espaces s’ouvrent à vous pour mieux connaître la tournerie, comprendre l’artisanat haut jurassien et découvrir les métiers d’art. Des matières premières aux objets façonnés, de l’outil au geste, ce sont des milliers d’objets qui révèlent ces savoir-faire. Exposition temporaires, rendez-vous et stages de l’Atelier animent ce lieu toute l’année !
Informations complémentaires
1 grand'rue
39170 Ravilloles
kilomètre 5,02
latitude 46.4241
altitude 618 m
longitude 5.80297
16

Sous les tours

635 m
Informations complémentaires

39170 Coteaux du Lizon
kilomètre 6,38
latitude 46.4257
altitude 633 m
longitude 5.81071
17

Abreuvoir sous l'Auge

637 m
Informations complémentaires

39170 Coteaux du Lizon
kilomètre 6,73
latitude 46.4241
altitude 631 m
longitude 5.81163
18

La Doreille

712 m
Informations complémentaires
22 rte maquis du haut-jura
39170 Coteaux du Lizon
kilomètre 7,34
latitude 46.4227
altitude 716 m
longitude 5.81507
19

SUR LE MUR

713 m
Informations complémentaires
22 rte maquis du haut-jura
39170 Coteaux du Lizon
kilomètre 7,39
latitude 46.4225
altitude 716 m
longitude 5.8156
20

BELVÉDÈRE DU JAI

705 m
Informations complémentaires

39170 Coteaux du Lizon
kilomètre 8,14
latitude 46.4158
altitude 715 m
longitude 5.81621
21

Champ de Lin

700 m
Informations complémentaires

39170 Coteaux du Lizon
kilomètre 8,30
latitude 46.4144
altitude 701 m
longitude 5.81688
22

Combe Grand Essart

659 m
Informations complémentaires

39170 Coteaux du Lizon
kilomètre 9,63
latitude 46.4109
altitude 658 m
longitude 5.82417
23

Sur le Rodier

670 m
Informations complémentaires

39170 Lavans-lès-Saint-Claude
kilomètre 11,95
latitude 46.3945
altitude 671 m
longitude 5.8161
24

PONTHOUX

593 m
Informations complémentaires
18 r de la verchere
39170 Lavans-lès-Saint-Claude
kilomètre 13,29
latitude 46.3953
altitude 593 m
longitude 5.81093

Points d'interêt (24)

A

SAINT LUPICIN

Autre
587 m
Informations complémentaires


kilomètre 0,01
latitude 46.4009
altitude 589 m
longitude 5.79236
Voir la fiche du point d'intéret »
B

L'église romane de Saint-Lupicin

Lieu historique
Église classée Monument historique depuis 1906, l’édifice est daté de la première moitié du 11ème siècle. Elle subit de nombreuses transformations entre le 17ème et le 20ème siècle. L’église a fait, il y a quelques années, l’objet de fouilles archéologiques menées par une équipe du CNRS (S. Bully, 2007), au cours desquelles le tombeau de Saint-Lupicin fut découvert à l’intérieur de l’édifice actuel. L’église romane aurait été construite autour du tombeau. 
Informations complémentaires


kilomètre 0,04
latitude 46.4011
altitude 589 m
longitude 5.79254
Voir la fiche du point d'intéret »
C

Les boutons du plateau du Lizon

Lieu historique
À l’image de celle du Haut-Jura, l’histoire du plateau du Lizon est étroitement liée à la tournerie. Ses villages ont su se distinguer par leur production de boutons tournés. Depuis 1830, le cours d’eau du Lizon est équipé de roues de moulin. Vers 1900, des turbines électriques actionnent des dizaines de tours à bois qui remplacent les tours à pieds et à mains. De l’os tourné naissent canules, sifflets, porteplumes … L’idée de fabriquer des boutons naît après la crise de 1929 où le marché américain s’effondre. D’abord en galalithe, un plastique fabriqué à partir du lait, puis en acétate, plexiglas et polyester. L’année 1960 voit l’arrivée du moulage par injection et la production de grandes séries de boutons ; elle relance aussi le tournage de boutons fantaisie. À ce jour, les entreprises haut-jurassiennes réalisent encore plus de 80 % de la production française de boutons.
Informations complémentaires


kilomètre 0,10
latitude 46.4011
altitude 586 m
longitude 5.79335
Voir la fiche du point d'intéret »
D

Fontaine Les Havas

Autre
582 m
Informations complémentaires


kilomètre 0,17
latitude 46.4011
altitude 583 m
longitude 5.79426
Voir la fiche du point d'intéret »
E

PONT VIEUX

Autre
505 m
Informations complémentaires


kilomètre 1,85
latitude 46.4054
altitude 508 m
longitude 5.80983
Voir la fiche du point d'intéret »
F

Les Lunettes

Autre
595 m
Informations complémentaires


kilomètre 3,09
latitude 46.4096
altitude 597 m
longitude 5.8006
Voir la fiche du point d'intéret »
G

Ancienne usine "la Lunette"

Lieu historique
Ce sont les frères Tourniers, fabricants de lunettes et pince-nez, et négociants à Morez, qui firent du site d’un ancien moulin du 18ème siècle une usine de lunetterie et de tournerie à partir de 1881. Les frères Tourniers investirent par la suite dans la production d’électricité avec l’édification d’une centrale en aval de l’usine. La vente d’électricité, produite sur place, représentait pour les investisseurs une garantie financière (l’électricité était revendue aux communes et aux ateliers locaux) autant qu’une marque de réussite économique. La maîtrise privée de la source d’énergie conférait une position sociale