Bibracte

  • Thématique Lieux d'intérêt
  • Mis à jour le 17/12/2016
Placement du signalement : Annuler   Terminer
Sélectionner le fond de carte
PLAN IGN
PHOTOS AERIENNES
CARTES IGN MULTI-ECHELLES
TOP 25 IGN
CARTES DES PENTES
PARCELLES CADASTRALES
CARTES OACI
CARTES 1950 IGN
CARTE DE L’ETAT-MAJOR (1820-1866)
TOPO MONDE ESRI
Afficher les points d'intérêt à proximité
Hébergements
Hôtel
Hébergements divers
Auberge de jeunesse
Refuge
Camping
Relais château
Gîte/chambre d'hôtes
Village vacances
Informations
Infos tourisme / Office de tourisme
Arrivée
Point de rencontre
Départ
Autres informations
Etape, fanion
Lieux d'intérêts
Point d'intérêt naturel
Lieux d'intérêt divers
Château
Eglise, Abbaye, monastère
Lieu historique
Parc d'attractions
Réserve naturelle
Zone de pratique
Chute d'eau
Gorge
Monument & architecture
Patrimoine industriel
Point Shopping
Col
Histoires et légendes
Parcs et jardins
Patrimoine Mondial de l'Unesco
Patrimoine religieux
Art & Musées
Lac / Etendue d'eau
Lieux de mémoire
Parc animalier, Zoo
Points de vue, panorama
Producteurs
Boulangerie / Pâtisserie
Produit de la ferme
Dégustation
Viande et charcuterie
Alcool
Ferme bio
Artisans
Poisson
Restauration
Fast-Food
Pique-Nique
Restaurants / Brasserie
Tables d'hôtes
Cafés, Bars
Services et Commerces
Transport
Garage / Réparation
Banques / Distributeurs
Revendeur cartes IGN
Parking
Commerces
Location
Autre
Autre
Echelle  
latitude
46.9251
longitude
4.03687
altitude
788 m
adresse
71990 Saint-Léger-sous-Beuvray
accessibilite

Photos & vidéos (1)

description

Bibracte est fondée à la fin du IIe siècle avant notre ère, au sommet du mont Beuvray, par le peuple éduen qui en fait sa capitale. Occupée pendant un siècle, cette ville fortifiée gauloise – appelée oppidum par César – est l’une des plus caractéristiques et des mieux préservées, avec ses remparts et ses quartiers s’étendant sur 200 hectares.
Bibracte eut une brève existence. Sa population s’y installe vers la fin du IIe siècle avant notre ère, en l’espace de deux ou trois décennies tout au plus. A son apogée, vers 20 avant notre ère, on estime que le nombre d’habitants était situé entre 5 000 et 10 000. La ville se vide complètement à la charnière du 1er siècle avant et du 1er siècle après notre ère.
Dès sa fondation, Bibracte est entouré d'une fortification continue de 7 km, bientôt resserrée à 5 km.
Le trait le plus marquant de Bibracte est le contraste entre une architecture de bois et de terre dans la tradition gauloise et une architecture de pierre d’origine méditerranéenne qui apparaît peu après la conquête de la Gaule par César, lorsqu'elle est adoptée par les aristocrates éduens. Mais l’architecture romaine ne détrône jamais la première. A la fin du Ier siècle avant notre ère. se côtoyaient ainsi de vestes demeures à la romaine en pierre, avec leurs toitures surbaissées en tuiles et des maisons à pans de bois et toitures pentues recouvertes de chaume ou de bardeaux.
Bibracte, c'était aussi un centre économique actif, où étaient consommées et échangées des denrées issues du commerce - en premier lieu, de grandes quantités de vin italien - et toute la gamme des objets fabriqués par les nombreux ateliers de la ville.
Note moyenne
  • Imprimer »
  • Commenter /
    Evaluer »
  • Signaler une anomalie »
  • Synchroniser sur mobile »
    Synchroniser sur mobile

      • Le parcours ou point d'intérêt est disponible pour être synchronisé avec un application mobile compatible.


    Consultez la liste des applications compatibles avec IGNrando‘



    Consultez le processus de synchronisation.


  • Ajouter aux favoris »
  • Partager
    Partager

    Sur les réseaux sociaux


    Par mail