IGNrando, compagnon de vos découvertes  

 Découvrez tout le potentiel et les dernières nouveautés de l'application IGNrando' pour vos activités de plein air. En savoir plus »

 

Nécropole nationale de la Chipotte

  • Thématique Lieux d'intérêt
  • Mis à jour le 07/04/2016
Placement du signalement : Annuler   Terminer
Sélectionner le fond de carte
PLAN IGN
PHOTOS AERIENNES
CARTES IGN MULTI-ECHELLES
TOP 25 IGN
CARTES DES PENTES
PARCELLES CADASTRALES
CARTES OACI
CARTES 1950 IGN
CARTE DE L’ETAT-MAJOR (1820-1866)
Open Street Map
Afficher les points d'intérêt à proximité
Hébergements
Gîte/chambre d'hôtes
Village vacances
Hôtel
Hébergements divers
Auberge de jeunesse
Refuge
Camping
Relais château
Informations
Etape, fanion
Infos tourisme / Office de tourisme
Arrivée
Point de rencontre
Départ
Autres informations
Lieux d'intérêts
Art & Musées
Lac / Etendue d'eau
Lieux de mémoire
Parc animalier, Zoo
Points de vue, panorama
Patrimoine religieux
Château
Eglise, Abbaye, monastère
Lieu historique
Parc d'attractions
Point d'intérêt naturel
Lieux d'intérêt divers
Chute d'eau
Gorge
Monument & architecture
Patrimoine industriel
Réserve naturelle
Zone de pratique
Col
Histoires et légendes
Parcs et jardins
Patrimoine Mondial de l'Unesco
Point Shopping
Producteurs
Artisans
Poisson
Boulangerie / Pâtisserie
Produit de la ferme
Dégustation
Viande et charcuterie
Alcool
Ferme bio
Restauration
Cafés, Bars
Fast-Food
Pique-Nique
Restaurants / Brasserie
Tables d'hôtes
Services et Commerces
Commerces
Location
Transport
Garage / Réparation
Banques / Distributeurs
Revendeur cartes IGN
Parking
Autre
Autre
Echelle  
latitude
48.3703
longitude
6.77427
altitude
453 m
adresse
88700 Saint-Benoît-la-Chipotte
accessibilite
Mots clés
vosges, 14-18, tourisme, guerre, bataille, chemin, Projet Unesco sites funéraires mémoriels, mortagne, lorraine

Photos & vidéos (1)

description

Informations historiques

Situé sur les contreforts des Vosges, le cimetière national de Saint-Benoît-la-Chipotte rassemble les dépouilles de soldats morts pour la France lors de la bataille de la Mortagne (24 août au 13 septembre 1914). Créé en 1919, il est réaménagé de 1920 à 1935 afin de regrouper les corps de soldats exhumés de cimetières provisoires de la région entre Rambervillers et Saint-Dié. Il a fait l’objet d’une réfection complète en 1975. D’une superficie de 7 070 m², le cimetière regroupe les restes mortels de près de 2 000 soldats français dont près de 900 sont repartis en deux ossuaires.

Bataille de la Mortagne

24 août - 13 septembre 1914

Malgré le large mouvement effectué, en Belgique, par l’armée allemande, le général Joffre lance deux offensives, l'une en Alsace par la 1re armée et l'autre conduite par la 2e armée en Lorraine afin de reprendre les départements perdus en 1871. Hormis quelques succès initiaux qui font espérer une victoire rapide, cette tentative se solde par un échec. La 2e armée doit se replier hâtivement en direction du Grand Couronné de Nancy où elle s'y déploie en demi-cercle au nord, entre la Moselle et la Meurthe.

Le 24 août 1914, les Allemands marchent sur la Trouée de Charme, point de jonction entre la 1re et la 2e armée française. Ce passage, seule plaine entre le Grand Couronné et les contreforts des Vosges, permettrait à l’ennemi de prendre les Français à revers, de marcher sur la Meuse et d’enlever Verdun.

Se déroulant sur les pentes ouest des Vosges moyennes, la bataille de la Mortagne est une succession de points d’accroche où l’offensive est menée par les troupes allemandes, l’armée française gardant une posture défensive à la suite de prélèvements de soldats envoyés renforcer le front de la Marne. Situé dans l'axe sud de l'attaque dirigée vers Rambervillers, le col de la Chipotte est ainsi au cœur de tous les enjeux.

Au milieu de la forêt, la lutte est acharnée et sanglante. Du 26 août au 11 septembre, chasseurs, fantassins et coloniaux résistent aux assauts successifs de l'ennemi. Les corps à corps sont nombreux. Le col de la Chipotte change plusieurs fois de main. Surnommé notamment le "col de la mort", celui-ci constitue un élément essentiel de la bataille des frontières. Près de 4 000 Français y perdirent la vie.

Renonçant à son attaque, l’ennemi se replie, libérant ainsi Saint-Dié, et se retranche sur des positions précédemment fortifiées qu’il ne va plus quitter jusqu’à la fin de la guerre.

En octobre 1914, le front de Lorraine se stabilise jusqu’à l’armistice de 1918.

Point d'intérêt décrit par Pascal G.
V1.0 mars 2016

source :
http://www.cheminsdememoire.gouv.fr/fr/saint-benoit-la-chipotte

Projet d’inscription au patrimoine mondial de l’Unesco des Sites funéraires et mémoriels de la Première Guerre Mondiale

La nécropole nationale, créée en 1919, honore la mémoire de près de 4000 soldats tombés entre le 26 août et le 24 septembre 1914. Ces affrontements ont précédé la guerre des tranchées.

Cette nécropole présente un véritable travail d’intégration paysagère, des monuments, en grès rose des Vosges, affirment l’identité vosgienne du site.

source :
http://www.paysages-et-sites-de-memoire.fr/site/la-chipotte/
Note moyenne
  • Imprimer »
  • Commenter /
    Evaluer »
  • Signaler une anomalie »
  • Synchroniser sur mobile »
    Synchroniser sur mobile

      • Le parcours ou point d'intérêt est disponible pour être synchronisé avec un application mobile compatible.


    Consultez la liste des applications compatibles avec IGNrando’



    Consultez le processus de synchronisation.


  • Ajouter aux favoris »
  • Partager
    Partager

    Sur les réseaux sociaux


    Par mail