Monument aux morts de Proyart

  • Thématique Lieux d'intérêt
  • Mis à jour le 28/03/2016
Placement du signalement : Annuler   Terminer
Sélectionner le fond de carte
PLAN IGN
PHOTOS AERIENNES
CARTES IGN MULTI-ECHELLES
TOP 25 IGN
CARTES DES PENTES
PARCELLES CADASTRALES
CARTES OACI
CARTES 1950 IGN
CARTE DE L’ETAT-MAJOR (1820-1866)
TOPO MONDE ESRI
Afficher les points d'intérêt à proximité
Hébergements
Auberge de jeunesse
Refuge
Camping
Relais château
Gîte/chambre d'hôtes
Village vacances
Hôtel
Hébergements divers
Informations
Arrivée
Point de rencontre
Départ
Autres informations
Etape, fanion
Infos tourisme / Office de tourisme
Lieux d'intérêts
Chute d'eau
Gorge
Monument & architecture
Patrimoine industriel
Réserve naturelle
Zone de pratique
Col
Histoires et légendes
Parcs et jardins
Patrimoine Mondial de l'Unesco
Point Shopping
Art & Musées
Lac / Etendue d'eau
Lieux de mémoire
Parc animalier, Zoo
Points de vue, panorama
Patrimoine religieux
Château
Eglise, Abbaye, monastère
Lieu historique
Parc d'attractions
Point d'intérêt naturel
Lieux d'intérêt divers
Producteurs
Dégustation
Viande et charcuterie
Alcool
Ferme bio
Artisans
Poisson
Boulangerie / Pâtisserie
Produit de la ferme
Restauration
Pique-Nique
Restaurants / Brasserie
Tables d'hôtes
Cafés, Bars
Fast-Food
Services et Commerces
Banques / Distributeurs
Revendeur cartes IGN
Parking
Commerces
Location
Transport
Garage / Réparation
Autre
Autre
Echelle  
latitude
49.8888
longitude
2.70517
altitude
67 m
adresse
27 r du monument
80340 Proyart
accessibilite
Mots clés
14-18, circuit, souvenir

Photos & vidéos (1)

description

Le monument aux morts communal de Proyart, dédié à l’ensemble des hommes du village morts pour la France, étonne par son esthétique, sa taille et son histoire, qui en font un monument rare de l’après-guerre.

Un monument peu commun

Ce monument aux morts, de dimensions exceptionnelles pour un petit village, est situé dans un jardin public et fait face au château. Il est constitué d’un vaste arc de pierre surplombant la statue blanche d’un fier poilu, armé .
Sur la façade, les noms de batailles sont inscrits sur le fronton, tandis que les noms des combattants du village morts pour la France sont inscrits sur les piliers. Des bas-reliefs ornent le monument sur la façade et les côtés, représentant des symboles, le départ, la France reconnaissante ou des scènes du front. L’entrée du site est marqué de deux colonnes surmontées de sculptures du casque français, le casque « Adrian ».
Point d'intérêt décrit par Pascal G.
V1.0 mars 2016

source :
http://www.somme14-18.com/lieu-de-souvenir/monument-aux-morts-proyart#sthash.fxGxllHg.dpuf

Un village marqué par la Grande Guerre

Le village de Proyart a connu des combats très violents dès le premier mois de la guerre, le 29 août 1914, alors que l’armée allemande prend l’armée française de vitesse par une conquête rapide des territoires situés au nord de Paris. Les Français essayent de résister à l’invasion et opposent une forte résistance à Proyart, sans succès. Les champs sont couverts de cadavres de combattants, tandis que le village est brièvement occupé. En septembre, les armées française et anglaise parviennent à repousser les troupes germaniques lors de la bataille de la Marne. Les deux camps se font face et chacun tente de prendre l’autre à revers : le front évolue, l’armée française récupère l’Amiénois et une partie du Santerre ; Proyart n’est plus occupé et devient désormais un village de l’arrière, la ligne de front s’étant stabilisée à l’est.
En 1918, Proyart est de nouveau victime des combats : les Allemands ont lancé une grande offensive le 21 mars et occupent de nouveau l’ensemble du plateau du Santerre. Ils enterrent leurs morts dans un cimetière, au nord du village. Proyart est finalement libéré le 9 août 1918. Après le conflit, le cimetière allemand, aménagé, devient la nécropole allemande de Proyart.

Une initiative personnelle

Dans les années 1920, un riche industriel, Edgar François, ayant perdu son fils à la guerre offre un terrain à la commune en face de sa demeure et finance, avec la ville de Cognac - « marraine » de Proyart, la construction du monument aux morts du village. Ces dons dotent le village du plus grand type de monument aux morts existant en France, pour 320 000 francs. Il est inauguré en grande cérémonie le 18 septembre 1924 par le Général de Castelnau. La presse salue à l’unanimité la construction d’un si beau monument, louant notamment les bas-reliefs.
Note moyenne
  • Imprimer »
  • Commenter /
    Evaluer »
  • Signaler une anomalie »
  • Synchroniser sur mobile »
    Synchroniser sur mobile

      • Le parcours ou point d'intérêt est disponible pour être synchronisé avec un application mobile compatible.


    Consultez la liste des applications compatibles avec IGNrando‘



    Consultez le processus de synchronisation.


  • Ajouter aux favoris »
  • Partager
    Partager

    Sur les réseaux sociaux


    Par mail


Parcours avec ce point d'intérêt